Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

Thorame Basse : Chantier de fouilles au Moustier Septembre 2020

18 Septembre 2020 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Haut Verdon

Thorame Basse  : Chantier de fouilles au Moustier Septembre 2020
Thorame Basse  : Chantier de fouilles au Moustier Septembre 2020
Thorame Basse  : Chantier de fouilles au Moustier Septembre 2020

Chantier de fouilles au Moustier Septembre 2020

Vingt-cinq habitants environ de Thorame-Basse, Thorame-Haute et de la vallée ont été accueillis ce jeudi 10 septembre, sur le chantier de fouille au plateau St Pierre par Alexia Lattard, docteur en archéothanatologie, Responsable scientifique de cette opération, CCJADES, Florence Mocci, Archéologue, co-responsable, CCJ, Delphine Isoardi, Archéologue, coresponsable,CCJ, et Robin Veyron, étudiant en archéologie.

Une conférence publique en 2021 viendra compléter et enrichir ces quelques notes synthétiques ci-dessous.

Le projet initial de fouilles sur le plateau St Pierre du Moustier n’a pu être réalisé en juin comme programmé, suite aux conséquences de la Covid 19.

Il s’est donc déroulé sur la courte période du lundi 7 septembre au vendredi 11 septembre selon une nouvelle stratégie d’intervention :

L’objectif était de comprendre, à travers l’étude des processus sédimentaires au cours du temps, l’occupation du plateau et le recouvrement des vestiges après leur abandon.

Une tranchée Est-Ouest de 30 mètres de long, a été ouverte.

Cette rapide campagne a conduit à la mise au jour de : -Six murs, probablement datés du Haut Empire, soit entre les Ier et IIIe siècles. Il demeure encore difficile, en l’état des connaissances et compte tenu de l’ouverture trop ponctuelle de cette intervention, de définir avec précision la fonction de ces vestiges bâtis.

-Deux inhumations, pouvant être rattachées à l’Antiquité Tardive, soit une période comprise entre les IVe et VIe siècles. Cette dernière découverte permet également de confirmer l’extension vers l’est de la zone funéraire.

Ces datations sont en adéquation avec celles proposées pour les vestiges mis au jour l’an passé (structures bâties ainsi qu’une vingtaine de sépultures avaient alors été identifiées).

L’observation des coupes de terrain présente sur les parois de la tranchée, en collaboration de géomorphologues et pédoentracologues, du laboratoire CNRS d’Aix-en-Provence (IMBELAMPEA), apporte de nouvelles données sur la topographie antique de l’ancien plateau. Cela permet d’envisager la possible installation d’une communauté humaine en bordure d’un ancien vallon.

La stratégie de fouille de l’an prochain porterait ainsi sur le dégagement de l’ensemble de ce secteur depuis le secteur ouvert en 2019, sur une plus grande surface afin de mettre à jour les vestiges d’un possible habitat et de son espace funéraire.

Merci à Alexia Lattard, Delphine Isoardi, Florence Mocci, d’avoir partagé avec simplicité, chaleur et passion leurs découvertes, leurs premières analyses comme leurs interrogations.

La visite d’une durée d’une heure et demie, s’est clôturée par un apéritif offert par l'association culture et Patrimoine de Thorame Basse 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article