Actualites locales Moyen et Haut Verdon, Pays A3V

PNRV : inventaire sur la chouette Chevêche d'Athéna

17 Mars 2012 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Parc Régional du Verdon

Le PNRV par l'intermédiaire de, Marlènes ECOMIDESla chargée de communication nous informe qu'un inventaire de la Chouette Chevêche d’Athéna est initié depuis fin février sur le territoire du Parc naturel régional du Verdon.
 
Sorte d’ambassadrice de milieux agricoles où biodiversité et agriculture se conjuguent et font bon ménage, la Chevêche d’Athéna est aujourd’hui une espèce en déclin.
 
Cet inventaire, mené à l’échelle de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, permettra d’estimer plus précisément sa présence.
Les plus curieux, même les non-initiés, sont invités à participer aux côtés des techniciens du Parc et de ses partenaires.  Je vous laisse découvrir à la suite de ce billet les informations transmises.

 

 

 

 

Suivi de la Chevêche d’Athéna : un indicateur de la biodiversité agricole.


Prés de chez vous, c’est Chouette !

 D-Allemand-Chouette_Cheveche_prise-sur-le-Plateau-de-Valens.jpg

Un inventaire de la Chouette Chevêche d’Athéna, espèce caractéristique des milieux ouverts agricoles est initié depuis fin février sur le territoire du Parc naturel régional du Verdon. Ce suivi cherche à estimer sa présence et à établir un état initial à l’échelle d’un observatoire régional en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Il est basé sur la méthode de la repasse.

 

La Chouette Chevêche autrefois commune en France a vu ses effectifs chuter à cause de la destruction de son habitat, de l’usage de pesticides, de la mise en culture de prairies, et de la diminution de cavités pour nicher (mise en cultures de prairies, suppression des arbres têtards et des vergers traditionnels…).

 

Dans le Verdon, la raréfaction des cavités, la disparition des mûriers et des vieux amandiers mais aussi la restauration des cabanons agricoles sans prendre en compte la biodiversité peuvent être un frein pour le maintien de la Chevêche. L’importance du petit bâti rural et notamment de ces cabanons est donc un réel enjeu à prendre en compte.

 

Ce suivi a débuté le 20 février et se déroulera jusqu’à fin avril. Il consiste à diffuser le chant du mâle afin de détecter la présence d’individus (réponse sonore). Cette méthode est dite « méthode de la repasse ». Elle permet en effet de recenser jusqu’à 80 à 90 % des mâles chanteurs présents sur une zone d’étude. Afin de ne pas déranger l’espèce, cette méthode nécessite une autorisation.

 

Cet inventaire est mené à l’échelle de plusieurs territoires : les Parcs naturels régionaux des Alpilles, du Lubéron et du Verdon, le Syndicat Mixte d'Aménagement et d'Equipement du Mont Ventoux et le Grand Site Sainte Victoire. L’objectif est d’alimenter un observatoire au niveau régional afin de suivre les effectifs de l’espèce. Ces résultats viendront alimenter un observatoire national qui permettra de suivre l’état de conservation de l’espèce dans le temps en région PACA.

 

Il est important de préciser qu’un tel travail ne serait pas réalisable sans l’aide des nombreux volontaires. Si vous souhaitez participer, n’hésitez pas à nous contacter au 04 92 74 68 00.

 


 

 

 

Un voyage en alsace pour regarder la chouette dans son environnement familié.

 


 

Contacts au Parc naturel régional du Verdon :

Dusfour Ghislaine, Chargée d’études Inventaire Chevêche d’Athéna gdusfour@parcduverdon.fr

Dominique Chavy, chargé de mission Patrimoine naturel dchavy@parcduverdon.fr

Marlène Economidès, chargée de mission communication meconomides@parcduverdon.fr

Maison du Parc – Domaine de Valx – 04 360 Moustiers-Sainte-Marie

Tél. : 04 92 74 68 00 Fax : 04 92 74 68 01 www.parcduverdon.fr

 


 

 

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des  photos , des vidéos,  des audio et  des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications,  ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le  commentaire, ou par mail ; je ferais mon possible pour y remédier ,   merci de votre compréhension.


Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Commenter cet article