Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La Mure-Argens : La minoterie , projet Pays A3V,mise en tourisme de notre patrimoine culturel

26 Mai 2011 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Pays A3V, #La-Mure-Argens

La Mure-Argens : La minoterie , projet Pays A3V

 

Le projet de mise en tourisme de notre patrimoine culturel, comprenant les sites de la distillerie de Barrême, de la gare de Thorame-Haute, de la minoterie de La Mure-Argens, ou encore des moulins d’Entrevaux, enthousiasme les associations locales concernées. Le Pays A3V a organisé pour information des visites de ces lieux heureusement préservés. Etaient invitées, par les organisateurs Thomas Duboeuf et Anaïs Razet, les différentes associations intéressées par cette revalorisation de notre patrimoine. La visite de la minoterie de La Mure était l’un des points forts de cette journée. En effet, la situation exceptionnelle en bordure d’Issole dans un cadre somptueux, le gigantisme des locaux et surtout l’état de conservation des différentes machines (même la turbine est d’origine), font de cette ancienne usine un site de tourisme d’un grand intérêt. Elle était, à l’époque de son fonctionnement (de 1902 à 1972), l’une des plus grandes minoteries de la région PACA. C’est l’arrière-petite-fille d’Achille Dol, Marie-France Ebbo, qui servait de guide pour cette découverte d’un patrimoine exceptionnel. En effet, ce moulin « Du Bord de l’Eau », desservi par le « Canal du Moulin » fit tout d’abord fonctionner la fabrique de draps « Pascal », rachetée par Monsieur Dol après qu’elle ait périclité dans les années 1880, afin de la transformer en minoterie pour ses deux fils. Sur trois étages, une machinerie imposante (« bluterie », « planchister ») en parfait état de conservation, assurait le tri et le broyage du blé, mais aussi l’humidifiait, extrayait la farine, l’homogénéisait, l’ensachait. Outre les grandes salles des machines, une pièce servait à l’ensachage, une autre à préparer les éléments (son) qui seraient utilisés pour les animaux. Un joli pigeonnier agrémentait cet ensemble de vaste envergure.

Les premiers sacs de farine pesaient… 110 kg, avant que le poids n’en diminue progressivement et devienne raisonnable.

Au début de la production, le blé local était seul utilisé (pour des livraisons de farine qui partaient jusqu’à Nice), puis du blé d’autres régions, et même de l’étranger, arrivait par la gare pour être mélangé à la production locale.

Il faut savoir que tous les sites retenus pour ce projet  (mise en tourisme du patrimoine culturel )sont à proximité de la gare et pourront être desservis par les Chemins de Fer de Provence à des fins touristiques, comme ils l’étaient à l’époque à des fins économiques. (O.R-B)

 

 

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des  photos , des vidéos,  des audio et  des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications,  ou si certaines informations s'avèrent erronés, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le  commentaire, ou par mail ; je ferais mon possible pour y remédier ,   merci de votre compréhension.

 

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Collection personnelle ( Christian Reboul 2008)

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Andre Laugier Bain Ravel 27/05/2011 18:56



salut Christian


encore une fois Bravo pour  ce diaporama de la Minoterie DOL


et nous sommes ravi qu'elle soit inscris au Patrimoine.


a+  Dédé



Paul Giraud 26/05/2011 23:05



L'enthousiasme des associations du patrimoine est à tempérer car plusieurs questions restent en suspens. Par exemple l'intégrité de la minoterie dans son état conservation sera-t-elle respecter ?
A Thorame-Gare, le projet reste à définir plus précisemment. La question du rôle et de la place des associations dans le projet est également posée. Paul Giraud Association pour la sauvegarde du
patrimoine culturel de Thorame-Haute.