Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

Castellane :  Beaucoup d’interrogations sur l’ouverture des écoles ...

4 Mai 2020 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Castellane

Castellane  :  Beaucoup d’interrogations sur l’ouverture des écoles ...

 

 Beaucoup d’interrogations sur l’ouverture des écoles à Castellane 

Suite aux annonces du gouvernement sur la possibilité d’ouvrir les écoles maternelle et élémentaire à partir du 11 mai, Jean-Pierre TERRIEN indique que « les écoles ne pourront pas ouvrir le 11 mai compte tenu de l’extrême difficulté à rendre applicable toutes les mesures sanitaires. Des solutions sont à l’étude pour essayer d’ouvrir le 18 mai. Toutefois, il reste encore beaucoup d’interrogations sur les nouvelles règles à mettre en place. » 

Ainsi, toutes les communes ont reçu le 30 avril 2020 de la part du Ministère de l’Education Nationale et de la Jeunesse un document officiel « Protocole sanitaire pour la réouverture des écoles maternelles et élémentaires ». A noter que pour le collège, cela relève de la compétence du Département des Alpes de Haute-Provence et non de la commune. Dans ce protocole, il est indiqué des directives strictes à faire respecter pour pouvoir ouvrir les établissements. 

En premier lieu, il faut que la commune équipe les deux écoles de gel hydroalcoolique et de masques pour le personnel communal. La commune souhaite également mettre à disposition de chaque enseignant un thermomètre laser qui permettra de vérifier la température de l’élève en cas de suspicion de maladie. Mais pour l’instant, les thermomètres de ce type sont difficilement trouvables et n’ont pas encore pu être achetés. Un sens de circulation doit être matérialisé au sol afin que les élèves ne se croisent pas. Il est recommandé de limiter au maximum le brassage des enfants et pendant les récréations, les enfants ne doivent pas s’échanger d’objet et respecter les gestes barrières et distanciation physique. On imagine comme difficilement envisageable le respect des gestes barrières à l’école maternelle notamment. 

Ensuite, le protocole exige un nettoyage et une désinfection des locaux de manière fréquente. Par exemple, il faut nettoyer les poignées de porte, les interrupteurs, les lavabos, les robinets, les toilettes plusieurs fois par jour et cela demande de renforcer le personnel communal sur cet aspect-là. 

Respecter ce protocole sanitaire a des incidences sur le temps d’enseignement. En effet, lorsqu’un élève éternue, il doit être accompagné après pour se laver les mains, lorsqu’il veut aller aux toilettes, il doit se laver les mains avant et après, l’enseignant ou le personnel communal doit à chaque fois accompagner pour vérifier que ces gestes barrières soient bien respectés. 

En outre, les élèves des deux écoles dépendent directement du collège pour la cantine. A ce jour, la cantine du collège n’ouvrira pas avant le 18 mai et si la cantine ne peut pas ouvrir, la commune devra alors mettre en place un système de repas froid. Ainsi, chacun devra apporter son repas dans une glacière et mangera dans sa classe avec un maximum de 10 enfants par classe qui seront sous la surveillance d’un agent communal. Après le repas, il sera nécessaire de désinfecter la salle de classe. Là encore, un renfort du personnel communal est obligatoire pour assurer correctement cette tâche. 

Enfin, concernant le transport scolaire, l’entreprise de transport a indiqué les mesures qu’elle peut mettre en place avec gel hydroalcoolique, port du masque pour le chauffeur et désinfection du bus. Toutefois, Jean-Pierre TERRIEN, maire de Castellane a souligné « l’incohérence de traitement entre les collégiens qui doivent porter un masque, les enfants de l’école maternelle pour lesquels le port du masque n’est pas autorisé et les élèves de l’école élémentaire pour lesquels le port du masque est facultatif voire déconseillé. Dans nos zones rurales, le ramassage scolaire est le même pour tous les enfants. » 

Les directeurs des écoles doivent faire un sondage auprès des parents pour connaître le nombre d’enfants qui seraient susceptibles de retourner à l’école. A partir de ces informations, la Mairie mettra en oeuvre des dispositifs répondant à ce protocole sanitaire mais Jean-Pierre TERRIEN indique que « cette nouvelle règlementation est très difficile à appliquer et que les écoles ne pourront pas accueillir beaucoup d’élèves. Il faudra essayer de privilégier l’accueil des enfants dont les deux parents travaillent afin de ne pas bloquer la reprise de l’économie. » M. le Maire doit s’entretenir par téléphone avec les maires des communes concernées par les écoles soit Demandolx, Peyroules, La Garde et Soleilhas. 

Amandine Delabre 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article