Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

CD pays A3V conférence historique d’Eric Fabre à La Mure Argens sur les mutations agricoles

21 Mai 2012 , Rédigé par verdon-info Publié dans #CD Pays A3V

Synthèse de la conférence historique d’Eric Fabre à La Mure Argens sur les mutations agricoles du Pays Asses-Verdon-Vaïre-Var le samedi 12 mai 2012

 

Un auditoire de quarante personnes a assisté le samedi 12 mai 2012 à 20h30 à la Mure Argens à la nouvelle conférence sur l’histoire du Pays Asses-Verdon-Vaïre-Var donnée par Eric Fabre, historien chercheur, sur la base des études qui lui ont été confiées par le Conseil de Développement du Pays.

Après un premier cycle de conférences qui avait porté sur les populations, Eric Fabre a présenté les résultats de ses recherches sur les mutations de l’activité agricole sur notre territoire entre 1830 et 1960 environ, correspondant à la période entre le maximum et le minimum démographique. Ces recherches ont notamment porté sur l’analyse des enquêtes agricoles conservées aux Archives départementales.

 

Qu’a-t-il constaté ?

Tout d’abord, l’espace agricole a été divisé à peu près par 8 en un siècle, avec l’abandon des terres d’altitude et pentues, en corrélation avec le déclin démographique et avec la diminution de la production de grains.

Les productions céréalières ont évolué, le froment pour la fabrication du pain progressant puis diminuant suite à l’importation de farine et les céréales pour les animaux (orge, avoine) se développant au bénéfice de nouvelles pratiques d’élevage, en particulier l’élevage ovin.

Sont apparus localement les prémisses d’une spécialisation végétale, la lavande, avec ici aussi des évolutions notables. La cueillette de la lavande sauvage, ancienne dans le pays, a par la suite fait émerger la production d’une lavande cultivée à la faveur de l’augmentation mondiale de l’essence de lavande à la fin du XIX° siècle jusqu’au sortir de la première guerre mondiale et de la crise de 1929. Par la suite, cette économie a été concurrencée par une production moins chère pour des usages plus industriels à partir du lavandin notamment sur le plateau de Valensole.

 

Qu’en est-il de l’élevage, marqueur identitaire fort du territoire ?

Pendant longtemps, le cheptel était avant tout destiné à la traction et à la production d’engrais pour la terre destinée à nourrir les familles. La production de viande a émergé du développement des villes et a conduit progressivement à la prépondérance des troupeaux de brebis-mère. Cette économie s’est développée dans le temps, avec l’importation de races à viande et la structuration des marchés, cette structuration ayant largement échappé au territoire (ex. du Label Rouge de Sisteron).

Cette présence ovine a un temps favorisé le développement d’une industrie textile, en particulier dans le Haut Verdon mais la signature en 1860 du Traité de libre échange avec la Grande Bretagne a concurrencé la laine locale par son prix et sa qualité. Localement, l’industrie textile a résisté plutôt plus longtemps qu’ailleurs suite au développement des activités de sports d’hiver.

Après la seconde guerre mondiale, l’enquête agricole de 1948 fait ressortir que les exploitations agricoles étaient peu spécialisées et que la production ovine spécialisée, à cette époque, était beaucoup plus identitaire que réelle.

Quant à la mécanisation, si elle a tardé, elle s’est ensuite beaucoup développée, mais peu dans un cadre collectif.

 

Quels enseignements ? Quelles suites de cette démarche ?

Cette conférence sera à nouveau proposée sur notre territoire à l’automne 2012, dont la date et le lieu feront l’objet d’une large communication. A l’automne, une autre thématique de conférence historique sera par ailleurs présentée par Eric Fabre, portant sur l’occupation du sol. A noter que toutes ces conférences sont gratuites et ouvertes à toutes et à tous.

Bien sûr, il faut croiser ce regard historique avec les évolutions plus contemporaines. Ainsi, les dynamiques agricoles actuelles du territoire sont-elles bien identifiées et soutenues par les acteurs locaux et les partenaires du territoire. Une charte d’agriculture durable du Pays A3V a d’ailleurs été signée par un ensemble de partenaires et de nombreuses actions tendant à soutenir une agriculture locale de qualité sont en cours.

Au-delà de l’agriculture, et sur l’ensemble des thématiques démographiques, sociales, économiques, spatiales, une réflexion collective est proposée par le Conseil de Développement du Pays A3V, en concertation avec les élus, sur le devenir du territoire d’ici à 20 à 30 ans intitulée : « Pour 2040, … prenons tous une montagne d’avance ». De nouveaux temps d’échanges collectifs seront proposés dans ce cadre aux habitants, aux élus et aux autres acteurs et partenaires du territoire.

Pour toute information complémentaire sur ces initiatives, vous pouvez contacter Nathalie Reynet au Conseil de Développement du Pays Asses-Verdon-Vaïre-Var par téléphone au 04 92 83 44 93 ou par mail à : animation@pays-a3v.net.

 

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des  photos , des vidéos,  des audio et  des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications,  ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le  commentaire, ou par mail ; je ferais mon possible pour y remédier ,   merci de votre compréhension.


Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article