Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La page poésie d'Odile : Le cygne

3 Janvier 2016 , Rédigé par Odile-verdon-info Publié dans #Image et poésie

On apprend cette magnifique poésie de Sully-Prudhomme dans les écoles. Pour célébrer la perfection du cygne, il fallait un style parfait. Il l'est. Le rythme et la fluidité des vers semblent accompagner le glissement de l'oiseau sur les eaux ...une merveille. Notez le champ lexical de la lumière (soleil -2X-, éclatante, blancheur, éblouissante, diamant) et celui des couleurs (neiges, blanc, noir, azur, lactée, argent, violette). A noter également les oppositions de termes dans les deux dernières strophes: ombre, obscur, spectre, sombre/blancheur, éblouissante, soleil, mire, argent, diamant, firmament. Bref tout un vocabulaire autour des contrastes de luminosité. Pour la petite histoire, savez-vous que René François Sully Prudhomme a reçu le premier prix Nobel de littérature en 1901 ?

Le cygne

Sans bruit, sous le miroir des lacs profonds et calmes,
Le cygne chasse l'onde avec ses larges palmes,
Et glisse. Le duvet de ses flancs est pareil
A des neiges d'avril qui croulent au soleil ;

Mais ferme et d'un blanc mat, vibrant sous le zéphyr,
Sa grande aile l'entraîne ainsi qu'un lent navire.
Il dresse son beau col au-dessus des roseaux,
Le plonge, le promène allongé sur les eaux.
Le courbe gracieux comme un profil d'acanthe,
Il cache son bec noir dans sa gorge éclatante.

Tantôt le long des pins, séjour d'ombre et de paix,
Il serpente et laissant les herbages épais
Traîner derrière lui comme une chevelure,
Il va d'une tardive et languissante allure.

Tantôt il pousse au large et loin du bois obscur,
Superbe, gouvernant du côté de l'azur,
Il choisit pour fêter sa blancheur qu'il admire,
La place éblouissante où le soleil se mire.

Puis quand les bords de l'eau ne se distinguent plus,
A l'heure où toute forme est un spectre confus,
L'oiseau dans le lac sombre où sous lui se reflète
La splendeur d'une nuit lactée et violette,
Comme un vase d'argent parmi des diamants,
Dort, la tête sous l'aile, entre deux firmaments.

Sully Prudhomme(1839-1907)

La page poésie d'Odile : Le cygne
La page poésie d'Odile : Le cygne

"Leda et le cygne est un épisode mythologique peint par une pléthore de grands peintres, de Vinci à Klimt en passant par Géricault, la légende raconte comment Zeus s'est transformé en cygne pour séduire Leda et elle a été illustrée de nombreuses manières très différentes les unes des autres. J'ai choisi deux opposés: le classicisme de Rubens et le modernisme de Marie Laurencin. Un monde de différence entre les deux illustrations mais quelle beauté ! Je vous suggère d'aller sur Internet chercher les différentes interprétations, elles valent le détour. Comme musique, que choisir d'autre que Le Cygne du "Carnaval des animaux" de Camille Saint Saens ?"

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferai mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article