Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La page poésie d'Odile : La fille et le chat

27 Juin 2014 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Image et poésie

Ne percerait-il point dans ce sonnet une pointe de misogynie ? (« scélérate », « meurtriers », « diable »)…Verlaine était homosexuel, enfin bisexuel, mais il me semble qu’ici il laisse percer un peu de fiel à l’encontre du sexe (dit) faible…La femme est un peu représentée comme une diablesse (n’oublions pas que le chat fait partie de la symbolique du diable, et les deux paires d’yeux qui brillent dans le noir…Brrrrrrrrrrr !) enfin, je dis ça, je dis rien…

Femme et chatte.

Elle jouait avec sa chatte,
Et c'était merveille de voir
La main blanche et la blanche patte
S'ébattre dans l'ombre du soir.

Elle cachait - la scélérate ! -
Sous ces mitaines de fil noir
Ses meurtriers ongles d'agate,
Coupants et clairs comme un rasoir.

L'autre aussi faisait la sucrée
Et rentrait sa griffe acérée,
Mais le diable n'y perdait rien...


Et dans le boudoir où, sonore,
Tintait son rire aérien,
Brillaient quatre points de phosphore.


Paul Verlaine.

Fille au chat

Fille au chat

"La fille au chat" d'Auguste Renoir n'a pas l'air très satanique et le chat n'est pas du tout noir...Mais la chevelure rousse et le regard en coin lui donnent un petit air coquin tout de même...Alors,alors-y pour l'accompagnement du poème de Verlaine un peu misogyne...

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferais mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Je n'y vois aucune misogynie, même en pointe, simplement le coup de colère d'un homme doux déçu de constater la transformation d'une chatte en chattemite, au point de forcer le trait.
Il est finalement très gai, ce poème, qui pourrait se conclure par un "Noli me tangere".
Vous avez quand même réussi à le placer ce "Duo des chats" ! :-)
Répondre