Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

Charles Pellegrino, VENUS D'ICI VENUS D'AILLEURS.... le souvenir

21 Mars 2013 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Canton de Barrême

VENUS D'ICI VENUS D'AILLEURS....

Résistant bas-alpin : Charles Pellegrino, né en Italie dans les années vingt, s’engage dans la Résistance à Barrême dès 1940. Dès la Libération, il poursuit son combat contre le nazisme dans l’armée régulière jusqu’à la fin de la guerre, moment à partir duquel il n’aura de cesse de faire en sorte que la mémoire de la Résistance reste à jamais vivace. Nombreux sont ceux qui connaissent l'Homme Résistant puis Écrivain, ne serait ce qu'à travers La Résistance au pays des Trois Asses, pour lequel une nouvelle réédition a eu lieu cette année et dont les exemplaires sont à découvrir entre autres à la médiathèque. Mais plus rares sont ceux, qui connaissent cet épisode de sa vie .

Retraité, installé à CLUMANC non loin du château, il participe activement aux commémorations annuelles. Chaque année, au 8 mai puis au 11 novembre, lors de la cérémonie commémorative au cimetière, les gerbes de fleurs étaient déposées à même le sol prés des tombes de ses amis tombés lors des combats. L'idée germe en lui de faire un lieu de souvenir digne du sacrifice de ses camarades. Il obtient l'accord du maire de la commune. En 1994, il trouve une pierre de Clumanc chez Claude ROMAN que celui ci accepte bien volontiers de lui offrir. Il fait appel aux ponts et chaussées d'alors, pour transporter chez lui cette pierre de plusieurs centaines de kilos. Ne reste plus qu'à imaginer un texte de présentation. Son ami, Jean ESTEVE de Blieux lui fait 4 propositions de texte parmi lesquels celui qui sera retenu recueille leur adhésion :

VENUS D'ICI VENUS D'AILLEURS

ENSEMBLE

ILS SONT MORTS AU COMBAT

POUR NOTRE LIBERTÉ

 

Et maintenant la réalisation ! Lui, boulanger de profession (il a travaillé des années à la boulangerie de l'allée de la coopérative à Barrême) se lance dans la gravure sur pierre, au ciseau, apportant toute son attention et ses soins à son travail durant plusieurs mois. Pour fignoler son travail et lui donner plus de majesté, il prend soin d'appliquer un mélange d'or en poudre sur le texte, placage pratiquement encore intact de nos jours. Puis, en 1995, re-appel aux ponts et chaussées pour amener cette pierre jusqu'au cimetière , où avec l'aide de ses amis Barrêmois, il lui font gravir les quelques marches qui mènent à l'endroit où il réalisé les fouilles. Il complétera l'installation en érigeant le mat ou flottera le drapeau tricolore. Le 8 mai 1996, le monument sera "inauguré" officiellement. Plus tard, quand on demandera à un responsable de l'association des résistants : "à combien se léve le coût de cette installation ?" Il répondra : "zéro euros, zéro centimes !".

Charles Pellegrino reste discret sur cet épisode : L'immense satisfaction de voir ses camarades honorés dans un lieu digne de ce nom, suffit largement à son bonheur. Il remercie " le Souvenir Français" qui a ajouté de la solennité avec la réalisation du Carré Militaire.

 

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferais mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il  reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel. 

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster


Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article