Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La page poésie d'Odile : Il n’y a pas d’amour heureux

14 Juin 2014 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Image et poésie

 

 

Ce magnifique poème d’Aragon a été mis en musique par Jean Ferrat qui avait enregistré tout un disque avec ses poésies ; (« Que serais-je sans toi ? », « Heureux celui qui meurt d’aimer»), je vous conseille de l’écouter ou le réécouter pour vous remettre en mémoire combien la musique et la voix de Ferrat portent ces poèmes de façon sublime.

« Le temps d’apprendre à vivre, il est déjà trop tard… » Hélas…

 

Il n’y a pas d’amour heureux

 

Rien n'est jamais acquis à l'homme Ni sa force
Ni sa faiblesse ni son cœur Et quand il croit
Ouvrir ses bras son ombre est celle d'une croix
Et quand il croit serrer son bonheur il le broie
Sa vie est un étrange et douloureux divorce
Il n'y a pas d'amour heureux

Sa vie Elle ressemble à ces soldats sans armes
Qu'on avait habillés pour un autre destin
À quoi peut leur servir de se lever matin
Eux qu'on retrouve au soir désœuvrés incertains
Dites ces mots Ma vie Et retenez vos larmes
Il n'y a pas d'amour heureux

Mon bel amour mon cher amour ma déchirure
Je te porte dans moi comme un oiseau blessé
Et ceux-là sans savoir nous regardent passer
Répétant après moi les mots que j'ai tressés
Et qui pour tes grands yeux tout aussitôt moururent
Il n'y a pas d'amour heureux

Le temps d'apprendre à vivre il est déjà trop tard
Que pleurent dans la nuit nos cœurs à l'unisson
Ce qu'il faut de malheur pour la moindre chanson
Ce qu'il faut de regrets pour payer un frisson
Ce qu'il faut de sanglots pour un air de guitare
Il n'y a pas d'amour heureux.




Louis Aragon.

 

René Magritte-The Lovers-1928

René Magritte-The Lovers-1928

Cette toile de Magritte n'est pas celle que je préfère car elle me dérange, comme une bonne partie de son oeuvre d'ailleurs que je trouve trop étrange et qui me met mal à l'aise, mais elle évoque bien l'isolement que procure l'amour parfois; elle est dérangeante mais terriblement évocatrice et efficace...sans parler du sublime "Aria" de Bach qui colle au poème d'Aragon à tirer des larmes. On ne s'en lasse pas!

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferais mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
O
Pardon pour le "je me suis FAIS violence" , je me rends compte que je fais des fautes sur le clavier...de plus en plus d'ailleurs...Je sens que je vais revenir au bon vieux manuscrit, au moins je n'en faisais pas!!
Répondre
O
Bien sûr que Jean Ferrat l'a chanté, j'avais le vinyl (voir You Tube), et bien vu pour la strophe! J'ai affaire à un spécialiste! Merci pour le compliment (la "judicieuse illustration"), je me suis fais violence pour la poster car, comme je l'ai dit elle me met mal à l'aise, mais c'est vrai qu'elle est vraiment faite pour ce poème! Merci pour vos com, cela me fait très plaisir.
Répondre
J
Très beau poème, qui en dit long, auquel toutefois il manque une strophe, et judicieuse illustration !
Il ne me semble pas néanmoins que Jean Ferrat l'ait jamais adapté ni chanté.

Jean-Michel
Répondre