Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

Colmars les Alpes, Abattage de l'arbre de la Liberté.

29 Mai 2023 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Haut Verdon

Colmars les Alpes, Abattage de l'arbre de la Liberté.
Colmars les Alpes, Abattage de l'arbre de la Liberté.

Colmars les Alpes, Abattage de l'arbre de la Liberté.

 

On se souvient lors de la tornade dans la nuit do 30 au 31 août 2022 que plusieurs arbres avaient subi des dégâts et que notre arbre de la liberté qui avait été planté à la révolution avait été lui aussi touché.

L'entreprise d'élagage Christian Robert de Castellane avait eu énormément de travail avec les différentes essences d'arbres qui se trouvent au pré des Lices ou dans différents quartiers, quand est venu le tour de notre peuplier les élagueurs se sont rendus compte de la fragilité de l'arbre et ont averti le premier adjoint.

Christophe Barbaroux en a fait part à l'Office National des Forêts, deux jeunes femmes agents de l'ONF sont venues sur place voir les méfaits du temps, leur diagnostic était plutôt alarmant, elles préconisaient déjà l'abattage de l'arbre !

Christine Merle, de l' Agence Bureau d’Études méditerranée, Expert Arbre Conseil, a constitué une étude complète en prenant en compte tous les paramètres de dangerosité, de l'état avancé de plusieurs maladies spécifiques à cet arbre et a rendu ses conclusions.

 

Il est en complète régression physiologique (dépérissement irréversible) et présente des défauts rédhibitoires qui ne permettent pas de le conserver en totale sécurité au vu de sa position.

Des mortalités d'axes et des dégradations internes plus ou moins étendues ont été relevées sur plusieurs zones avec des risques de rupture imminents ou à court terme.

Historique : Arbre patrimonial ancien (+200 ans) «Arbre de la Liberté» planté à la Révolution.

Diamètre : 187 cm, Hauteur : 23 m.

Etat : Faible en régression, accroissements réduits sur les quelques rameaux vivants, nombreuses mortalités, rejets vivants et fonctionnels ; suspicion de colonisation par un pathogène de type pholiote».

Conclusion : Arbre avec défauts rédhibitoires à abattre dans les meilleurs délais.

Pour abattre cet arbre, l'entreprise Christian Robert, au vu de la hauteur de l'arbre, aura besoin du Manitou de Cyrille Gireud pour descendre des petits tronçons de bois afin de les poser à terre sans encombre; un travail délicat qui laissera un grand vide et une part d'histoire qui avait accompagné les colmarsiens depuis plus de 200 ans.

 

 

Silver Fox

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Un peuplier de pus de 200 ans c'est exceptionnel. Non?
Répondre