Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

Thorame Basse, Réunion éleveurs et autorités

27 Septembre 2019 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Haut Verdon

Thorame Basse, Réunion éleveurs et autorités

 

 

C'est dans la salle du conseil municipal de la mairie de Thorame-Basse, qu'a eu lieue la réunion entre éleveurs et les autorités concernées,  suite aux attaques répétées de loup ; au 18 septembre 421 attaques, 1135 bêtes de tuées.

Bruno Bichon maire de Thorame-Basse a reçu en mairie :  Nicole Chabanier, Sous-préfète de Castellane, Sylvain Troubetzky et Gérôme Toubert de la Direction départementale du territoire, les lieutenants de louveterie Christophe Barbaroux et Hubert blanc, le Commandant Laurent Pons de la compagnie de Castellane et 40 éleveurs venus de la vallée, de Moriez, d'Hyéges, de Lambruisse, de Castellane et un éleveur du Var.

Bruno Bichon  dans son discours de bienvenue a demandé aux autorités d'écouter les éleveurs et aux éleveurs d'exprimer leurs doléances en toute sérénité.

Sylvain Troubetzky  a rappelé les règles en matière de protections et a commencé à donner quelques chiffres, mais bien vite les éleveurs ont fait savoir que les chiffres, les mesures en cours, ils en avaient rien à faire, que c'était une litanie qu'ils entendaient depuis 25 ans.

Les mesures mises en place sont loin d'être efficaces, ces femmes et ces hommes attendent autre chose, peut être de plus radicale quand le loup s'approche des troupeaux ou des maisons ce qui arrive de plus en plus souvent.

Les représentants de la DDT faisait remarquer que des tirs d'abattage étaient autorisés à  condition de remplir le formulaire permettant de faire intervenir les lieutenants de louveterie ou un chasseur habilité ; tirer un loup dans l'état actuel  est pratiquement impossible sans le matériel adéquat : camera et lunette de visée thermique ; un éleveur a même proposé que l'état garde son argent et de le mettre à la formation des jeunes, Jean Luc Paglia président des chasseurs a fait remarquer la complexité des textes et a posé la question "que doit on faire si l'on voit un loup?".

Il y a la problématique du loup hybride : des prélèvements ont été faits mais les résultats tenus secrets.

Nicole Chabanier Sous-préfète de Castellane nouvellement arrivée, a écouté avec attention les uns et les autres pour en faire part aux autorités compétentes, pour la DDT : toutes les doléances seront prises en compte et soumises aux instances supérieures, quand à la gendarmerie, si elle n'est pas intervenue, elle était à l'écoute de ce dossier brûlant ; la problématique du "patou" qui sera certainement plus inquiétante dans l'avenir, surtout pour l'homme, n'a pas été abordée.

Les éleveurs n'attendaient pas grand chose de cette réunion, ils ont pu exprimer leur désarroi, ils ont trouvé  des gens responsables, à leur écoute, mais ils sont repartis comme ils étaient venus sans trop se faire d'illusions.

 Silver  Fox 

 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article