Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La page poésie d'Odile : page enfants

18 Mars 2020 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Image et poésie

La page poésie d'Odile  : page enfants

Quelques mots sur la page enfants

Pour nos petits qui s’ennuient peut-être un peu à la maison, c’est le moment de penser à d’autres occupations. Pourquoi pas à la peinture et la poésie, cela changerait un peu des jeux-vidéo et des dessins animés ? Alors voici quelques poèmes que j’ai appris à l’école, puis que j’ai appris aussi à mes élèves. Les auteurs ne sont pas spécialement des poètes pour les enfants, mais ils ont beaucoup écrit pour eux, notamment Maurice Carême. Ce poète belge est apprécié des enseignants car ses textes sont courts et faciles à retenir pour tous les petits. Des vers tout simples qui parlent de leur vie et de leur environnement de tous les jours. Les vers* sont les lignes des poèmes. 

« Le brouillard » est particulièrement facile à retenir, et tu y penseras à chaque fois que tu verras (ou ne verras pas, plutôt) ton jardin caché sous la brume. 

« Le petit cheval » a été mis en musique par Georges Brassens, justement parce qu’il ressemble à une chanson et, quand j’étais petite, il m’a beaucoup attristée (et encore maintenant). Il émeut tous les enfants. Heureusement que Robert Desnos est plus amusant que Paul Fort. 

« Le tamanoir » est une comptine qui joue sur les couleurs, avec un refrain chantant. Pourquoi chantant ? Parce qu’il répète souvent les mêmes mots et les mêmes rimes. Une rime est une même terminaison au bout des vers (ici noir et blanc, c’est rigolo non ?) dans le poème de Paul Fort les rimes sont ant et age

Pour Jacques Prévert c’est différent, il écrit des poésies très modernes et qui sont plus adressées aux adultes qu’aux enfants car elles ont un sens profond. Ici il s’agit d’un enfant qui n’aime pas aller en classe. Un cancre est un enfant qui ne travaille pas bien à l’école. C’est un mot qui n’est pas joli, comme un bonnet d’âne que l’on mettait autrefois sur la tête des enfants pour se moquer d’eux. Prévert explique dans ce poème que ce petit garçon aime la nature, les fleurs, les oiseaux au lieu des livres et des cahiers. Le maître le menace et il est hué par les autres enfants : on parlerait maintenant de harcèlement scolaire. Huer signifie crier des moqueries, et enfants prodiges veut dire « enfants parfaits », qui travaillent très bien… il faut comprendre que certains enfants sont différents, qu’ils peuvent être moins forts en calcul ou pas très bons en orthographe mais connaissent beaucoup d’autres choses que toi tu ne sais pas. Ils peuvent aussi être plus gentils que les autres ou doués en sport etc. chacun a son propre monde, ses propres qualités, ses propres envies, mais doit être aimé et respecté. 

Tu ne connais peut-être pas les peintres que je te propose, (Picasso, oui, quand même ?) Ce sont des peintres contemporains, c’est-à-dire de notre époque. On dit qu’ils sont cubistes lorsqu’ils utilisent des formes très géométriques (carrés, triangles etc.) ou surréalistes, c’est-à-dire qu’ils changent un peu la réalité. (Parfois ils la changent beaucoup, on ne reconnaît pas les images, on dit que ce sont des peintures abstraites, c’est-à dire qu’on les observe et comprend avec son esprit, plus qu’avec ses yeux). Amuse-toi à aller chercher Joan Miro et Pablo Picasso sur Google pour voir leurs autres œuvres, tu verras, c’est amusant de reconnaître les formes et les couleurs de chacun. Ils sont espagnols tous les deux, comme le grand maître Salvador Dali que je te présenterai une autre fois.

 

PS/ Je te conseille d’écrire et d’essayer de retenir les mots nouveaux que tu as appris dans ce texte. Je les ai écrits en gras pour te faciliter la tâche. Tu verras que jouer avec les mots est un grand plaisir.              Odile

 

*Oui, un vers, cela se prononce (s’entend) comme un ver de terre. Mais au singulier c’est un verS. Cela s’appelle un homonyme. Un mot qui se prononce pareil mais qui ne veut pas dire la même chose. Il y a aussi le verre pour boire, aller vers le village, la pantoufle de vair (fourrure) de cendrillon, l’arbre vert….

Tu peux t’amuser à chercher des homonymes pour le mot mer par exemple… le mot dent, le mot cher etc.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article