Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

Reportages sur les escapades d'antan , Colmars les Alpes le 25 octobre 2009 (audio , photos et vidéo )

28 Octobre 2009 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Haut Verdon



Le 24 et 25 octobre les vieux métiers ont été à  l’honneur dans la citadelle de Colmars les Alpes.  Les bénévoles nous font retourner quelques années en arrière où le savoir faire  manuel  était la base du travail quotidien . La famille Girard est l’un des piliers de cette animation avec leurs machines de fenaison , de moisson,  de fabrication de jus de pomme... Il les ont conservées dans un état  de marche remarquable, toute la famille anime le stand avec passions et savoir faire de 15 à 90 ans. Un hommage solennel leur sera rendu lors des discours autours de la fontaine au centre village à l’heure de l’apéritif animé par le groupe Artémise d’Annot.




Vous pouviez voir aussi les stands de forains dans la citadelle ainsi qu’une foule de vieux objets qu’ils ont rappelé des souvenirs à certains et intrigués d’autres. Le monde du travail du bois était bien présent aussi. Toutes ces machines sont présentent dans les mémoires de la vallée. Les greniers des vielles maisons conservent bon nombres de matériels de coupe et autres objets du travail du bois .
 


L’on pouvait regarder les démonstrations de fabrication  de gouttière en bois, de sciage de long , de coupes à la loube, de trou à la tarière et même  la création de corde, la machine en état de marche  est  presque exclusivement en bois, elle a eu un grand succès ; Ceux qui le désiraient, pouvaient repartir avec leur  création. 
Un bel exemple du savoir faire artisanal à conserver.



Bien sur, les bucadières était présentes autour du lavoir avec la lessive à la cendre et le rinçage au lavoir. La torréfaction du café traditionnel  et son odeur  caractéristique embaumait les rues, une odeur particulière et forte  produits avec ces ustensiles d’une autre époque.




La torréfaction c’est quoi  ?
L'opération se déroule dans un grilloir circulaire ou cylindrique, le "torréfacteur " : un appareil muni d'un tambour, chauffé, en rotation permanente pour que les grains, toujours en mouvement, soient torréfiés de façon uniforme et éviter de les brûler.
La méthode traditionnelle ou à l'ancienne
Elle consiste à faire entrer les grains de café vert dans le torréfacteur où ils seront agités à l'intérieur du tambour et léchés par les flammes durant une vingtaine de minutes à une température avoisinant les 200°C. 
La torréfaction proprement dite s'effectue au cours des 10 premières minutes, le développement des arômes lors des 10 minutes suivantes. 
A la température de 170°, le café commence à perdre de son humidité ; sa couleur devient jaune puis rousse. 
Entre 200 et 230°, commence la décomposition pyrogène et l'apparition des huiles aromatiques.
La pellicule se détachant des grains est peu à peu aspirée par une soufflerie. Le crépitement particulier des graines permet de connaître l'état d'avancement de la torréfaction.
Une fois la torréfaction achevée, les grains sont refroidis à l'air libre, par de l'eau ou par brassage d'air. Plus le refroidissement sera rapide, plus il sera efficace, les grains continuant à ce torréfier en refroidissant.
Elle permet d'obtenir le meilleur des grains.
Durée: 20 minutes environ
Perte: de 17 à 20%

Avec un peu (voire beaucoup) d’imagination  on  se s’aurait presque crue au festival de Canne avec le crépitement des nombreux appareils photos de toute sorte, portable, compact numérique, réflex … et aussi des cameramens pour rapporté des souvenirs de cette journée mémorable. J’ai pu même remarquer un phonographe qui a suivi toutes les animations avec matériel Performant C...avec le gilet de la même marque sans doute de très belles photos seront produites !!



Le manège de « PASCALETTE » actionné par un système très ingénieux de démultiplication actionné par pédale et en musique, Pascalette a enthousiasmé les plus jeunes spectateurs, nombreux a attendre leur tour.



De nouveau Artiste, notre ami et connaissance Roger de l’entreprise Blanc Matériaux , très connu dans le haut Verdon à la retraite depuis quelques temps déjà, présentait de belles oeuvres qui montre  tout son savoir faire. 


11 heures, messe à l’ancienne avec les costumes d’époques et chant religieux.
Le groupe Artémise fera le tour du village avec une musique folklorique entraînante, leur danse en costume coloré, il était  même possible de reconnaître des autorités locale d’Annot qui avaient laissé leurs costumes d’élus pour prendre celui de bénévoles.












Après le discours du maire  Fernand Dyen et de la présidente du comité des escapades, Jacqueline Latil il était alors plus de 13 heures,  tout le monde sera convié à l’apéritif. La présidente  fera, juste une aparté pour annoncer les animation de l’après midi : 




 16H « LA LEGENDE DU PRE DE MICHONNE »

Franc Getreau présente les animations extrait de son intervention audio






Court métrage réalisé dans le cadre des Renc’arts (théâtre/vidéo enfants) Franc Getreau fera la mise en scène et la réalisation de la «légende du pré michonne», (tiré du livre d'Adrien Roux) il a adapté cette légende pour les stages des renc’arts du Haut Verdon , une quinzaine de jeunes stagiaires on participé au tournage effectué en grande partie en extérieur et dans le décors du musée du Haut Verdon. Un travail réussis, ils ont utilisé du matériel de base simple (camescope). Le résultat  est surprenant, une belle réalisation et  le jeu des jeunes acteurs a captivés l’attention du  public, pas seulement les parents des jeunes stars en herbes mais toute l’assemblée dans son ensemble. Les applaudissements à la fin de la projection en est la preuve. 

On lève le rideau , la pièce en provençal commence :

« LA DEMANDE EN MARIAGE » De Tschéchow interprétée en provençal !

C’est l’histoire d’un jeune homme qui entreprend de faire une demande en mariage , sa timidité pose quelques problèmes de compréhension avec le père. Une fois solutionné cette problématique. En face de l’élus de son coeur il n’arrive pas à exprimer son ressentie , sa maladresse engendre des malentendus et quiproquos. C’est un regard terriblement moqueur sur le mariage, l'amour et la solitude toute la pièce est très chantante dans la langue provençale. Un moment de grand bonheur pour le public venu très nombreux, il aurait presque fallut pousser les murs.

Une pièce de théâtre humoristique captivante et divertissante, certains semblaient avoir quelques difficultés de compréhension de notre langue provençale, ce qui ne les a pas empêché d’apprécier  la mise en scène le jeu d’acteurs. La langue provençale a en effet des difficultés à être transmisse aux générations futures ce qui est regrettable car ça fait parti de notre patrimoine  comme la si bien dit un des acteurs en fin de séances.
 la présentation des acteurs en audio


Pierre Michel explique :



Les escapades d’antan c’était aussi
:

le Samedi 24 Octobre
21h00: VEILLEE à la salle des fêtes animée par FLOR’LIANA Contes et chants
17H « CANTO VERDOUN » en concert à l’église St Martin.

Dont je ne pourrais vous en  parler ici car je n’ai pas pu mis rendre.


Quoi qu’il en soit Colmars les Alpes et ses bénévoles a effectué une travail d’animation de grande qualité qui a reçu un très bel






L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des  photos , des vidéos,  des audio et  des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le  commentaire, ou par mail ;   merci de votre compréhension.


Je remercie tous les lecteurs journaliers qui permettent de penser que ce concept d’informations locales doit être poursuivi et amélioré ; d’ailleurs, toutes initiatives et implications sont les  bienvenues,

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster



Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Frank Gétreau 07/11/2009 22:58


Cher Monsieur Reboul
Je trouve enfin le temps de répondre à votre  message.
Sachez que je consulte régulièrement votre travail d'info. et que je vous suis
très reconnaissant de répercuter les manifestations que j'organise et/ou anime.
Pour cette année, la programmation des Renc'Arts du Haut-Verdon est achevée.
Je ne manquerai pas de vous communiquer la future dès qu'elle se précisera.
Bien à vous.
Frank Gétreau