Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La Mure Argens : La ruine d'un moulin alimenté par l'Issole

19 Avril 2021 , Rédigé par verdon-info Publié dans #La-Mure-Argens

Certaines références  de l'ouvrage des services regional de l'inventaire nous parlent du quartier de "lisole" proche du moulin est qu'il n'y a pas une confusion dans la lecture avec `liscle" qui peut être proche dans la lecture du registre Napoléonien (entre le c ou le o)
Certaines références  de l'ouvrage des services regional de l'inventaire nous parlent du quartier de "lisole" proche du moulin est qu'il n'y a pas une confusion dans la lecture avec `liscle" qui peut être proche dans la lecture du registre Napoléonien (entre le c ou le o)
Certaines références  de l'ouvrage des services regional de l'inventaire nous parlent du quartier de "lisole" proche du moulin est qu'il n'y a pas une confusion dans la lecture avec `liscle" qui peut être proche dans la lecture du registre Napoléonien (entre le c ou le o)
Certaines références  de l'ouvrage des services regional de l'inventaire nous parlent du quartier de "lisole" proche du moulin est qu'il n'y a pas une confusion dans la lecture avec `liscle" qui peut être proche dans la lecture du registre Napoléonien (entre le c ou le o)
Certaines références  de l'ouvrage des services regional de l'inventaire nous parlent du quartier de "lisole" proche du moulin est qu'il n'y a pas une confusion dans la lecture avec `liscle" qui peut être proche dans la lecture du registre Napoléonien (entre le c ou le o)
Certaines références  de l'ouvrage des services regional de l'inventaire nous parlent du quartier de "lisole" proche du moulin est qu'il n'y a pas une confusion dans la lecture avec `liscle" qui peut être proche dans la lecture du registre Napoléonien (entre le c ou le o)
Certaines références  de l'ouvrage des services regional de l'inventaire nous parlent du quartier de "lisole" proche du moulin est qu'il n'y a pas une confusion dans la lecture avec `liscle" qui peut être proche dans la lecture du registre Napoléonien (entre le c ou le o)
Certaines références  de l'ouvrage des services regional de l'inventaire nous parlent du quartier de "lisole" proche du moulin est qu'il n'y a pas une confusion dans la lecture avec `liscle" qui peut être proche dans la lecture du registre Napoléonien (entre le c ou le o)

Certaines références de l'ouvrage des services regional de l'inventaire nous parlent du quartier de "lisole" proche du moulin est qu'il n'y a pas une confusion dans la lecture avec `liscle" qui peut être proche dans la lecture du registre Napoléonien (entre le c ou le o)

Le Moulin de la Mure  

Les Draperies Pascal,  puis le moulin à farine de la Mure ont été référencés et on connaît bien leur histoire . Le bâtiment est maintenant devenu l’emplacement du musée de la Minoterie. Cependant, un autre moulin était présent sur la commune , un moulin très modeste et actuellement en ruine. Son histoire n’est pas encore très connue ainsi que l’origine du bâtiment . Cependant elle pourrait peut être s’avérer fort instructive. Lors de l’étude des canaux de la commune par Pauline Mayer ethnologue , nous avions signalé l’existence de ce moulin  et fait suivre quelques images des lieux enfouis sous de la végétation. Le cadastre napoléonien indique bien son implantation  au bout du canal du moulin.

 

Lors de correspondances entre Pauline Mayer et Jean Pierre Reboul on pouvait apprendre certaines indications qu’il faudrait approfondir . 

“Ce moulin était avant la Révolution de 1789 le moulin banal de La Mure, propriété du seigneur du lieu, géré comme tous les autres moulins  de l’époque par un meunier sous contrat. 

 

En 1793, les biens des seigneurs locaux, devenus Biens Nationaux, ont été vendus aux enchères à Castellane. Ils ont été rachetés par des notables aisés, souvent associés, car les moulins coûtaient cher. Ils constituaient une source importante de revenus. Au cours du 19ème siècle, le moulin de La Mure a été propriété privée jusqu’en 1870 .La famille Pascal propriétaire de la fabrique des Gounelles a possédé ce moulin, sans doute jusqu’au moment de la faillite de 1861.

 

Explication de l’emplacement du bâtiment :

Les terres où le moulin était construit , quartier des Iscles, se situent en contrebas par rapport aux terres du plan. Il y a là une forte différence de niveau, un talus. Cette déclivité permettait une chute d’eau suffisante pour faire tourner une roue à aubes.”

 

Le moulin est alimenté par le canal du moulin .

En parcourant la documentation que Jean Pierre Reboul avait recherché sur le service Régional PACA, on peut comprendre que le moulin actuellement en ruine était utilisé avant la création de la minoterie (Musée actuel ). 

En 1793, le 22 décembre  le moulin de la Mure avait une production de 15 quintaux de farine de qualité médiocre indiquait un texte en référence des états des moulins du district de Castellane. 1811 Affermage du moulin par la commune à Etienne Gibert. Deux ans plus tard, une affiche indiquait la vente du moulin. 1835, vente des 4⁄5èmes du moulin par les “Sieurs Simon Frère” au “Sieur Pascal Pascal” le dernier cinquième à été vendu à l’une des soeurs de Pascal Pascal. 1862 , le 14 juillet le cahier des charges de la vente des biens de feu Adrien Pascal: le troisième lot se composera d’un moulin, un bâtiment et tous les engins nécessaires pour moudre le blé, dénommé le moulin à farine de la commune de la Mure. Le 16 août 1862 le lot 3 sera adjugé pour la somme de 3500 francs au Sieur Bondil. 1878 acquisition du moulin par le syndicat du canal , par suite des difficultés du meunier ( source Service Regional de l’inventaire PACA. Patrimoine Recherche Avenir et Hélène Schney -Février 2013-)  

 

De toute évidence il y aura des recherches à approfondir pour connaître  l’histoire de ce moulin qui devrait apporter une vérité attrayante  et sans doute surprenante pour bon nombre de passionnés de notre histoire locale. 

 

 









 

``

 

Merci à Jean Pierre Reboul pour le partage d'informations et les explications ainsi que Pauline Mayer qui n'a pas vraiment utilisé les données recueillies pour son ouvrage ( hors sujet ), mais à permis de nous ouvrir des portes de la connaissance historique   

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article