Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

Thorame-Basse : Les Rencontres des Patrimoines

7 Octobre 2019 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Haut Verdon

Thorame-Basse : Les Rencontres des Patrimoines
Thorame-Basse : Les Rencontres des Patrimoines
Thorame-Basse : Les Rencontres des Patrimoines
Thorame-Basse : Les Rencontres des Patrimoines
Thorame-Basse : Les Rencontres des Patrimoines
Thorame-Basse : Les Rencontres des Patrimoines
Thorame-Basse : Les Rencontres des Patrimoines
Thorame-Basse : Les Rencontres des Patrimoines
Thorame-Basse : Les Rencontres des Patrimoines
Thorame-Basse : Les Rencontres des Patrimoines
Thorame-Basse : Les Rencontres des Patrimoines
Thorame-Basse : Les Rencontres des Patrimoines
Thorame-Basse : Les Rencontres des Patrimoines
Thorame-Basse : Les Rencontres des Patrimoines

L’association Petra Castellana organisait , le samedi 5 octobre,sa deuxième Rencontre des Patrimoines de 2019 à Thorame basse sur les fortifications et les tours de garde en collaboration avec le Service départemental d’Archéologie des Alpes de Haute-Provence,la mairie,l’association Culturelle...

 

14h : Chapelle Saint-Thomas.

Après l’introduction rapide du maire Bruno Bichon et les remerciements aux organisateurs et partenaires, Jean Luc Domenge président de l’Association Petra Castellana profitait de son temps de parole pour faire un récapitulatif de l’historique des 14 années d’animations autour de la culture et du patrimoine. C'était d’abord sous l'appellation  “les rencontres du Moyen Verdon” et depuis le rapprochement des 5 intercommunalités “les rencontres des patrimoines” sont organisées sur un plus large territoire.

Jakline Eid de l’association culturelle de Thorame Basse prenait la parole pour énoncer le déroulement chronométré de l’après-midi. C’était ensuite la présentation de la chapelle avec des informations précises sur la fresque ou plutôt la peinture murale du Christ en Majesté qui serait le terme plus approprié par rapport aux nouvelles connaissances sur cette création picturale.  Vincent Buccio et Nicolas Faucherre apportent quelques commentaires historiques et archéologiques.

 

15h : Chapelle ND de Piégut. Tout le monde se dirige ensuite vers la chapelle par un chemin  montagnard. Après quelques minutes la Chapelle apparaît sur un petit plateau verdoyant.Le groupe prend quelques minutes pour contempler l’architecture sauvée de la démolition voilà quelques années avec la persévérance de l’association culturelle , la manne financière des partenaires et la volonté de la commune comme nous l’expliquait Michel Mané avec toute sa passion. Le chemin  de la reconstruction n’est pas tout à fait terminée , mais l’essentiel est fait. Au préalable Vincent Buccio, chef du Service départemental d’Archéologie des Alpes de Haute-Provence apportait quelques précisions historiques. Sur le domaine archéologique il revenait sur les dernières fouilles de ses collègues du CNRS sur le domaine du territoire de Thorame Basse et Thorame Haute. Il mettait l’accent sur la problématique des recherches clandestines avec les détecteurs de métaux qui entravent les recherches et surtout suppriment des éléments historiques qui ne pourront être partagés.  

Nicolas Faucherre indiquait quelques précisions sur la structure du bâtiment et sa richesse architecturale et évoquait différentes hypothèses probables pour situer l’ancien village par rapport à cette grande chapelle. André Bresson, président de l’association culturelle de Thorame Basse, remerciait les organisateurs de cette rencontre et leurs partenaires. Il revenait sur les actions de son association , l’implication de ses membres et tous les partenaires et amis qui ont permis d’amorcer un chemin culturel actif vers l’élévation de projets ambitieux . Il revenait aussi sur l’étude archéologique qui a pu être mise en place depuis deux ans avec une richesse de restitution et de contact enrichissants avec les membres du CNRS.

 

 

 

Amandine Delabre complète le reportage 

 

16h : Tour de Piégut, progression de près de 700 m pour arriver à la tour avec l’analyse du site et de l’architecture par Nicolas Faucherre, professeur à l’Université Aix-Marseille.Une cinquantaine de personnes, très intéressées, ont poursuivi jusqu’à la Tour de Piégut. Nicolas Faucherre, spécialiste d’architecture militaire médiévale, professeur au Département Archéologie et Histoire de l’Art, Aix-Marseille Université / Laboratoire d’Archéologie Médiévale et Moderne (LAMM) UMR 7298, AMU/CNRS, a fait une description de l’édifice et a distribué un document montrant une coupe architecturale ce que pouvait être la Tour en fonction des relevés effectués. Ainsi, la Tour est une tour résidence (le seigneur y habite) et est un édifice ostentatoire. Ces chaines d’angles sont formées de pierres à bossage qui sont là pour impressionner et indiquer le pouvoir du seigneur. Une belle voûte séparait le rez-de-chaussée de l’habitat au-dessus (chambre du seigneur). La porte dont on peut encore voir le linteau est de très belle qualité. La Tour est datée de la fin du XIII-début du XIVe siècle. Un fossé situé à proximité de la Tour pourrait être une citerne ou une cave et vient renforcer le fait que cette tour est habitée par le Seigneur. Nicolas Faucherre pense qu’il y a probablement d’autres habitats sur la crête et que l’ancien village pourrait être en contrebas, autour de la chapelle actuelle de Piégut, soit sous la protection de la Tour et du Seigneur. Vincent Buccio et Nicolas Faucherre ont insisté sur le fait qu’il n’y avait pas de fonction de signal entre les différentes tours du territoire. Ainsi, on ne pouvait pas s’envoyer des signaux et se prévenir d’une attaque entre la Tour du Seuil (Troin) et la Tour de Piégut par exemple. 

A noter que cette Tour est propriété de l’ONF et interdite au public en raison de son état sanitaire très mauvais. Michel Mané a précisé que la Mairie cherchait une solution pour faire des travaux de consolidation afin de pouvoir stabiliser cet édifice majeur. 

Grace à la description de la Tour et à ses connaissances scientifiques, Nicolas Faucherre a su fait revivre l’époque médiévale à la Tour de Piégut. 

17h30 – Redescente de la Tour et commentaire sur le rempart du village (XIIIe - XIVe siècles) par Nicolas Faucherre et visite de l’église Saint-Pierre-aux-Liens avec Michel Mané. 

 

19h – Apéritif à la salle communale offert par l’association et préparé par le café de la Vallée et la Brasserie Cordoeil. Jean-Luc Domenge a remercié encore une fois Vincent Buccio et Nicolas Faucherre qui ont su transmettre leurs connaissances et leur passion pour la période médiévale. Le public conquis ne voulait plus partir. Jean-Luc Domenge a remercié Jakline Eid, la Mairie de Thorame-Basse et l’association Culture & Patrimoine pour l’accueil. Enfin, Jean-Luc a présenté le catalogue de l’exposition « Sur les traces du Moyen Age » actuellement à la Maison Nature & Patrimoines et a donné rendez-vous à tous pour la dernière Rencontre des Patrimoines le samedi 19 octobre à Méailles. 

 

Thorame-Basse : Les Rencontres des Patrimoines
Thorame-Basse : Les Rencontres des Patrimoines
Thorame-Basse : Les Rencontres des Patrimoines
Thorame-Basse : Les Rencontres des Patrimoines
Thorame-Basse : Les Rencontres des Patrimoines

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Margarita Berard 09/10/2019 20:56

Nous avons passé un super samedi une belle visite et un super apéritif un magnifique village thorame basse que nous avons découvert en camping car. Une famille de Nice