Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

Formation continue chez les Pompiers du Moyen Verdon

24 Mars 2013 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Canton de Barrême

Formation continue chez les Pompiers

 

Se former est essentiel pour les sapeurs pompiers mais remettre à niveau ses connaissances l'est tout autant. C'est pourquoi dans le cadre de la formation du maintien des acquis,les sapeurs pompiers de Barrême et de Saint André ont eu droit au "recyclage".

Recyclage : On pense à tout autre chose qu’à une formation de remise à niveau et de test des connaissances des sapeurs-pompiers en matière de secourisme…Mais telle est bien l’expression employée par les pompiers eux-mêmes lorsqu’ils suivent ce type de sessions, comme cela a été le cas samedi après midi sur l'ancienne route de Senez.

Les hommes, spécialistes de premiers secours (PS1 ET PS2) ou du secours routier ( découpage de voitures) ont refaits leurs gammes sous la surveillance de Véro Terrillon ( moniteur), de Gilles Mistral , et du chef de centre de Barrême ( Martial Mermin ) et de son adjoint Sebastien Bee

Scénario imposé : un véhicule accidenté , après avoir accroché un piéton, deux passagers bloqués et inconscients dans le véhicule, et le piéton éjecté dans le fossé.

Ces exercices sont faits pour installer les intervenants en situation réelle avec tout le matériel à leur disposition : à eux de faire preuve d'initiatives , de discernements et d'efficacité. Évaluation de la situation, réévaluation permanente, car la situation est par définition instable. Sécurisation de la zone de l’accident Accès au blessé et création d’un espace de travail, contrôle de ses fonctions vitales (conscience, ventilation, circulation) sont les premières nécessités.

Le piéton, retrouvé, pris en charge dans les règles de l'art, son acheminement vers le centre de soins approprié le plus proche de l’accident, ne restait plus qu'à s'attaquer, conjointement, aux occupants du véhicule.

Un blessé bloqué à l’intérieur de son véhicule et maintenu prisonnier, relève de l’intervention de moyens médicaux spécialisés et du recours à des manœuvres de forces (désincarcération)

Une désincarcération n'est pas un exercice rapide. Il est exceptionnel qu'elle dure moins de 30 minutes. L'hypothermie menace donc la victime.Dès son arrivée, le premier ambulancier évalue la victime. L'équipier passe par derrière la victime et lui stabilise la tête, d'abord à deux mains, en la calant sur l'appuie-tête, puis en lui passant le collier cervical.

Désincarcération proprement dite :La désincarcération se fait différemment selon la position des véhicules accidentés, en tenant compte de principes de bases tels que le calage du véhicule, le dégarnissage des ouvertures, le cisaillage des points d'ancrage du toit dans le cas d'un véhicule sur le flanc et la création de points de faiblesse afin de plier le toit, etc. Chaque cas a une solution minutieusement étudiée pour désincarcérer la victime en causant le moins de dégâts possible.

La protection personnelle est essentielle pour de protéger des éclats de verre (il y en a toujours partout), des sections tranchantes des montants des fenêtres.Les gants renforcés sont indispensables et surtout : pas de désincarcération sans casque.

Le "découpage" de la carrosserie va permettre aux équipes d'accéder à la victime, et de pouvoir l'extraire en toute sécurité : l'ablation du toit ("dépavillonage") est toujours spectaculaire.

idéalement allongée sur un plan dur ou à l'aide du gilet KED.

Le blessé est extrait en respectant l'axe tête-cou-tronc, installé sur le plan dur (planche de relevage) :Une fois la victime dégagée des débris du véhicule et installée dans le brancard, le départ vers l'hôpital peut être envisagé.

Nathalie , Cédric, Faridn, Jean Michel et leurs collègues n'en ont pas fini pour autant : direction le centre de secours où l'intervention va faire l'objet d'une analyse critique collective : c'est à ce prix que la qualité des interventions des sapeurs pompiers est maximum.

Le garage Victor qui avait aimablement fourni le véhicule et assuré son transport pouvait venir le rechercher, enfin, ce qu'il en restait.....FB

 

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferais mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il  reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel. 

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster


Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article