Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La page poésie d'Odile :

12 Août 2014 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Image et poésie

Cette comptine fantaisie me plaît bien, j’aime beaucoup. A première vue cela ne veut pas dire grand-chose, ce ne sont que des jeux de mots, au sens propre du terme…Aragon joue avec les mots, avec les sons surtout, et le résultat est très agréable à l’oreille. Mais si l’on creuse un peu, on y trouve une souffrance véritable qui se cache sous la chanson légère. Ne nous y trompons pas, « le désordre de sentiments » et les « enfer et tourments », ce n’est pas vraiment pour faire rire mais pour pleurer ! C’est de la dérision en tout cas… 

« On se dit amis on est diamants », elle est joli celle-là, non ?

A Michel Leirls

Quel affreux désordre de sentiments
C'est le mica non c'est la
Mi-Carême
Quel affreux désordre de sentiments
Où sont les amis où sont les amantes

Les uns dans le foin d'autres à la crème
On se dit amis on est diamants
Les uns dans le foin d'autres à la crème
On est dit amants quelle erreur extrême

Électro-aimants
Me suive qui m'aime
Enfer et tourments
C'est l'Ami
Carême

Louis Aragon

 

Moreau Gustave- La Chimère

Moreau Gustave- La Chimère

A texte fantaisie, image "fantasy": Gustave Moreau a peint de nombreuses scènes mythologiques: chimères, centaures etc. mais j'adore celle-ci, et puis je trouve qu'elle colle bien avec le délire d'Aragon...Pas question d'époque cette fois mais d'analogie et d'imagination...Peu importe par où les thèmes se rejoignent, c'est un choix au feeling, pas vraiment réfléchi. Ici, le fil conducteur a été l'équivoque: ami/amant/fille/garçon/vrai mêli/faux mêlo/pas trop/réglo/mais rigolo...Bon, le délire, quoi! J'y associe pour le fun, le joyeux "Entertainer" de Joplin.

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferais mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
O
Merci pour ce joli commentaire! Mais n'importe quel poème ou tableau pourrait donner matière à plusieurs tomes! Moi je serais assez du style à décortiquer une poésie jusqu'à ce qu'elle perde son âme, on me l'a d'ailleurs reproché; je vois qu'il en est de même pour vous concernant la peinture. Il faut paraît-il, laisser un peu de place à l'imagination de chacun et surtout au mystère et à l'émotion qui en découle...
Répondre
J
Quelle bonne idée d'illustrer ce poème en forme de salmigondis par une Chimère !
Pour moi, je ne la vois pas s'envoler, elle me paraît plutôt aspirée par un tourbillon, la tunique et le nuage le montrent, désespérée d'être transformée graduellement en humain par l'amour qui la retient sur Terre (Chimère n'est pas Centaure et n'a jamais eu tête ni buste humain, non plus que Pégase). Qui des deux l'emportera ?
La femme (qui est-ce ?) voudrait "galoper sur la chimère", c'est-à-dire faire de ses rêves sa vie, elle s'accroche en luttant, et si elle lâche prise elle se réveillera dans un triste quotidien.
Mais Gustave Moreau, c'est le chef de file du symbolisme et un seul coup de son pinceau peut mener à une exégèse de plusieurs tomes.
Répondre
O
J'aime beaucoup l'envol de cette chimère, et vous?
Répondre