Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

Le tri et les différentes filières de recyclage

8 Mars 2021 , Rédigé par verdon-info Publié dans #CCAPV

 

La communauté de communes Alpes Provence Verdon publiait sur les réseaux une information sur la transformation du tri sélectif. Cela permet de connaître le parcours de nos tris et leurs valorisations. C’est un sujet motivant pour le territoire, et ainsi nous permet d’avoir une transparence sur l’utilité du travail fastidieux du triage et de son utilité réelle. La bonne information reste importante et peut permettre aux fausses formulations d’être mises au rebut.

 

LES ORDURES MÉNAGÈRES RÉSIDUELLES (dites « déchets ultimes ») :

Les ordures ménagères qui ne peuvent pas être triées ou valorisées sont jetées EN SAC dans les conteneurs gris. Elles sont ensuite évacuées vers le centre de Valensole, où elles sont enfouies.

 

Il faut penser à réduire au maximum ces résidus. Le compostage reste une des bonnes solutions. Vous vous demandez encore quels sont les déchets que vous pouvez mettre dans votre lombricomposteur ? Eh bien, quasiment tous vos déchets de cuisine : vos épluchures de fruits et de légumes, les sachets de thé ou le marc de café, vos coquilles d’œufs, le papier carton type papier toilette, vos mouchoirs, le pain, les féculents… Facile non ? On sait aussi que les gallinacées peuvent nous aider à réduire nos déchets.

Le Sydevom peut répondre à certaines interrogations sur le compostage sur sa page facebook en MP

 

Les diverses filières de nos tris sont :

 

LE VERRE :

recyclable à l’infini, le verre jeté EN VRAC et collecté dans les conteneurs verts situés sur le territoire est évacué à Vergèze, dans le Gard, pour être recyclé en bouteilles d’eau gazeuse.

 

 

 

 

LES DÉCHETS ISSUS DE LA COLLECTE DU TRI SÉLECTIF :

Le tri, jeté EN VRAC dans les conteneurs jaunes du territoire, est évacué vers le centre de tri de Manosque.

Ce dernier s’est engagé depuis 2008 dans une démarche de certification ISO 14 001. Cette certification, renouvelable tous les 3 ans, est décernée aux entreprises qui s’intègrent dans le cadre du développement durable.

Une fois arrivés dans le centre de tri de Manosque, les déchets provenant des conteneurs jaunes sont sur-triés par matières, grâce à un processus largement automatisé. Les déchets sur-triés sont ensuite conditionnés sous forme de balles compactées par matière, puis stockés provisoirement sur le site de Manosque. Quand la quantité de balles est suffisante, ces dernières sont évacuées, matière par matière vers des usines de recyclage spécialisée.

 

Les usines de recyclage avec lesquelles le Centre de Tri de Manosque travaille sont clairement identifiées.

Étant donné l’implantation géographique du centre de tri de Manosque, ces usines de recyclage sont essentiellement situées au sud-est de la France, ou dans des usines situées à l’étranger si elles sont plus proches géographiquement que les usines de recyclage française.

Ainsi : Cartons, Cartonnettes et papiers sont acheminés à Saint Vallier (26),

Acier à Fos-sur-Mer,

Plastiques souples et Plastiques Rigides à Mende (48),

Aluminium en Espagne,

Briques alimentaires en Italie.

 

Bon à savoir ?

En dehors de ces matières, le centre de tri de Manosque n’est pas en mesure de trier ni valoriser correctement les déchets qu’il reçoit. Les refus de tri sont re facturés à la collectivité 800€ la tonne, et ne sont pas toujours réinjectés dans la bonne filière de valorisation.

C’est pourquoi il appartient à chacun d’entre nous de s’assurer qu’un déchet est évacué dans la BONNE FILIÈRE, afin d’être correctement valorisé.

 

Verre, tri sélectif et ordures ménagères résiduelles peuvent être jetés dans un des 3 conteneurs de vos points d’apport volontaire.

Pour les autres déchets (piles, pneus, déchets professionnels et agricoles…), rapprochez-vous du service environnement de la ccapv ou de vos déchetteries pour savoir comment valoriser au mieux vos déchets : 

 

un slogan à méditer pour l’industrie et les professionnels de la vente aussi :

“Et n’oublions pas que le meilleur déchet, c’est celui qu’on ne produit pas !”

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

MICHEL 11/03/2021 12:12

Que faire des verres (à boire) que l'on veut jeter ? je crois avoir lu qu'on ne doit pas les mettre dans le container "verre". Ils risquent d'être dangereux dans les sacs ? Merci pour la réponse

verdon-info 11/03/2021 13:10

Bonjour pour information
TOUS LES VERRES SE RECYCLENT ?
FAUX !
Seul le verre d’emballages ménagers se recycle.
Sont considérés comme emballages ménagers les contenants en verre qui contenaient quelque chose au moment de leur achat : bouteille, bocaux, etc…
Destinés à une utilisation de courte durée, ces emballages en verres sont considérés comme purs, car non traités chimiquement.
Après collecte des conteneurs spécifiques, les verres sont pilés, et peuvent être refondus et transformés en nouveaux contenants prêts à l’emploi. Et ceci, à l’infini !
Pensez juste à enlever les bouchons et capuchons avant de les glisser dans le conteneur à verre!
Sur le territoire de la #CCAPV, le verre collecté est envoyé vers une usine à Vergèze, en vue d’embouteiller une célèbre eau gazeuse, c’est fou !
A l’inverse, le verre destiné à une utilisation intensive et/ou de longue durée est traité chimiquement, afin de lui apporter des qualités complémentaires : résistance aux chocs et/ou à la chaleur, transparence, éclat…
C’est le cas des verres à boires, ou des verres plats (vitres, fenêtres, miroirs…)
Ces éléments chimiques empêchent une refonte harmonieuse du verre, et créent des ‘inclusions’ s’ils se retrouvent dans un contenant ménager, le fragilisant d’autant plus.
Quant aux éléments en céramique, ils sont composés de terres, et ne doivent absolument pas être traités comme du verre ni être jetés dans les conteneurs spécifiques au verre.
Verres plats, vaisselles et céramiques doivent être jetés avec les ordures ménagères, ou s’il s’agit de grandes quantités, peuvent être apportés dans les conteneurs à gravats de vos déchetteries intercommunales : ils pourront alors être valorisés dans une filière spécifique.
Le saviez vous ?
La collecte sélective du verre d’emballages ménagers a débuté après les chocs pétroliers de 1973, afin de réaliser des économies d’énergies. Aujourd’hui, le tri et le recyclage restent toujours une excellente solution pour répondre aux enjeux actuels du développement durable.
Largement acceptée en France et mise en place depuis 1976, la collecte du verre permet de financer notamment la Ligue Contre le cancer.
Sur votre territoire, c’est à ce jour la collecte de déchets spécifique qui coûte le moins cher à votre collectivité, et celle qui préserve au mieux l’environnement.
Alors dès que possible, optez pour les emballages en verre !

http://ccapv.fr/environ.../environnement/gestion-des-dechets