Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

Saint André les Alpes Foire agricole 2009, reportage sur cette journée avec la vidéo des discours et les photos

20 Septembre 2009 , Rédigé par verdon-info Publié dans #St André les Alpes -

Saint André les Alpes
Foire agricole 2009

 




La 26 ème foire agricole de Saint André les Alpes s'est tenue ce samedi 19 septembre  à la descente d'estive des troupeaux d'ovins.
les photos reportage

Organisée par le Comité de Développement Agricole des Hautes Vallées de l'Asse, Vaïre, Var et Verdon, dont la présidente est Cécile Groulet (éleveuse ovin à Lambruisse). Les partenaires de cette foire, sont la Mairie de St André les Alpes , la Communauté des Communes du Moyen Verdon, la Région PACA, le Conseil Général 04, Groupama, la caisse locale du Crédit Agricole,  et la Chambre d’Agriculture 04.

La 26 eme foire avec  1400 ovins , dont 1043 tardons, 260 brebis et agnelles et 7O reproducteurs (Béliers).  De nouveaux éleveurs de la Drôme, et de Saône et Loire, étaient présent,  ils permettent le renouvellement de l’amélioration génétique des troupeaux de nos vallées mais aussi des Hautes Alpes, des Alpes Maritimes, du Var…
Mme MF Baggiarini, éleveuse à Annot, et l’association de sauvegarde et de développement de la chèvre Commune Provençale présentaient 14 chèvres de cette race . Un concours d’ovins par lots d’animaux, a  récompensé les plus beaux spécimens de brebis, béliers et tardons.

Comme l'a rappelé Frédéric Esmiol, président de la chambre d’agriculture 04, lors de son intervention, la foire a connu un  grand succès  autant par le nombre exceptionnel des animaux que par la présence d'un public particulièrement nombreux.

Le temps a semble-t-il découragé quelques forains moins nombreux que  les  années précédentes : la pluie cause un certain nombre de problèmes qu’il est parfois difficile de résoudre, en particulier  pour les plus éloignés d’entre eux.

Au hasard des stands, nombreux, chacun pouvait trouver son bonheur.
Les stands  disposés le long la rue principale du village,  et les marchandises présentées devant leur boutique par certains commerçants, créaient un cadre sympathique où le mélange des couleurs et des senteurs évoquait l'ambiance bien agréable d'un marché provençal.


La pluie de la nuit avait compliqué la tâche des exposants ovins, caprins.. à laquelle ils ont bien vite remédié. Le public quant à lui, peu nombreux en début de mâtinée,  est arrivé dès que les nuages ont été balayés par  le mistral bienfaiteur. Les allées du village et le bord des routes ont été envahis par les visiteurs de plus en plus nombreux  tout le long de la journée, à la grande satisfaction des restaurateurs et autres commerçants qui avaient tout mis en oeuvre pour accueillir cette clientèle occasionnelle : la préparation de cette journée, demande en effet une grande organisation.

Les journalistes étaient là aussi, pour vous concocter des articles qui vont paraître dans les  journaux locaux dans les jours qui viennent, dans les kiosques et boîtes à lettres.

Nous avons même pu remarquer un cameraman qui filmait les déambulations et  les rencontres d’Alphonse Lopez Berger très pittoresque et connu de tous dans nos contrées. Il a reçu aujourd’hui le 3 eme prix  du concours (brebis)  . Alphonse est à l’origine d'un livre et d'un film.   la Télé Locale Provence (TLP)  a diffusé ce film en 2009. Il est accessible sur leur site à l’adresse suivante . Un moment de détente à regarder sans modération pour les amoureux de la transhumance à pied et du monde des bergers.

 

 

 



Sur la Foire on notait la  présence de tous les concessionnaires de matériel agricole du département, avec notamment de nombreux tracteurs  et matériels  divers ; présence aussi  d’un marché de produits locaux (14 producteurs dont 9 du secteur, et 5 des départements voisins -Alpes maritimes et Var-), que le public a pu  découvrir en cherchant les réponses au jeu concours de la chasse aux trésors.

 

 

 


Le concours des enfants des écoles avec cette année comme thème « construis moi l’objet le plus symbolique et le plus utile au berger », des réalisations surprenantes récompensées par les membres du CDA, 1er prix CM1 et CM2 de l’école de St André les Alpes, 2ème prix CE et CM école d’Allos, 3e prix GS et CP CE1 de Colmars les Alpes.
 
En fin de matinée, a eu lieu la visite officielle de la foire par les personnalités, puis leurs interventions à la salle polyvalente :  Serge Prato, maire de St André les Alpes et Président de la Communauté des Communes de Moyen Verdon ; Frédéric Esmiol, Président de la Chambre d’Agriculture 04, Gilbert Sauvan, Vice Président du Conseil Général, maire de Castellane et président du Pays Asses, Verdon, Vaïre Var, Jacques Boetti, Conseiller Général, Pierre Coron, Sous Préfet de Castellane, M. Philippe Biachere, DDEA 04. Les discours ont été suivis par la remise de prix des concours.

Vidéo des interventions




Résultats du concours

Catégorie Tardons :
1er prix : Muriel Barnoin Castellane médaille d’or offerte par la DDEA

La médaille d'or remise par M. Philippe Biachere, DDEA 04  
2e  prix : Nadine Poussin – Allons
3e prix : Bernard Groulet
Catégorie Béliers
1e prix : l’association Mouton Charollais ( 71)
2e  prix : Bernard Nectous Les Birots 71
3e  Prix- Gaec de l’armarvenche  - Ribeyret (05)
Catégorie Brebis
1er prix Gaec Agneau de Chambouray – Clumanc
2e prix Thierry Martin Castellane
3e prix Alphonse Lopez Ginasservis (83)


Le Monde Agricole est en crise. Il ne faut pas se le cacher , les divers intervenants ont fait part de leurs inquiétudes. Il faut que tout le monde «se retrousse les manches» et aille dans un même sens, pour trouver des solutions aux problèmes actuels de la filière agricole. C'est ce qu’il ressort des différentes interventions. Les solutions sont là, mais elles sont complexes et difficiles à concrétiser . Cependant, si tout le monde en prend bien conscience  et va d’un même élan dans le sens de la route qui mène aux solutions, tout le monde sera gagnant. Il faut sauvegarder notre agriculture qui est à la base de la vie de nos villages...

Pour conclure, une 26e foire très réussie à tous les niveaux que nous avons essayé de vous faire partager, dans ce billet communautaire  avec  des informations et clichés de Nathalie Mistral , des photographies de Denise Reboul (ma Mère) et moi-même  pour la vidéo, des photographies et la synthèse générale. J’espère que ce travail trouvera un écho favorable sur le web 2 des verdon-infonautes ;  rendez-vous à l’année prochaine.
 

 
 La pesée de l'agneau par les membres du CDA et M. Biachere de la DDEA




La collation offert  par la municipalité






Claude et Nicole nous font part de leur journée à la foire agricole de St André les Alpes avec l'envoie de photo et d'un texte d'accompagnement.


Dans ces photos, on aperçoit souvent Nicole en train de chercher quelque chose. On la voit écouter le tic tac des horlogues à l'ancienne, s'interroger sur la tactique des gendarmes, essayer de comprendre comment fonctionne la machine à carder le fil, puis on la voit en quête d'un beau et bon mouton mais la concurrence est rude, de fiers paysans ou bergers y parlent de gros sous, et les prix sont serrés. Elle ne fait pas affaire. Ce n'est pas cette année que Nicole disposera d'une tondeuse à gazon à quatre pattes afin d'arracher les mauvaises herbes de son jardin. 

Nicole enfile toutes les rues, les ruelles, de la mairie à la rue des épiciers, de la place de l'église au cimetière, du rond-point d'entrée au rond-point de la gare, arrive enfin sur la grande place au sud puis l'allée du milieu avec les troupeaux à perte de vue.  Mais elle ne trouve toujours pas la réponse à sa question. La jovialité des employés de Groupama captent son attention un moment, mais il ne savent pas, puis Nicole, fatiguée, profite des tracteurs maousses où elle peut se reposer ; en soufflant un peu, elle lorgne la brouette à chenillette, avec des charges de 250 kg, un engin génial qui aiderait fortement les activités terrassières de son époux qui s'use physiquement en portant les charges comme une mule. 

Enfin Nicole apprécie les essences de parfums provençaux. De magnifiques laguioles dont, prudente et avisée,  elle cherche la marque de fabrication. Est-ce made in France ? La foule se presse avec lenteur contre les stands bourrés de fromages parfumés et de charcuteries alléchantes. Les fumées, les senteurs bouleversent les ventres et les cœurs. Des visages pâlissent. 
Une digne charcutière se fâche en voyant repasser le même quidam pour la troisième fois le long de son étalage de saucissons fumés, d'andouilles graisseuses, de jambons braisés. Les narines grandes ouvertes du quidam tressautaient, elle sait bien que le bougre lui volait ses odeurs. 

En face du magasin fermé de Féraud, un groupe rompu aux pratiques commerciales radicales attiraient les chalands par des cadeaux puérils, par des bidules tape-à-l'œil avant de dévoiler le sujet principal de leur entreprise, l'extraordinaire marchandise dont le marchand savait bien qu'elle manquait terriblement à quelqu'un, noyé dans l'auditoire, et ce commerçant altruiste finissait par dénicher l'heureux élu et à le sortir de la masse anonyme, lui assurer une notoriété extraordinaire auprès des proches et des voisins, un quidam tellement enivré que le nombre de gros billets à sortir de sa poche n'effrayait pas et qui disait merci en plus !

Une belle réussite cette manifestation saint-andréenne. Comme Nicole n'a pas trouvé ce qu'elle cherchait, déçu mais pas vaincu, elle reviendra l'an prochain.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article