Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

Vœux 2009 la Mure Argens

19 Janvier 2009 , Rédigé par verdon-info Publié dans #La-Mure-Argens

CEREMONIE DE PRESENTATION DES VŒUX
17 Janvier 2009

Vœux 2009 la Mure Argens

C’est ce samedi que le Maire de la Commune Pierre Blanc et la nouvelle municipalité ont organisé les vœux 2009 dans la salle polyvalente où une grande partie du village était venue participer à cette fête de partage et de convivialité.

Je vais vous présenter la vidéo filmé par notre cinéaste Carmel Errante qui a tenue a filmer malgré quelques petits soucis, nous le remerciions chaleureusement pour son implications.
voeux 2009 la mure argens - kewego
vidéo de la cérémonie des voeux 2009 de la municipalité de la Mure Argens le samedi 17 janvier 2009 filmé par Carmel Errante
Mots-clés : voeux 2009 la mure argens

Le texte intégral de l’allocution du Maire, vous est présenté ci dessous 




Monsieur le Sous Préfet, Monsieur le Vice Président du Conseil Général,
Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, Chers amis,


J'ai le très grand plaisir, pour cet agréable moment qui nous réunit comme chaque année pour partager les vœux, de m'adresser à chacune et à chacun d'entre vous, pour vous présenter, au nom du Conseil municipal et en mon nom personnel, nos vœux les plus sincères de bonne, d'heureuse année, pour vous, pour vos familles, pour toutes celles et tous ceux qui vous sont chers.  

Me tournant vers les personnalités qui nous font l'amitié de leur présence -et que j'ai pris le parti de ne pas énumérer pour ne pas risquer d'en oublier- je tiens à les remercier de leur fidélité. Je dois aussi vous faire part des excuses d'un certain nombre d'autres, que je ne listerais pas non plus, si ce n'est, vous le comprendrez, celles du Préfet des Alpes de Haute Provence,  Monsieur Pierre N'GAHANE (avec qui j'échangerais très prochainement) et qui est représenté ce soir par M. Mikael DORE, Sous Préfet de Forcalquier et Sous Préfet de Castellane que je suis très heureux d'accueillir à LA MURE, ainsi que du Député - Président du Conseil Général, Jean Louis BIANCO, fidèlement représenté par Gilbert SAUVAN.
Je veux remercier également, les Responsables, les représentants et les agents des services publics, des services au public, des associations, les bénévoles, toutes celles et ceux qui agissent pour le bien public et bien souvent dans l'anonymat. Qu'ils sachent que malgré leur discrétion, leur action ne nous échappe pas.

Comme il est de tradition lors de cette rencontre et avant de tourner la page de l'année écoulée, je vais m'attarder quelques instants encore sur l'année 2008 et rappeler certain temps forts, avant de tracer quelques perspectives pour l'année nouvelle.
2008 a été marquée par les élections municipales du mois de mars avec le retrait de la vie publique de René, de ses adjoints Francis et Emile et de conseillères et conseillers qui ont accompagné leur action. Je veux leur renouveler notre profonde gratitude pour leur engagement au service de LA MURE et d'ARGENS.
Nos concitoyens ont accordé leur confiance a une nouvelle équipe, largement renouvelée et rajeunie, que j'ai l'honneur mais surtout le très grand plaisir d'animer. Merci encore pour cette confiance que vous nous avez témoigné.
Dans cette équipe, l'engagement de tous, chacun dans son rôle, est pour moi un sujet de très grande satisfaction. Aussi, acceptez que je dise publiquement un très grand merci aux adjoints, aux conseillères et aux conseillers qui mettent réellement la main à la pâte. Ils ont d'ailleurs eu de nombreuses occasions de le démontrer au cours de cette année et de cet hiver un peu particulier.
Mais qu'ils sachent cependant qu'en 2009, je les solliciterais tout autant.
2008 nous a permis aussi d'achever le programme des travaux déjà engagés par René, en particulier en matière de rénovation de réseaux d'eau et d'amélioration de l'éclairage public.
Mais il me faut aussi retenir que cette année est celle de l'effondrement de notre économie locale, dont l'illustration la plus caractéristique est la fermeture des 2 dragues et du poste EDF.
Bref, la météo économique et sociale est à l'orage et nous sommes en alerte sur le front de l'emploi.
La situation financière de la Commune en est gravement affectée et nous avons, triste record, précédé dans les difficultés la crise financière et les crises alimentaire et énergétique qui frappent notre Pays et le monde entier.
Et, je ne soulignerais jamais assez combien la gestion rigoureuse que René nous a légué nous est précieuse pour affronter les difficultés.
Car en dépit de ces contraintes, malgré ce contexte, nous sommes résolus à agir pour soutenir l'activité, à participer à notre mesure aux carnets de commandes des entreprises, à soutenir l'emploi, conscients que notre communauté villageoise n'est pas à l'abri de la récession économique.
Et c'est en toute connaissance de cause que le Conseil municipal veut conduire un développement maitrisé de la Commune, avec une politique d'investissement volontaire, en sachant bien sur que ce volontarisme a pour corolaire l'endettement.
Ce choix, il est difficile. Nous aurions pu nous contenter d'arrêter les réalisations et le soutien aux activités. Mais ce choix, je l'assume pleinement parce que je crois qu'il est de notre devoir, comme celui de toutes les collectivités locales, de poursuivre, voire d'accélérer les investissements.
Si nous succombions à la facilité, si nous n'apportions pas notre pierre à l'édifice, nous alimenterions, même malgré nous, la récession économique et la crise sociale.
Et puis, j'aime bien cette formule qui dit que «  L'Homme qui veut agir trouve des moyens, celui qui ne veut pas trouve des excuses ».
C'est ce postulat, c'est cet esprit qui imprime l'action de l'équipe municipale.
Et c'est donc avec gravité mais avec détermination que nous allons poursuivre nos nombreux projets.
Parmi ceux-ci, chacun sait notre détermination à mener à bien le projet de la centrale photovoltaïque au sol sur la montagne pastorale d'Argens. C'est un dossier essentiel, sans lequel nous serions rapidement en grande difficulté pour réaliser les projets d'amélioration dont notre commune a besoin.
Nous voulons aussi mettre en place, à l'occasion de la révision du POS, 2 zones d'activités destinées à accueillir ou relocaliser les entreprises. Je sais que les activités créent des nuisances mais il n'est pas question de faire fuir les actifs. Nous travaillons au contraire pour leur permettre d'exercer dans de meilleures conditions et dans un meilleur environnement, tant pour eux que pour leur voisinage.
Nous voulons aussi poursuivre la politique de logement social engagée avec les 3 logements de l'Ecole, qui serons livrés cette année, et que nous poursuivrons avec ceux du Four et du Parc Martincello.
[Permettez-moi une courte parenthèse à propos du legs de Mme Martincello, pour redire ici notre profonde reconnaissance pour son acte d'extrême générosité].   
Nous poursuivons par ailleurs la rénovation des réseaux d'eau et d'assainissement et engageons la réalisation de la station d'épuration d'Argens.
Nous sommes attachés également à mener à bien dans les prochaines années un lotissement communal destiné pour partie à la construction de logements locatifs conventionnés, en partenariat avec un opérateur spécialisé, et pour partie à la vente de lots de terrains constructibles viabilisés.
Au total, nous voulons participer même modestement au développement des énergies propres, au soutien à l'investissement et à celui de l'emploi dans notre bassin de vie.
Mais je veux encore ajouter au titre des dossiers les plus importants, celui qui touche à la sécurité de nos administrés avec l'aménagement de la route départementale 955 et la liaison piétonne et cyclable entre La Mure et St André. Et tout particulièrement remercier Gilbert Sauvan pour le soutien qu'il apporte à ce dossier au sein du Conseil Général.
Alors que la population de notre Commune ne cesse de croître, que nous avons dépassé les 320 habitants, que les jeunes ménages et les jeunes enfants sont toujours plus nombreux -toutes choses qui sont pour nous l'objet d'une grande satisfaction- il est très important, il est très urgent de sécuriser réellement cet itinéraire.
Je ne doute pas que cette urgence est partagée et je suis sûr que les procédures d'acquisition foncière que le Conseil Général va engager dans les prochaines semaines rencontreront la bonne volonté de toutes les parties et je les en remercie par avance.  
Soucieux de votre patience, je n'aborderais pas les nombreux autres dossiers qui occupent le Conseil municipal. Mais je dois remercier sincèrement pour l'aide qu'ils y apportent, le Conseil Général des Alpes de Haute Provence, le Conseil Régional Provence Alpes Côte d'Azur, qui répondent toujours à nos sollicitations, l'Etat -sur lequel je veux pouvoir compter malgré le contexte de rigueur budgétaire- et l'Europe, laquelle nous appellera le 7 juin prochain à élire les membres du Parlement de Strasbourg.
Pour tous ces autres dossiers, nous sommes attentifs à assurer une information aussi large et régulière que possible avec le bulletin municipal, le site Internet, les réunions thématiques et celles du Conseil municipal, le 2ème vendredi de chaque mois à 18 H 30 dont je rappelle qu'elles sont publiques.
Enfin, l'action municipale n'est pas un exercice isolé et je veux saisir l'occasion qui m'est donnée pour dire avec force l'attention que nous portons à la vie des associations qui animent nos villages et à celles qui nous apportent des services particuliers.
Je mesure à leur pleine valeur, l'engagement, le dévouement, l'abnégation des responsables et des bénévoles qui participent à la vie de la commune, en de nombreuses occasions, et je tiens à leur dire, en quelques mots, même si cela peut paraitre banal, notre réelle reconnaissance pour ce qu'ils font.
J'englobe dans ces remerciements les membres du CCAS et ceux du Conseil Local de Concertation, cette instance complémentaire et auxiliaire du Conseil Municipal, ouverte à toutes les bonnes volontés, et dont nous souhaitons qu'elle soit un lieu de débat et de propositions pour tout ce qui intéresse la vie communale. Le CLC qui s'est fait remarquer au meilleur sens du terme par l'excellente initiative qu'a été le nettoyage d'automne.
A toutes et à tous je veux rendre un hommage appuyé mais surtout mérité. Et leur renouveler le soutien de notre équipe municipale.
C'est grâce à votre action, au lien social auquel vous contribuez, que la vie locale que nous connaissons ici nous est enviée bien au-delà des limites de la commune.
Enfin, permettez-moi aussi de remercier chaleureusement nos agents municipaux, notamment Cigaline et Alice, dont la collaboration m'est si précieuse et avec qui il est agréable de travailler dans un tel esprit de service à la population.
Mesdames, Messieurs, alors que nous abordons cette nouvelle année, réunis dans ce moment de convivialité, je n'oublie pas celles et ceux qui nous ont quitté en 2008. Je n'oublie pas la peine de leurs familles. J'ai aussi une pensée pour ceux qui sont dans la solitude, dans la difficulté. Et pour ce monde dans lequel nous vivons, confronté à tant de conflits et tant de drames.
Mais il y a aussi, heureusement, des cercles de familles qui se sont élargis pour accueillir de nouveaux nés. Aussi quand Mirko, Paolo, Titouan, Anna, Damien ou encore Victor, viennent illuminer leurs foyers, faire la joie de leurs parents et de leurs proches, c'est toute notre communauté villageoise qui s'en réjouit.
Et puis, ce mardi à 11 heures 01, est arrivé Estéban, au foyer de Charlotte et de Sébastien Bernard (Conseiller municipal). Et c'est un peu l'équipe municipale qui s'est agrandie à cette occasion.  
Alors, c'est sur cette note d'espérance que je vous renouvelle nos vœux les plus sincères de très bonne, de très belle année 2009, de solidarité, d'humanité et aussi, de bonne humeur.
Et puisque nous sommes en Haute Provence, je vais ajouter :
« Buon, brave et beù, siègue per voùs l'an nouveù ».  
Il ne me reste alors qu'à vous inviter à lever notre verre à la nouvelle année.


Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article