Actualites locales Moyen et Haut Verdon, Pays A3V

Vidéo de l'inauguration de l'atelier bois Barreme , Bâtiment certifié bois des Alpes

17 Décembre 2012 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Canton de Barrême

 

15 décembre 2012, inauguration de l’atelier bois de l’ONF, bâtiments en structure bois certifiée bois des Alpes.

Intervention non filmé  :

Mr Guirand scierie Villars Colmars 

 

Mr Teillard , Entreprise Garcin Charpentier    

Après la réunion de présentation du projet qui a eu lieu il y a quelques mois, c’était ce jour l’inauguration officielle, avec la venue de nombreux représentants politiques, institutionnels, artisanaux qui ont participé d’une façon ou d’une autre à ce projet innovateur. Il s’agit d’un atelier de 814 m2 qui accueillera une activité de menuiserie, de gravure numérique, de peinture, de montage/stockage et des locaux administratifs. Le volume de bois utilisé pour cet ouvrage est de 150 m3 (46 000 € HT indiquait Jean Louis Chabeaud, maire de Barrême). Il comprend toute la charpente, l’ossature et le bardage. La structure du bâtiment est du poteau rond–poutre, ossature bois - isolation paille avec bardage en bois massif brut. Les essences utilisées sont le pin, le sapin et le mélèze. La commune, maître d’œuvre, s’est engagée dans la démarche bois des alpes afin de garantir l’origine alpine des bois utilisés, leur qualité mécanique, leur conformité avec les normes européennes et contribuant au maintien de l’emploi local en milieu rural.

 

C’est vers 10h00 que tout débutera, tour à tour les différents intervenants mettront en avant les différents aspects novateurs de la structure ainsi que la bonne collaboration des intervenants et la mise en place coordonnée de la structure en bois avec l’utilisation et la certification du bois des Alpes. La mise en place de cette filière reste un travail plus ou moins délicat qui demande une grande coordination entre les architectes, les fournisseurs et les artisans mais qui peut apporter de nouveaux débouchés pour l’ensemble de la filière. Comme la question était soulevée, il faut bien sûr qu’en même temps que l’utilisation de ces bois, le travail de sylviculture et d’anticipation soit bien mis en place au sein des structures qui ont la charge de l’exploitation des bois de nos forêts (État, commune, particuliers).

 

La finalité de ce bâtiment est d’être fonctionnelle, économe en énergie, de favoriser l’apport de lumière naturelle pour la luminosité ambiante de la structure… Tout cela doit apporter un confort d’utilisation à l’unité de production de l’atelier ONF, qui va s’installer dans les locaux dans les semaines à venir. En pleine production l’atelier devrait fournir un travail à une vingtaine de personnes. Ce serait la plus grosse entreprise sur la commune de Barrême.

 

 

La certification Bois des Alpes garantit l’origine et la qualité des bois. Elle favorise la valorisation des bois issus du massif alpin français dans la construction locale. Les entreprises locales certifiées apportent ainsi une réponse commerciale concurrentielle à un marché de la construction durable en plein essor.

L’Atelier Bois de Barrême est la première construction en bois des Alpes dans le sud du Massif alpin. c'est le quatrieme batement aux niveau national comme la dit Jean Claude Monin 

Ce bâtiment appartient au réseau des bâtiments-pilotes en Bois des Alpes.

Le résumé des chiffres :

Le bâtiment,  a bénéficié de subventions de l’Etat, du Conseil général et du Conseil régional. L’autofinancement de la commune de Barrême représente 31 % ¤.

D’une surface de 814 m², l’atelier bois de Barrême est constitué de bois de pin des Alpes de Haute-Provence pour l’ossature à hauteur de 79 m³, de bardage de mélèze des Alpes de Haute-Provence pour

29 m³ et d’épicéa provenant du massif alpin pour le lamellé collé à hauteur de 25 m³. Sur les 302 m³ de grumes achetés par la commune en circuit court (entreprise Garcin), 108 m³ de sciages ont été utilisés comme bois d’œuvre dans la construction du bâtiment.

Une partie du bois restant sera valorisée plus tard pour d’autres utilisations.


 

 

http://boisdesalpes.net/

Atelier bois: l'aventure peut commencer

Fernand Blanquet nous dit  

C'est en présence de nombreuses personnalités que Jean Louis CHABAUD, maire de Barrême, a inauguré samedi 15 , l'atelier bois ONF de Barrême. Lors de son discours d"ouverture, J L Chabaud a mis l'accent sur l'importance de la ressource bois locale. "Si pour la commune, la construction de cet atelier bois était un choix de maintien des emplois ruraux, c'était également l'opportunité de développement économique et un moyen de dynamiser la filière bois locale. Cette orientation confirme l'engagement pris par les élus au niveau du territoire dans le cadre de la charte forestière du Pays A3V" . De son coté, Jeanne Heurtaux au nom de DATAR Alpes, après avoir fait un historique des différentes filières bois, bois énergie, bois construction.. a souligné le côté pionnier d'un tel projet qui a pu bénéficier de l'aide au montage d'un tel dossier, ce qui a nécessité de nombreuses bonnes volontés. Bernard Molling, , Président du Pays A3V , organisme qui s'active pour conduire des études et rassembler les élus afin de permettre un aménagement et un développement harmonieux de notre territoire, pouvait se montrer satisfait de la réussite de cette aventure qui peut et doit servir d'exemple : c'est bien ce qu’espère Thomas Amodeï, animateur de la charte forestière, qui a du faire face dans ce dossier aux difficultés inhérentes aux "produits nouveaux". A leur tour, les acteurs physiques de ce projet, ont été aussi enthousiastes; que ce soit André Guirand, scieur, qui s'est réjoui de la bonne coordination des entreprises sur le chantier et que cet exemple servira surtout à faire avancer la filière bois (cela restera pour lui une expérience qui sera utile à tout le monde.); que ce soit le représentant de la maison Didier Garcin, charpentier,pour qui l'exploit a été de mettre le bâtiment hors d'eau en septembre après avoir commencé ses travaux mi-juin; ou que ce soit Frederic Nicolas, architecte du projet, qui a eu à résoudre la quadrature du cercle: entretenir( et s'en féliciter) la bonne entente entre le maitre d’œuvre et le maitre d'ouvrage, concevoir et réaliser un bâtiment fait pour l'utilisateur (l'avenir le confirmera) , privilégier un maximum de matériaux ressourcés (paille et ouate de cellulose entre autres), tenir compte de la rationalité constructive (utiliser le meilleur matériau au bon endroit), et promouvoir l'architecture bioclimatique qui est l'art et le savoir- faire de tirer le meilleur parti des conditions d'un site et de son environnement (l'apport solaire a été ainsi fortement optimisé, grâce à une très bonne isolation thermique et phonique), le tout pour un coût final de 963,000 euros sans dépassements du budget initial ! Jean-Claude Monin, président de l'association Bois des Alpes et président délégué des COFOR, a pu ensuite exprimer toute sa satisfaction, lui pour qui Relocaliser les activités en s'appuyant sur les petites et moyennes industries est une nécessité pour sauvegarder et générer des emplois, Accroître les utilisations du bois et soutenir l’emploi local est une nécessité vitale, Intensifier les actions de promotion et d’utilisation du bois dans la construction est une évidence ( à ce sujet il a fait remarquer que ce bâtiment était le 4éme bâtiment certifié et labellisé BOIS des ALPES qui était ainsi inauguré, lui faisant ajouter : Bois des Alpes, ce n'est pas du bidon, ça marche!). Après ces échanges fructueux autour de la construction en Bois des Alpes et de la valorisation de la ressource forestière locale, l'assemblée s'est retrouvée sur la plate forme extérieure de l'ONF pour assister à une démonstration de la machine de classement mécanique des bois Triomatic par Bois des Alpes, une machine qui permet de classer et marquer les essences forestières en un temps record, la rationalité constructive étant ainsi fortement intensifiée. Après cet intermède qui a passionné les nombreux participants, les officiels auxquels s'étaient joints Rodrigue Furcy, secrétaire général de la préfecture , Gilbert Sauvan député et président du conseil général, Philippe Demarcq directeur territorial de l'ONF, Serge Prato président de la communauté de communes, tous ont assisté à la coupe symbolique du ruban inaugural, avant que de rejoindre la tribune où ils eurent tous à cœur de féliciter les différents intervenants de ce chantier, intervenants physiques, économiques et politiques, après que Jean Louis Chabaud ait pu une nouvelle fois, en son nom et au nom de toute l'équipe municipale, remercier tout les intervenants, et également tirer la conclusion de ce chantier :

"L'atelier bois de Barrême a mis en œuvre la certification Bois des Alpes qui permet de garantir à la commune l'origine du bois. Cette démarche, unique en France, permet de positionner les bois alpins sur le marché de la construction bois. L'initiative de Barrême fait partie des 20 bâtiments pilotes en bois local. Au delà du recours au matériau bois, le choix de la commune d'utiliser le bois des forêts locales pour la construction du bâtiment, traduit notre volonté de valoriser les ressources locales et de contribuer ainsi au développement de l'économie locale. Cette construction exemplaire a nécessité que chaque maillon de la filière se mobilise pour faire aboutir le projet dans les meilleures conditions en termes de délais et de financement. Qu'ils en soient tous ici remerciés."

Les conversations se poursuivirent autour du verre de l'amitié.

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferais mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

 

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster


 

Partager cet article

Commenter cet article

armel aubert 18/12/2012


messieurs les maires députés et consorts,


bien vous avez construit en bois des alpes mais construit pour quel usage ? qu'allez vous fabriquer à BARRËME ? On s'en fout des "grâce à" etc....


quel baratin inutile quelle autosatisfaction !


à quand des inaugurations (sans table d'officiels aligné) où l'on dira simplement "nous avons réussi à construire un bâtiment qui va devenir un lieu de production pour l'utilisateur et par
conséquence pour le producteur, vive le bois d'ici vivent les utilisateurs de ce bois et vivent les bienfaits du bois dans l'économie d'aujourd'hui.


allez on passe à l'apéro !