Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La page poésie d'Odile :« Nos poètes chanteurs » : Renaud

24 Décembre 2020 , Rédigé par verdon-info

La page poésie d'Odile :« Nos poètes chanteurs » : Renaud

Quelques mots sur « Nos poètes chanteurs » : Renaud

Je vous avais promis une chanson de Renaud plus douce et plus romantique. La voici ! Et qu’on ne me dise pas que le langage populaire n’est pas poétique car l’émotion qui émane de cette chanson avec des mots tout simples et même des expressions argotiques, est la plus tendre du monde ! (« J’démêle ses p’lotes de laine », « Le p’tit rossignol qu’elle couve »). Sans oublier l’humour jamais bien loin, par pudeur sans doute : « tout seul dans mon froc ». Même les expressions les plus vulgaires prennent dans la bouche de Renaud un goût de bonbon (de « Mistral gagnant »). Certes, les derniers vers peuvent choquer, mais c’est son style, et ce langage cru fait l’originalité et la force de ses chansons, comme celles de Perret (dont certaines ne sont pas piquées des vers non plus). Ce n’est pas pour me déplaire, la provoc c’est un peu mon truc parfois. On peut aimer à la fois Baudelaire et Renaud, ce n’est pas incompatible ; n’oublions pas qu’à son époque Baudelaire a fait couler beaucoup d’encre avec ses vers hyperréalistes ou virulents et ses tenues vestimentaires et capillaires. Perret aussi. D’ailleurs, je vais revenir également à Pierre Perret car je suis restée sur ma faim avec l’unique chanson que je vous ai proposée. Mais revenons à nos moutons. Associer la Vierge Marie à Renaud est un pari un peu osé pour Noël, mais je voulais que l’effet décalé de la page soit à la hauteur de celui revendiqué par le chanteur. C’est pour cela que j’ai rajouté les santons de la Vierge enceinte qui ont également secoué la population lors de leur création il y a quelques années. Pourquoi ? On ne sait pas, les gens sont tellement conformistes ! Pourtant la Vierge enceinte a été beaucoup représentée en peinture comme le montrent ces images ; mais bien évidemment, sans commune mesure avec la Nativité. J’ai assorti ce joli chant d’amour à « Espoir II » du peintre autrichien Gustav Klimt, fidèle à lui-même et sa « période dorée » avec ses mosaïques de formes géométriques et un fond de tableau  pailleté. Quant à Daniel Hallé, peintre français d’une famille d’artistes, connu pour ses tableaux religieux et scènes bibliques, se distingue « par la fraîcheur de ses couleurs, par un goût de l'exotisme et du raffinement, par l'allongement des mains et les torsions corporelles des personnages représentés » (Wikipédia). Mais ce qui caractérise ses compositions, c'est la multiplicité des plis, observez les manteaux et les robes dans ses peintures, c’est le roi du drapé !

La page poésie d'Odile :« Nos poètes chanteurs » : Renaud

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article