Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La page poésie d'Odile : Renaud

13 Décembre 2020 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Image et poésie

La page poésie d'Odile  : Renaud

Quelques mots sur la page : Nos poètes chanteurs : Renaud

Que diriez-vous d’un petit air de révolte ? Je ne veux surtout pas être accusée de « faire de la politique », mais il me semble que par les temps qui courent, la grogne pour la Covid, la polémique pour ou contre les gilets jaunes, pour ou contre la police, les râleurs en tout genre (et ils ont souvent raison), on pourrait donner la parole à Renaud qui a eu longtemps sa période révolutionnaire et même anarchiste. Je voudrais montrer aussi que la poésie ne se fait pas qu’avec des « mots choisis ». J’ai toujours considéré Renaud comme un grand poète malgré son argot et ses gros mots. Certes avec cette chanson quelque peu irrévérencieuse pour le peuple français qu’il considère comme un troupeau de moutons, Renaud y va « un peu fort » ! Il est même cinglant. (« ces imbéciles », « j’voudrais tous les voir crever »). Mais quelle gouaille, et quelle profondeur sous l’ironie ! Les élisions (mots coupés avec des apostrophes) ne rendent pas la lecture et la compréhension faciles mais donnent à son texte un air « langage du peuple ». Ne nous y trompons pas, il est cependant bien structuré, et les faits y sont référencés par ordre chronologique pour chaque mois de l’année. Dans cette chanson Renaud fait pas mal de références à l’histoire, et j’espère que, ne serait-ce que pour cela, on l’apprend au collège. Pour mieux s’y retrouver dans ces allusions cependant plutôt connues, voici quelques points de repère.

1. Référence à la station de métro Charonne : En 8 février 1962, pour dénoncer la guerre d'Algérie une manifestation est organisée bien qu’elle soit interdite par le gouvernement. Le préfet Maurice Papon donne l'ordre de la réprimer. Bilan : 9 morts dans le métro où les manifestants essaient de se retirer ! 

2. La peine de mort n'a été abolie en France qu'en 1981, donc après la chanson de Renaud.

3. Allusion à Mai 1968 et aux élections législatives qui ont suivi en juin. La gauche, considérée comme responsable des évènements de 1968, subit une cuisante défaite (91 sièges contre 394 pour le parti du Général de Gaulle).

4. Allusion au débarquement américain en Normandie le 6 juin 1944 qui permet la libération de la France. Jean Moulin est un des plus célèbres résistants français qui meurt exécuté en 1943 et repose au Panthéon. 

5. Référence à la révolution française 1789-1799 et à la fête nationale du 14 juillet qui en résulte.

6. Les congés payés datent des accords de Matignon en juin 1936 qui permet de partir en vacances, et qui grâce à la période de croissance qui suit la seconde guerre mondiale, se transforme en tourisme de masse.

7. Cela fait référence au coup d'état de Pinochet au Chili, le 11 septembre 1973 (contre le président Allende qui se suicide)

8. Détournement de la célèbre phrase de Karl Marx "la religion, c'est l'opium du peuple". (Qui signifie : la religion endort les gens, les empêche de penser par eux-mêmes)

Promis, la prochaine fois je redonnerai la parole à Renaud pour des vers pleins de douceur et de poésie…Juste un petit mot sur le peintre français expressionniste Bernard Buffet que j’aime beaucoup. Il avait la particularité de rejeter complètement la peinture abstraite ainsi que l’impressionnisme et se réclamait plutôt de peintres comme Géricault ou David. Il a peint à l’infini, avec son style si particulier et filiforme, sa femme Annabel.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

renaud 13/12/2020 20:06

Tout est dit par Renaud Rien n'as changer depuis 40 ans