Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

Les TAP , travaux en salle

25 Mai 2016 , Rédigé par les journalistes en Herbe Publié dans #St André les Alpes -

Les TAP , travaux en salle
Les TAP , travaux en salle

Bonjour, nous revoici, les journalistes en Herbe.

 

Pour les temps d'activité du 13 mai, nous sommes restés en salle. En effet, il y avait une vigilance jaune à la grêle émise par météo france, alors nous sommes restés à l'école sagement (ou presque).

Raphaëlle nous à proposé de découvrir à ses cotés, le monde fascinant des chouettes et des hiboux.

 

Nous avons découvert de superbes photographie et pu entendre les cris de ces oiseaux, même si on était en plein jour, grâce à un CD.

Ce sont des rapaces nocturnes. Rapaces, cela veut dire que ce sont des oiseaux qui mangent des proies et qui ont des serres. Nocturnes, cela veut dire qu'ils vivent la nuit.

Tout d'abord nous avons appris à connaitre un peu mieux les chouettes: Beaucoup d'entre elles vivent dans les maisons, les greniers et les clochers. Elles aiment bien manger des souris, c'est pour cela qu'elles se réfugient dans nos toits.

On dirait qu'elles portent un masque blanc, ce sont en fait leurs plumes, qui sont plus claires sur leur face, pour capter un maximum de luminosité la nuit. Le mâle et la femelle ne sont pas différenciables l'un de l'autre.

Les hiboux vivent plutôt en foret, souvent dans les trous des arbres, qui sont en fait crées par d'autre espèces d'oiseaux mais qui ne les utilisent pas. Ils ont deux plumes au dessus des yeux, qui se lèvent quand ils se sentent agressés. Cela s'appelle des aigrettes.

Hiboux et chouettes ont des pupilles rétractables, comme les chats. Cela leur permet de restituer un maximum de lumière, pour mieux voir la nuit.

Ils ont aussi de très grandes ailes, mais très fines. On peut voir au travers des plumes. Cela leur permet d'être parfaitement silencieux. Grâce à cela, ils sont d'excellents chasseurs, et ils sont mieux protégés face à leurs prédateurs.

Chez les hiboux, existe l'espèce des ducs. Le petit duc, le moyen-duc et surtout le grand-duc. Celui ci est presque aussi grand que certains d'entre nous, ça nous a beaucoup impressionnés.

 

 

Les TAP , travaux en salle
Les TAP , travaux en salle
Les TAP , travaux en salle
Les TAP , travaux en salle
Les TAP , travaux en salle
Les TAP , travaux en salle

Après la diffusion, nous avons fait les scientifiques. Raphaëlle avait apporté des pelotes de réjection, trouvées dans les bois. Ce sont des boules grises, qui sont recrachées par les hiboux et les chouettes, et qui contiennent ce qui n'est pas digéré. Nous étions un peu dégoutés au départ, mais en fait c'est tout sec et très propre. 

Au départ, ça ressemble à une boule de poils. Sous les conseils de Raph, nous avons soigneusement pris chacun notre pelote, et nous avons enlevé les poils. Sous les poils, nous avons découvert les os des proies chassées par les rapaces.

C'est un travail très méticuleux, mais même les plus dynamiques d'entre nous l'ont parfaitement réalisé. 

Une fois les os, cranes et autres dents extraits, nous avons chacun collés nos trouvailles sur un petit carton recouvert de scotch double face. Nos chouettes et hiboux n'avaient visiblement pas tous le même appétit, Elio à même trouvé une branche de bois dans sa pelote. 

Chacun d'entre nous est reparti avec sa carte et ses trésors. 

 

Pour finir, nous avons joué au mémory des hiboux,  et c'était très chouette!

La semaine prochaine, nous espérons que la météo sera de notre coté, et que nous pourrons enfin aller jardiner. Nous avons hâte.

A bientôt!

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article