Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

Tartonne : Le vin d’altitude dans la vallée de l’Asse : une utopie ? NON : Un rêve en passe de devenir une réalité !

7 Février 2020 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Canton de Barrême

Tartonne : Le vin d’altitude dans la vallée de l’Asse : une utopie ? NON : Un rêve en passe de devenir une réalité !
Tartonne : Le vin d’altitude dans la vallée de l’Asse : une utopie ? NON : Un rêve en passe de devenir une réalité !
Tartonne : Le vin d’altitude dans la vallée de l’Asse : une utopie ? NON : Un rêve en passe de devenir une réalité !

Dans la Vallée de l’Asse : Jean Baptiste ROMAN, issu d'une famille de paysans, s’est orienté vers la littérature et l'histoire du monde anglophone. Après avoir obtenu sa Licence, il fait pleins de petits boulots (traducteur, manœuvre dans les BTP, surveillant dans un lycée, distributeurs de journaux, etc.) Puis, même si rien ne le destinait à faire ce métier, l'appel de la terre a été trop fort pour y résister. Et sa passion du vin aussi ! Il a ainsi préparé un bac pro Vigne et Vin pendant deux ans, période durant laquelle il s’est formé au Domaine des Tuiles Bleues dans le Luberon. Sorti de cette formation et diplôme en poche, il fait son premier vin en 2018. Dans la foulée, il s’ installe à Tartonne avec son oncle et sa cousine pour que perdure la ferme familiale. Mais dans sa tête germe l’idée de se lancer dans le vin d'altitude ! ‘’On n'a pas souvent l'opportunité de tenter de réaliser ses rêves dans une vie, et ça tient pas à grand chose les rêves’’. Après un apprentissage pendant lequel il avoue ‘’ Se tromper pour mieux apprendre, voilà ce que 2018 m'a appris’’ ,après une expérience réussie grâce à une amie , Laetitia, dans le Sud Luberon, viticultrice chevronnée qui lui a donner la possibilité de travailler sur une de ses parcelles et qui partage les mêmes convictions que Jean Baptiste ( Travailler de manière naturelle, sans intrants chimiques et au plus prêt de la nature ) il a pu vendanger son millésime 2019 ! Depuis, un nouveau planning est élaboré : Plantation en 2021 , chez lui, dans la haute vallée de l’Asse , première vendange en 2024-2025. Niveau plantation, tout est dans les clous et roule plutôt bien. Le projet est plus avancé que jamais grâce à l’aide de nombreux amis : ‘’la plantation aura lieu au printemps 2021, le temps que les greffes se fassent. En tout c'est plus de 10 000 pieds de vigne exclusivement issus de sélections massales qui seront plantés, inaugurant ainsi le vignoble de la Haute Vallée de l'Asse. ‘’Et si aujourd'hui on me prend un peu pour un fou, je peux également compter sur de nombreux soutiens. Et j'ai confiance en l'avenir... et en vous !’’
C’est à ce titre que Jean Baptiste  s’adresse à vous : En quoi vous pouvez l'aider ? C'est cette année que tout se joue ! Il a besoin de lever des fonds pour payer le raisin de Laetitia. Une fois cette charge réglée, l'argent des ventes de vin lui permettra d'acheter du matériel pour aménager une cave digne de ce nom (aujourd'hui il bosse dans un coin de garage ce qui est mieux que rien mais pas vraiment l'idéal) pour accueillir sa première ''vendange d'altitude'' dans de bonnes conditions, entouré des fidèles de la première heure et pourquoi pas de vous ?
Le fond de roulement de la vente de vin lui permettra aussi d'acheter le raisin les années suivantes, et financer le palissage et tout un tas d'autres trucs : cette année est véritablement l'année charnière, celle où se joue l'avenir du projet, et il a besoin de vous !
Il a donc mis en ligne une collecte que vous pouvez consulter à l’aide de ce lien https://www.miimosa.com/fr/projects/pinard-with-altitude-le-vin-de-montagne-a-besoin-de-vous et où il vous en dira davantage
Alors si vous aussi vous êtes tristes de voir que
Les vignes, elles courent dans la forêt
Le vin ne sera plus tiré…
et si au contraire vous désirez que
Le vin soit encore tiré
et qu’il fasse des centenaires
A ne plus savoir qu'en faire
S'il ne nous tourne pas la tête…
vous savez ce qu’il vous reste à faire

 

Fernand Blanquet 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article