Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

Saint André les Alpes : le village à l’heure bouliste 2013

31 Août 2013 , Rédigé par verdon-info Publié dans #St André les Alpes -

Saint André les Alpes : le village à l’heure bouliste

 

Jeudi 22 Août pétanque doublette nocturne 

60 équipes , prix 150€ ,mises 600€ 

les équipes primés : Jaurys-Jean charles , Jean louis Dol-Marc Chailan, Anselmo -Ramos, Ange -Serlic

Vendredi 23 août 

Pétanque triplette mixte 

24 équipes , prix 150 €, mises 240 €

le carre final Jean Pierre-Jo-Nadine, Jean-Marco+cricri, Alex -Steech-Laura

( pas de consolante trop peu d'équipe) 

Samedi 24 août pétanque doublette et consolante 

58 équipes , prix 225 € mises 580€

Carré final : Romans-Daniel , Formentol-Patrick , Anselme Jo -Marc,Perzi louis- Alain 

Dimanche 25 août pétanque triplette et consolante 

58 équipes prix 300 € mise 870 €

le carré final  : Segond Loïc-Nasser, Kiki Pujet Théniers , Balland- Samir-Piras, Rosini par 3

Lundi 26 août provençal et consolante

99 équipes , prix 1500 € mises 1485 €

Carré final : Lombard, Zunino Barlatier, Girard Berty Senez, Grenon Calmer Pascat,Zunino Doléon Sapone

Mardi 27 août

Doublette provençale  37 équipes 

prix 400 € mises 370 €

Le carré final 

Plan Groulet, Romans Daniel, Davignonpar 2 

Merci au président André Latil pour cette communication 

P1200378.jpg

Photo  des finalistes grand concours,  Maurice Boetti

Lundi et mardi le concours de jeu provençal triplette, avec 99 équipes sur les rangs, faisait le plein de spectateurs sur la place de la Mairie. En finale nocturne de ce concours de « longue » se sont retrouvés les équipes de Girard, Berthi et Senez (de Toulon, Le Pradet, Hyères) contre Zunino, Barlatier et Lombard (de Volx, Puimoisson).  

Odile Boetti

La compétition bouliste de la longue provençale est toujours  un  moment sportif très apprécié des compétiteurs ; pendant deux jours, St André les Alpes vit au rythme des jets de bouchons, du pas directionnel du pointeur et des trois pas du tireur caractéristiques de cette discipline. La compétition reste rude et il n’est pas couru d’avance de les voir en phase finale le mardi soir. C’est la dure loi du sport de compétition.

Le concours principal a pu accueillir 99 équipes, ce qui est dans la lignée des autres années et démontre bien une constance. D’après nos recherches, ils étaient 102 en 2012. Une belle constance au vue des informations sur l’ensemble des compétitions boulistes reconnues, parues dans les divers médias boulistes. Une belle récompense pour les organisateurs car il n'est  pas  simple de gérer 300 joueurs de boules, pour qu’ils se disciplinent tout au long de  la compétition . Reconnaissons  tout de même que les joueurs de longue sont relativement compréhensifs et conviviaux. Il n’y a que rarement des cartons jaunes, mais  il faut toujours savoir pallier les questionnements,  les écarts d'horaires, les désaccords, etc.

 

L'équipe Martello Bondil... Equipe BEE contre Soldat 

Il est sûr que cette compétition participe à la renommée de la commune et profite à tous  les  commerces du village. St André les Alpes reste une des seules communes du territoire  à posséder  des structures adaptées pour organiser de tels concours dont l’ampleur et la renommée restent bien constantes. Si l’on rencontre quelques   champions de France  (comme Christophe Martello , champion de France 2013 ou Christian Bee, demi-finaliste 2013) ou autres  compétiteurs de haut niveau ce n’est pas par hasard.Il n’est jamais facile de figurer dans le carré final  et même les “têtes d’affiches “ ne sont pas sûres d’arriver à bon port tant les jeux sont sélectifs et différents , ce qui fait le charme et la difficulté de cette belle compétition bouliste. On peut d'ores et déjà annoncer que Christian Bee, demi-finaliste du championnat de France et tenant du titre à St André les Alpes,  en a fait les frais puisqu’il a perdu au deuxième tour  contre l'équipe  vainqueur en 2011.  D’autre part, Christophe Martello et son équipe ont participé à la consolante  ce qui confirme le haut niveau de la compétition. Comme souvent dans le sport, rien n’est écrit d'avance et chaque boule doit être réfléchie et jouée avec application. Le «provençal» reste un sport  où la condition physique est importante surtout pour les tireurs.  

 

 

 

   la petite tache c'est le bouchon 

La tradition de la finale nocturne se perpétue. Cependant, au fil des années, seuls les vrais amateurs ,très passionnés, ont le courage de rester jusqu’au point final. Cette année, en nocturne, se joueront la finale des deux triplettes, le concours et la consolante.

Le spectacle sera très agréable , seule la fraîcheur pouvait être déplaisante. Les deux finales seront jouées avec ferveur et application.

 

Malgré le jeu égal des deux tireurs avec une moyenne de tir tout à fait honorable, des frappes doubles et un carreau, la finale du concours se jouera sur le point. Peu à peu, les pointeurs prendront de meilleures marques et le cochonnet sera plus souvent entouré. Peut-être que “le balayage “ ,parfois un peu excessif, aura pu les desservir car en nettoyant la «frappe»,  on met souvent en évidence les petites pierres  et la sous-couche répond de façon aléatoire.

 

On a pu remarquer que l’équipe victorieuse avait une meilleure cohérence d’ensemble, et la tension entre partenaires était moins forte . La sérénité est un critère important et fort utile pour jouer sans tension.

La partie restera serrée jusqu’au bout. Après un départ rapide , les vainqueurs se laisseront rattraper , et ils pourront même se faire coiffer au poteau lors de l’avant dernière mène où tout pouvait se jouer sur le tir du milieu qui ,n’ayant pas eu l’occasion de tirer, restera court.

La dernière mène verra de multiples rebondissements aux points avec pour dernière ressource du milieu une poussette calculée du bouchon de quelques centimètres pour se faire 3 points à une trentaine de centimètres du cochonnet. Il ne restait alors que deux boules au tireur adverse. Dès son premier essai,  il reprit le point, ce qui mettait fin à ce beau concours provençal 2013 par le score 13-10.

 

 

   

Pendant ce temps, se déroulait la partie du complémentaire, une partie qui semblait fort disputée. L’ambiance était tout à fait amicale. Il faut dire que les deux équipes locales se connaissent de tout temps et savent bien que ce n’est qu’un jeu. Il faut rester concentré pendant qu’on joue mais pas besoin de “labourer” le terrain pour savoir où marquer sa frappe  et doser sa force. Leur jeu aura d’ailleurs été tout aussi performant que celui des grands finalistes. Les supporters locaux de cette finale ont semblé bien plus satisfaits du spectacle ; ils étaient plus expressifs et aucun joueur ne s’en est plaint. Ils fêteront comme il se doit leur victoire et leur accession à la finale au bar de Provence.

 

Verdon Info

 

 

 

 

Les Vainqueurs  du Complémentaire  : 

Finalistes :  Benoist  Christophe ,Cucchietti Serge,  Tavernaro Michel 

 

 

 

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferais mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article