Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La Mure-Argens : La laine dans tous ses états

7 Septembre 2019 , Rédigé par verdon-info Publié dans #La-Mure-Argens

La Mure-Argens : La laine dans tous ses états
La Mure-Argens : La laine dans tous ses états
La Mure-Argens : La laine dans tous ses états
La Mure-Argens : La laine dans tous ses états
La Mure-Argens : La laine dans tous ses états
La Mure-Argens : La laine dans tous ses états
La Mure-Argens : La laine dans tous ses états
La Mure-Argens : La laine dans tous ses états

La Mure-Argens : La laine dans tous ses états

Le vendredi 6 septembre à 18h au Musée de la Minoterie de La Mure-Argens était proposée une conférence : « Draps et laine en Haut Verdon » par l’historien Eric Fabre maître de conférences à Aix-Marseille Université. Il enseigne l'histoire de l'agriculture et des territoires ruraux dans une antenne délocalisée à Digne-les- Bains.  Stéphanie Favier, chargée de mission à Secrets de Fabriques, présentait Eric Fabre à la quarantaine de personnes présentes. L’industrie drapière a fait le sujet de diverses conférences, expositions, et même d’un parcours touristique dans notre région du Verdon, et notamment sur Saint André les Alpes-La Mure, berceau des premières fabriques. Malgré ces diverses études locales, depuis le livre de Mireille Mistral édité en 1951 aucun ouvrage n’avait traité du sujet dans son ensemble. Celui d’Eric Fabre « Laine et drap en haut Verdon », sorti en 2015, était attendu avec impatience. Il nousmontre comment fonctionne en haute Provence la production dispersée de draps de laine entre la fin du XVIIe siècle et les années 1830. L’analyse établit un lien entre la nature des tissus fabriqués, la qualité des laines que peuvent délivrer les troupeaux locaux, les savoir-faire de la main d’œuvre et les attentes des marchés. La formidable histoire de l’industrie drapière s’éteindra faute de modernisme, mais ses vestiges sont encore visibles notamment à Beauvezer et au travers des magnifiques bâtiments qu’elle nous a légués tout au long du cours du Verdon. Pour prolonger l’expérience de cette épopée il est toujours possible de visiter l’exposition « Trames » présente au musée jusqu’au 30 septembre. O.B.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article