Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

MEZEL Syndicat Mixte Asse Bléone lundi 20 juin.

23 Juin 2022 , Rédigé par verdon-info Publié dans #flash-info

MEZEL Syndicat Mixte Asse Bléone lundi 20 juin.
MEZEL Syndicat Mixte Asse Bléone lundi 20 juin.
MEZEL Syndicat Mixte Asse Bléone lundi 20 juin.
MEZEL Syndicat Mixte Asse Bléone lundi 20 juin.

Le 20 juin après-midi, le Syndicat Mixte Asse Bléone et bons nombres de ses partenaires techniques et financiers se sont retrouvés pour deux évènements importants :


 

  1. la signature de la seconde phase du Contrat de Rivière de l’Asse et de ses affluents.

Trente personnes dont 12 des 19 signataires du Contrat étaient présentes pour la signature de la phase 2 du Contrat de Rivière « l’Asse et ses affluents ». Cette forte mobilisation des acteurs du bassin versant de l’Asse est la preuve de leur implication dans cet outil de gestion territoriale de l'eau.

Cette cérémonie, qui s’est tenue à Mézel, marque la poursuite d’une démarche de concertation et de la mise en œuvre d'un programme d'actions ambitieux pour le territoire. Cette phase 2 comporte 57 actions d’ici à 2024 pour un montant de 4,1 millions d’euros.

Après l’accueil des invités par M. Claude SEGOND, maire de Mézel, Monsieur Michel BLANC, 1er vice-président du Syndicat Mixte Asse Bléone a introduit la séance. 

Ophélie CUSSAC, chargée de mission au Syndicat Mixte Asse Bléone a ensuite présenté les éléments essentiels de la seconde phase du Contrat de Rivière (voir encadré avec détails).

Les invités d’honneur suivants ont enfin pris la parole :

- Annick MIEVRE - Directrice de la Délégation PACA-Corse de l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse

- Jean-Charles BORGHINI, Conseiller Régional de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

- Paul-François SCHIRA, Secrétaire général de la Préfecture des Alpes de Haute Provence

Pour finir ; élus, associations de protection de l’environnement, association de pêcheurs, services de l’Etat, … ont ensuite signés officiellement les documents de la phase 2 du Contrat de Rivière « l’Asse et ses affluents ».


 

Détails contrat de rivière :

Un contrat de Rivière est un document signé entre des maîtres d’ouvrage (collectivités, associations, fédérations, chambre consulaire), des partenaires financiers et /ou techniques (Région PACA, Agence de l’Eau) et un porteur de projet (ici le Syndicat Mixte Asse Bléone). Il propose et planifie sur une durée de 6 ans un ensemble d’actions visant à améliorer la qualité des eaux, à valoriser le milieu aquatique et à gérer de manière équilibrée et durable la ressource en eau.

Le contrat de rivière de « L’asse et ses affluents » a été signé en décembre 2018 et se compose de deux phases : 

  • La phase 1 qui s’est déroulée de 2018 à 2021

  • La phase 2 qui se déroulera entre 2022 et 2024

La phase 2 du Contrat comporte 57 actions portées par 22 maîtres d’ouvrage, et réparties en 4 volets : 

  • Ressource en eau

  • Qualité de l’eau

  • Milieux naturels et gestion des inondations

  • Gouvernance, communication et sensibilisation

Exemples d’actions phares : 

  • Animation pour l’émergence d’un projet d’aménagement hydraulique collectif sous pression à l’aval de l’Asse ; portée par la Chambre d’agriculture 04 et la FDSIC

  • Réalisation des Schémas Directeurs d’Assainissement des communes du bassin-versant de l’Asse ; portée par les collectivités

  • Effacement des seuils de l’ASA des canaux d’Estoublon sur l’Estoublaïsse et des CFP sur l’Asse de Moriez, porté par le Syndicat Mixte Asse Bléone

  • Organisation de la fête de l’Asse, portée par France Nature Environnement 04


 


 

  1. La cérémonie d’inauguration des travaux réalisés entre 2020 et 2022 sur les seuils du pont des Chemins de Fer de Provence (CFP) et du pont Beau de Rochas.


 

Le Syndicat a accueilli environ 25 personnes pour inaugurer les travaux récemment réalisés dans le lit de la Bléone ; parmi les personnes présentes :

- Michel BLANC, 1er vice-président du Syndicat Mixte Asse Bléone 

- Annick MIEVRE - Directrice de la Délégation PACA-Corse de l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse.

- Jean-Charles BORGHINI, Conseiller Régional de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

- Catherine GAILDRAUD, Directrice de la DDT

- plusieurs élus du bassin versant de la Bléone

- plusieurs représentants d’associations (FNE04, AAPPMA « La Bléone »), de collectivités (PAA, Ville de Digne, Région), de services de l’Etat (DDT, DIRMED, Agence de l’Eau) et des entreprises de travaux.

Les travaux inaugurés, qui s’inscrivent dans la continuité des opérations menées en 2017 et 2018 sur le Grand Pont, étaient inscrits dans le Contrat de Rivière « Bléone et affluents » dont la phase de mise en œuvre s’achèvera en fin d’année 2022.

Ces opérations importantes avaient un double objectif : 

• gérer de manière intégrée le risque d’inondation en abaissant le niveau de graviers en amont et en augmentant donc la capacité de passage des crues. 

• atteindre le bon état écologique de la Bléone en rétablissant les continuités écologiques.

En effet, ces seuils en travers des rivières (que l’on peut qualifier de « barrages » ou de « cascades ») modifient le profil du cours d’eau et perturbent donc la libre circulation des sédiments et des organismes vivants (notamment des poissons).

Vis-à-vis des inondations, ils peuvent accentuer les phénomènes car, en barrant la rivière, ces seuils génèrent une accumulation des graviers à l’amont.

En fonction de leur hauteur, ils constituent également une barrière parfois infranchissable pour les espèces piscicoles.

Pour mémoire, ces ouvrages avaient été construits dans les années 70-90 pour contrecarrer l’effet des extractions de graviers dans la Bléone ; extractions qui conduisaient au creusement du lit de la rivière et ont notamment conduits à l’affaissement du vieux pont en 1973, à la déconnection de plusieurs canaux et adous …

Après de longues années d’études, le Syndicat a pu, avec l’aide de son maître d’œuvre (la société HYDRETUDES de Gap) mettre en œuvre ces différents chantiers qui ont nécessité la forte implication de plusieurs collectivités et services : Provence Alpes Agglomération, Ville de Digne les Bains, service des Chemins de Fer de Provence de la Région, DIRMED.

Plusieurs entreprises de travaux sont intervenues pour réaliser les travaux : COSEPI France, COZZI FREYSSINET, MINETTO, SACTP OLIVERO et Stéphane TRON.

Dans le détail, le seuil du pont Beau de Rochas a été reconstruit avec un point bas aménagé au milieu du lit pour faciliter la circulation des poissons. Le retrait complet de ce seuil aurait risqué de fragilisé les fondations du Grand Pont situé à tout juste 250 m en amont. Ce chantier d’un montant de 600 000 € HT a été financés à 80 % par l’Agence de l’Eau et à 20 % par Provence Alpes Agglomération. 

Le seuil du pont des CFP a été entièrement retiré laissant ainsi la Bléone reprendre son lit d’origine. Les graviers et les poissons pourront circulés sans entrave. Toutefois, avant de retirer le seuil, il a fallu conforter les digues et le pont situés en amont afin d’anticiper l’abaissement du niveau de la Bléone. Aussi, ce sont donc plus de 2 km de digues qui ont été consolidés grâce à l’utilisation de plus de 40 000 m3 de blocs. Les fondations historiques du pont des CFP ont également été sécurisées à l’aide de tirants, de béton projeté et de micropieux. Dernièrement, une opération de replantation de végétation a été réalisée à proximité du pont des CFP. Ce chantier d’un montant final de 3.2 millions d’euros TTC a été financé à 50 % par l’Union Européenne avec le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) et 48 % par l’Agence de l’Eau. L’autofinancement a été assuré par PAA et le service des CFP de la Région.

Fernand Blanquet 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article