Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La page poésie d'Odile : Causerie

19 Décembre 2014 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Image et poésie

Rien à faire, j’ai beau m’éloigner volontairement de Baudelaire et me plonger dans les bras d’autres séduisants poètes, mais je ne vois que lui et je reviens toujours à lui…Bon, ça c’est un goût perso, si vous n’aimez pas Baudelaire vous devrez le subir jusqu’au bout...ou m’abandonner. Certains n’apprécient guère ces bêtes qui surgissent souvent dans son œuvre : « saccagé, griffes, dent féroce, mangé, tue, lambeaux »…Nous sommes en plein carnage…Mais que c’est beau ! Et comme la dernière strophe, avec son allitération en F, met le feu !

Causerie

Vous êtes un beau ciel d’automne, clair et rose !
Mais la tristesse en moi monte comme la mer,
Et laisse, en refluant, sur ma lèvre morose
Le souvenir cuisant de son limon amer.

Ta main se glisse en vain sur mon sein qui se pâme ;
Ce qu’elle cherche, amie, est un lieu saccagé
Par la griffe et la dent féroce de la femme.
Ne cherchez plus mon cœur; les bêtes l’ont mangé.

Mon cœur est un palais flétri par la cohue ;
On s’y soûle, on s’y tue, on s’y prend aux cheveux !
Un parfum nage autour de votre gorge nue !…

O Beauté, dur fléau des âmes, tu le veux !
Avec tes yeux de feu, brillants comme des fêtes,
Calcine ces lambeaux qu’ont épargnés les bêtes !

Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal

Manet-Dans la serre

Manet-Dans la serre

Pour accompagner cette "Causerie" hyper lyrique de Charles Beaudelaire voici le tableau d'un doux entretien entre personnes de sexe opposé (comme sait si bien le faire Manet) ainsi que la "première suite pour violoncelle seul" de J.S Bach. Attention: âmes sensibles s'abstenir! Ce cocktail, même à petite dose, provoque une crise de romantisme aiguë avec éreutophobie:

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferais mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Odile 21/12/2014 14:15

Oups, parfois je m'emmêle un peu les pinceaux dans toutes mes pages, surtout quand j'en fais plusieurs à la suite. Merci JM de remettre les pendules à l'heure! Quant à l'éreutophobie, c'est un mot qu'on n'emploie pas tous les jours et donc on me pardonnera ma petite faute, j'espère...Merci aussi d'être fidèle parmi les fidèles...

Jean-Michel 19/12/2014 19:28

Coppée ?...
Euh, juste un minuscule gravier d'achoppement, pesant comme un granule de scrupule : il y a un "h" de trop à l'éreutophobie, qu'on peut c'est vrai écrire aussi érythrophobie. :-)