Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La page poésie d'Odile : Nos montagnes

31 Mars 2018 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Image et poésie

La page poésie d'Odile  : Nos montagnes

 

Commentaire de la page poésie : "Nos montagnes"

Comme vous le savez depuis longtemps je suis une inconditionnelle de Baudelaire, comme je le suis de Dali en peinture ou de Mozart en musique. C'est ainsi, c'est viscéral, je kiffe. Je sais, il faut être éclectique, mais on ne commande pas à ses émotions. Donc, aujourd'hui, c'est le poème "Elévation" que j'ai choisi. C'est un de ceux que je préfère,  mais il a aussi une valeur symbolique pour moi, puisque le tirage au sort me l'avait attribué le jour du bac, à ma grande joie, évidemment, car je connaissais à l'époque l'œuvre de Baudelaire sur le bout des doigts. (Malheureusement il ne reste que des miettes, car chaque année en a volé un bout, mais suffisamment néanmoins pour me faire plaisir... et partager). Comment ne pas être séduit par ces alexandrins parfaits, ces anaphores renforçant l'impératif ("Par delà"), ces oppositions claquantes ("miasmes morbides/espace limpide"), ces métaphores ("divine liqueur" pour l'air pur , "champs lumineux" pour le ciel); et toujours ces correspondances typiquement baudelairiennes entre les divers éléments et tous les sens (ici, boire le feu); et surtout toute cette symbolique sur la force de l'esprit que le poète exhorte à s'envoler...Les références à la nature sont omniprésentes comme dans toute l'œuvre, ("La nature est un temple où de vivants piliers...") mais les derniers vers, notamment, sont sublimes dans leur simplicité. Heureux celui qui comprend "le langage des fleurs et des choses muettes". Ce qui est merveilleux avec Baudelaire, c'est qu'on pourrait le relire à l'infini, après plusieurs années on éprouverait toujours la même émotion en se disant "qu'est-ce que c'est beau !".  

J'ai accompagné ce poème de nos "hauteurs spirituelles" montagnardes, par quelques toiles de Batistin, peintre et sculpteur local (Vergons). Ancien marin pêcheur amoureux de la mer, il a si bien peint nos montagnes ! Au travers des sommets qu'il peint, les vagues de l'océan qui sont toujours dans son cœur, émergent malgré lui au milieu des amas de pierres...Des vagues de pierre peut-être, mais ne voguons nous pas sur un magma mouvant ?! 

J'aime beaucoup sa peinture que je vois évoluer au fil du temps, et je dois reconnaître que ses dernières toiles, aux traits plus marqués, qui font un peu penser à Léger, aux lignes plus géométriques proches du cubisme, me touchent tout autant. Je vous promets une page spéciale sur sa série de tableaux en noir et blanc que je trouve extraordinaire.  Mais chuuuut ! 

Admirez les rochers-vagues, les nuages- oiseaux, les douces teintes sépia du village de Vergons, les reflets d'eau et de feuillages et vous comprendrez...

 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Batistin 31/03/2018 07:19

Merci de cette association de malfaiteurs totalement improbable, qui ont au moins en commun, on n'en peut pas douter, d'être aussi épris l'un que l'autre de tout ce qui n'est pas forcement voué à la rentabilité immédiate.
Ce qui, de nos jours, est suffisant pour être classé dans la catégorie des malfrats !