Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La page poésie d'Odile : À Mlle Fanny de P

27 Avril 2016 , Rédigé par Odile-verdon-info Publié dans #Image et poésie

Je dédie cette poésie de Victor Hugo à ma petite fille Lilas, il est plein de mélancolie, de douceur, mais montre peu de foi en l'avenir, surtout celui des filles. On peut le comparer au célèbre "Carpe Diem" immortalisé par le film "Le cercle des poètes disparus". Il signifie en quelques mots: enfants, profitez de votre bonheur, plus tard vous n'en aurez guère. Cette vue pessimiste de l'avenir est tout de même démentie par des petites contradictions : "Pur reflet du bonheur des mères" "Votre mère l'a dans ses yeux, Votre père dans sa pensée", "la famille vous idolâtre"...Les adultes ne sont donc pas si malheureux ! Admirez ces octosyllabes magiques et ces rimes magnifiques qui font de Hugo le Prince (allez, le Roi, avec Baudelaire) de la poésie française. Observez aussi la beauté des deux derniers vers et les constantes oppositions de termes entre le côté sombre et le côté riant de la vie qui est l'enfance. L'aspect noir est très bien traduit dans la deuxième strophe, l'aspect heureux dans la quatrième. je vous laisse chercher les nombreux termes de ces deux champs lexicaux, présents partout.

À Mlle Fanny de P

Ô vous que votre âge défend,
Riez ! tout vous caresse encore.
Jouez ! chantez ! soyez l'enfant !
Soyez la fleur ; soyez l'aurore !

Quant au destin, n'y songez pas.
Le ciel est noir, la vie est sombre.
Hélas ! que fait l'homme ici-bas ?
Un peu de bruit dans beaucoup d'ombre.

Le sort est dur, nous le voyons.
Enfant ! souvent l'œil plein de charmes
Qui jette le plus de rayons
Répand aussi le plus de larmes.

Vous que rien ne vient éprouver,
Vous avez tout, joie et délire,
L'innocence qui fait rêver,
L'ignorance qui fait sourire.

Vous avez, lys sauvé des vents,
Cœur occupé d'humbles chimères,
Ce calme bonheur des enfants,
Pur reflet du bonheur des mères.

Votre candeur vous embellit.
Je préfère à toute autre flamme
Votre prunelle que remplit
La clarté qui sort de votre âme.

Pour vous ni soucis ni douleurs,
La famille vous idolâtre.
L'été, vous courez dans les fleurs ;
L'hiver, vous jouez près de l'âtre.

La poésie, esprit des cieux,
Près de vous, enfant, s'est posée ;
Votre mère l'a dans ses yeux,
Votre père dans sa pensée.

Profitez de ce temps si doux !
Vivez ! - La joie est vite absente ;
Et les plus sombres d'entre nous
Ont eu leur aube éblouissante.

Comme on prie avant de partir,
Laissez-moi vous bénir, jeune âme, -
Ange qui serez un martyr !
Enfant qui serez une femme !

Victor Hugo
Les rayons et les ombres

N'est-elle pas mignonne cette "Petite fille à l'arrosoir" d'Auguste Renoir ? C'est étonnant tout ce vert sur fond vert, (herbe, arrosoir, robe) et le rendu est pourtant superbe. Il faut dire qu'il est rehaussé par l'orangé du sol et des touches de rouge et rose qui illuminent le tableau. Rien de tel que les couleurs opposées pour faire ressortir les détails. Et rien de tel que Mozart pour accompagner les rêves d'enfants tout en douceur

La page poésie d'Odile  : À Mlle Fanny de P

 

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferai mon possible pour y remédier , merci de votre acompréhension.

Les commentaires sont mis à votre disposition pour vous donner la parole. Merci de prendre le soins et le temps pour les formules de politesse ; . Penser aussi à vous relire et ne pas indiquer de formulation ambiguë ou diffamatoire, se cacher derrière un speudo ne procure pas d’impunité , chacun est responsable de ces formulations publiées sur cette espace . La franchise et la cordialité sont tout à fait compatible, pensez-y,  Merci

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article