Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

Chloé MARELLO, Ostéopathe,

8 Avril 2018 , Rédigé par Fernand Publié dans #Publicité-locale

  Chloé MARELLO, Ostéopathe,



Chloé MARELLO, Ostéopathe, était  installée à Barrême, en avril 2018 elle ouvre son cabinet dans le centre de la Mure dans la Grand-Rue dans un des studios des appartement de la Mairie dans l'ancienne maison école.

 

Fernand Blanquet avait présenté Chloé MARELLO, il disait: 

Chloé MARELLO a fait ses études à l'école ATMAN d'ostéopathie de Sophia Antipolis, en est sortie en 2006 (L' école ATMAN forme depuis 45 ans des thérapeutes à une vision globale de l'humain.) Installée pendant 8 ans à Rougon dans les Gorges du Verdon, depuis juillet 2017, Chloé MARELLO est installée à temps plein à Barrême, rue du milieu prés de la place des Pierrots. Elle pratique la ''Méthode Douce dite Fonctionnelle'', méthode au sujet de laquelle les patients, sur lesquels l'ostéopathe intervient, sont souvent surpris et interrogatifs par ce qui, au premier abord, ressemble à une simple apposition de mains, mais qui est en fait un véritable test diagnostique et un traitement très précis et minutieux, donnant des résultats probants. Les mouvements pratiqués par l'ostéopathe sont à peine perceptibles. Cependant le patient ressent toujours une profonde détente pendant le traitement, ainsi qu' une sensation de chaleur et de circulation d'énergie qui se propage prés du point de traitement. L'organisme va pouvoir retrouver ainsi toutes ses capacités pour se réguler de lui-même ce qui stimule sa vitalité. 

Pas de ''craquement'' : cette méthode convient particulièrement bien aux, femmes enceintes et personnes âgées.

Comme chaque personne est unique et nécessite une prise en charge personnalisée, Chloé MARELLO prend en compte efficacement le système émotionnel et énergétique de chacun.

Sur rendez vous au 06 68 56 91 29

Fernand Blanquet 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article