Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La page poésie d'Odile : Cyrano

15 Août 2014 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Image et poésie

Cyrano : le plus long texte du théâtre français, et pour moi un des plus beaux ! Molière et Corneille n’ont qu’à bien se tenir, ce texte atteint des sommets de lyrisme, de jeux de mots, de traits d’humour, d’émotion… Que tous ceux qui n’en ont que des souvenirs scolaires, ou pas de souvenir du tout, reprenez votre livret classique, la langue française vous paraîtra sublime après quelques scènes, croyez-moi !

Edmond Rostand. Cyrano de Bergerac : Acte III, scène VII

ROXANE 
Mais l’esprit ?... 
CYRANO 
Je le hais, dans l’amour ! C’est un crime 
Lorsqu’on aime de trop prolonger cette escrime ! 
Le moment vient d’ailleurs inévitablement, 
-Et je plains ceux pour qui ne vient pas ce moment ! 
Où nous sentons qu’en nous une amour noble existe 
Que chaque joli mot que nous disons rend triste ! 
ROXANE 
Eh bien ! Si ce moment est venu pour nous deux, 
Quels mots me direz-vous ? 
CYRANO 
Tous ceux, tous ceux, tous ceux 
Qui me viendront, je vais vous les jeter, en touffe, 
Sans les mettre en bouquets: je vous aime, j’étouffe, 
Je t’aime, je suis fou, je n’en peux plus, c’est trop; 
Ton nom est dans mon cœur comme dans un grelot, 
Et comme tout le temps, Roxane, je frissonne, 
Tout le temps, le grelot s’agite, et le nom sonne ! 
De toi, je me souviens de tout, j’ai tout aimé 
Je sais que l’an dernier, un jour, le douze mai, 
Pour sortir le matin tu changeas de coiffure ! 
J’ai tellement pris pour clarté ta chevelure 
Que, comme lorsqu’on a trop fixé le soleil, 
On voit sur toute chose ensuite un rond vermeil, 
Sur tout, quand j’ai quitté les feux dont tu m’inondes, 
Mon regard ébloui pose des taches blondes ! 
ROXANE, d’une voix troublée 
Oui, c’est bien de l’amour... 
CYRANO 
Certes, ce sentiment 
Qui m’envahit, terrible et jaloux, c’est vraiment 
De l’amour, il en a toute la fureur triste ! 
De l’amour, -et pourtant il n’est pas égoïste ! 
Ah ! Que pour ton bonheur je donnerais le mien, 
Quand même tu devrais n’en savoir jamais rien, 
S’il ne pouvait, parfois, que de loin, j’entendisse 
Rire un peu le bonheur né de mon sacrifice ! 
-Chaque regard de toi suscite une vertu 
Nouvelle, une vaillance en moi ! Commences-tu 
A comprendre, à présent ? Voyons, te rends-tu compte ? 
Sens-tu mon âme, un peu, dans cette ombre, qui monte ?... 
Oh ! Mais vraiment, ce soir, c’est trop beau, c’est trop 
doux ! 
Je vous dis tout cela, vous m’écoutez, moi, vous ! 
C’est trop ! Dans mon espoir même le moins modeste, 
Je n’ai jamais espéré tant ! Il ne me reste 
Qu’à mourir maintenant ! C’est à cause des mots 
Que je dis qu’elle tremble entre les bleus rameaux ! 
Car vous tremblez ! Car j’ai senti, que tu le veuilles 
Ou non, le tremblement adoré de ta main 
Descendre tout le long des branches du jasmin !` 
Il baise éperdument l’extrémité d’une branche pendante. 
ROXANE 
Oui, je tremble, et je pleure, et je t’aime, et suis tienne ! 
Et tu m’as enivrée ! 
CYRANO 
Alors, que la mort vienne ! 
Cette ivresse, c’est moi, moi, qui l’ai su causer ! 
Je ne demande plus qu’une chose... 
CHRISTIAN, sous le balcon 
Un baiser ! 

Cette illustration de Paul Albert Laurens est extraite des Oeuvres complètes d'Edmond Rostand en 1910; elle représente la scène du baiser où Christian prend la place de Cyrano au moment de rejoindre Roxane. Cyrano illustre un des plus beaux rêves d'amour qui existe, puisqu'il s'efface devant le beau Christian, se sachant trop laid pour conquérir Roxane autrement qu'avec ses mots. Voici donc "Rêves d'amour" de Franz Lizt pour accompagner ce texte d'amour rêvé

Laurens (Paul Albert)-Cyrano de Bergerac

Laurens (Paul Albert)-Cyrano de Bergerac

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferais mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
O
Joli! Et je suis bien d'accord, ce texte est sublime, on ne s'en lasse pas!
Répondre
J
C'est bien évidemment au-dessus de toute critique. Cyrano est, comme l'Arnaga, un monument historique, il fait partie du patrimoine.
Sur tous ce très beau texte dépose son empire
Et laisse faussement croire qu'écrire c'est facile,
Encourageant vainement une main malhabile
À imiter l'auteur, qu'on lit comme on respire.
Répondre