Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon, Pays A3V

Moriez : Aymeric Lazarin présente son travail d'auteur sur l'horticulture et le jardinage écologique

10 Juillet 2011 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Moriez

Aymeric Lazarin  réside dans le village voisin de Moriez, il nous présente son travail d'auteur  sur un thème d'actualité ( l'horticulture et le jardinage écologique,  les plantes  polluantes...) La connaissance de l'ensemble de ce savoir-faire  et de ses connaissances permet une meilleure utilisation  des plantes dans nos jardins et potagers.  Je vous laisse découvrir la riche présentation de ses oeuvres  qui ouvre une philosophie écologique fort instructive pour notre bien être et celui des plantes et de notre entourage quotidien de campagne.Bonne lecture


P1010780


hebergeur d'image

 

 Aymeric Lazari s’est intéressé très vite à l’écologie et à la biodiversité. Diplômé en agronomie/horticulture et en géographie, il a travaillé plusieurs années dans l’agriculture biologique, puis au Cemagref, au sein d’une équipe qui étudie l’utilisation du végétal dans la lutte contre les risques naturels liés à l’érosion. Il enseigne aujourd’hui dans l’agronomie. Son intérêt se porte principalement sur l’utilisation du végétal pour résoudre les problèmes rencontrés par nos sociétés contemporaines (lutte contre les pollutions, contre l’obésité et les problèmes sanitaires, contre l’omniprésence des produits de synthèse et/ou pétrochimiques, etc.). Sur ces problématiques, il a déjà écrit « Stévia, le sucre vertueux », « Plantes dépolluantes », ou encore « Plantes aquatiques, eau pure ». Riche de nombreuses expériences en horticulture et en jardinage écologique, il est également sollicité pour participer à l’écriture de livres sur le jardin en général.

Ses livres sont en vente partout en France – et dans l’ensemble des pays francophones – mais aussi sur internet (Amazon, La Fnac, Decitre, etc.) ou directement auprès de l’auteur.

En 2010, Aymeric a créé une entreprise d’espaces verts, et propose ses services d’aménagement paysager et ses conseils en terme de génie végétal dans la vallée. Il est également sollicité pour répondre à des interview tant pour la presse écrite que pour la radio.

 

Sa bibliographie en détail…

Stévia, le sucre vertueux (avec François Couplan): Il existe plus de 150 espèces de Stevia dont certaines sont réputées pour leur pouvoir édulcorant. L'origine de la plante se trouve en Amérique du Sud où les Indiens Guarani l'utilisaient pour adoucir leurs infusions. Les extraits de la feuille ayant un pouvoir sucrant très supérieur à notre sucre, cette plante a attiré l'attention des chercheurs. Elle peut être un substitut compatible avec les régimes pour diabétiques et les régimes hypoglycémiques. Cependant, des controverses politiques et médicales ont limité sa disponibilité dans de nombreux pays, l'Union Européenne reste réticente quant à l'utilisation de la stévia comme édulcorant. Il semblerait que cette réaction des pays « riches » soit liée au puissant lobby des industries sucrières et des producteurs d'aspartame ou de saccharine.



Plantes dépolluantes : Avec le développement de l'industrie chimique, nous sommes entourés de toute sorte de produits nocifs pour notre santé. Ces toxiques, omniprésents dans chacun de nos foyers, agressent quotidiennement notre organisme, provoquant des maladies bien réelles. Il a été démontré que ce problème, causé par notre éloignement de la nature, trouverait des solutions en réintégrant cette nature dans nos modes de vie. Les plantes vertes, qui décorent nos intérieurs, peuvent y contribuer grandement. Cet ouvrage vous fera découvrir les mécanismes de dépollution de l'air intérieur, des sols et des effluents par les plantes, il dresse un inventaire de celles qui peuvent être utilisées pour des polluants déterminés. Intéressons-nous donc à ces végétaux qui nous veulent du bien...

Lavande, arômes et bienfaits (avec François Couplan) : La lavande représente l'un des plus anciens héritages aromatiques de notre culture. Elle recèle de multiples qualités: calmante, sédative, antidépressive, antispasmodique, antalgique, anti-inflammatoire et hypotensive. L'utilisation qui en est faite aujourd'hui est sensiblement la même qu'il y a plusieurs siècles. Cependant, la lavande est en sursis, elle souffre d'une concurrence massive et moins noble: celle du lavandin et des parfums de synthèse. Elle persiste toujours à l'état sauvage sur les contreforts du sud de la France, c'est donc là-bas que nous vous invitons à découvrir sa spécificité, sa culture et les nombreux usages dont nous pouvons bénéficier. Une plante aux multiples propriétés. La culture de la lavande. La distillation, les huiles essentielles. La cuisine à la lavande. Une famille d'aromatiques.

Plantes d’appartement toxiques (avec François Couplan): Cultiver des plantes en pot est sans aucun doute une très bonne façon d'inviter la nature chez soi. Nos intérieurs douillets se comportent comme de véritables serres chaudes, permettant à divers végétaux originaires des Tropiques de prospérer. En plus de leur présence apaisante, nombre de nos plantes d'appartement possèdent la vertu de dépolluer l'air vicié de nos logis. Mais plusieurs d'entre elles, et parmi les plus fréquentes dans nos appartements, se montrent toxiques à des degrés divers. L'objectif de cet ouvrage n'est en aucun cas de faire le réquisitoire des plantes d'appartement, mais simplement d'informer sur les dangers, parfois graves, qu'elles peuvent présenter. Sachez quels végétaux peuvent occasionner des désagréments et placez-les hors de portée des enfants. Et, tout risque écarté, profitez des bienfaits de leur présence.

Plantes aquatiques, eau pure (avec Guillaume Lazarin) : Les problématiques liées à l'accès et à la qualité de l'eau sont de plus en plus nombreuses. Sa dépollution par les plantes est donc à double enjeu. Le premier est de préserver la ressource, la qualité des milieux naturels, la santé de la faune, de la flore et de l'homme. Le second consiste à trouver des moyens simples, efficaces et écologiques de traitement des eaux permettant aux populations, même les plus pauvres, d'avoir accès à cette ressource sans s'empoisonner. Afin de réduire les risques liés à la pollution, l'amélioration et le perfectionnement de nos systèmes d'assainissement sont nécessaires, diverses plantes nous y aident. La phytoépuration fonctionne parfaitement : c'est une méthode d'avenir que l'on peut mettre en oeuvre dès aujourd'hui. Bien que notre civilisation l'ait oublié depuis quelques siècles, nous vivons dans un monde fini dont les ressources sont présentes en quantité limitée. L'activité végétale permet une autoépuration des cours d'eau, ces procédés peuvent être "domestiqués" pour les appliquer aux besoins de nos sociétés si polluantes !

Plantes de jardin toxiques (avec François Couplan) : Le jardin est un havre de beauté et de paix. Mais nombre de plantes dont nous avons choisi de nous entourer sont toxiques. Entre l'aconit et la digitale, dont quelques fleurs sont mortelles, les euphorbes au latex caustique et la viorne aux baies vomitives, nous vivons dangereusement... Même le joli muguet du mois de mai peut provoquer de graves troubles cardiaques. Pas de panique cependant : la prévention est mère de la sécurité. Il suffit de connaître ces végétaux et leur toxicité afin d'éviter tout problème potentiel. Ce livre, le premier sur ce sujet précis, vous donnera toutes les indications-nécessaires sur ces belles empoisonneuses et vous permettra d'apprécier, l'esprit serein, l'agrément de votre jardin...

voir l'image en taille réelle

 

Pour toutes informations complémentaires

 

Aymeric LAZARIN
Technicien en agronomie et production végétale
Jardinier Paysagiste - Cartographe
Courriel: aymeric.lazarin@gmail.com

 

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des  photos , des vidéos,  des audio et  des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications,  ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le  commentaire, ou par mail ; je ferais mon possible pour y remédier ,   merci de votre compréhension.


Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article