Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

St Julien du Verdon : Mouvements T

24 Septembre 2019 , Rédigé par verdon-info Publié dans #ST-Julien-du-Verdon, #Art et Culture Fabri de Peiresc

St Julien du Verdon :  Mouvements T
St Julien du Verdon :  Mouvements T
St Julien du Verdon :  Mouvements T
St Julien du Verdon :  Mouvements T
St Julien du Verdon :  Mouvements T
St Julien du Verdon :  Mouvements T
St Julien du Verdon :  Mouvements T
St Julien du Verdon :  Mouvements T
St Julien du Verdon :  Mouvements T
St Julien du Verdon :  Mouvements T
St Julien du Verdon :  Mouvements T
St Julien du Verdon :  Mouvements T
St Julien du Verdon :  Mouvements T
St Julien du Verdon :  Mouvements T
St Julien du Verdon :  Mouvements T
St Julien du Verdon :  Mouvements T
St Julien du Verdon :  Mouvements T
St Julien du Verdon :  Mouvements T
St Julien du Verdon :  Mouvements T
St Julien du Verdon :  Mouvements T
St Julien du Verdon :  Mouvements T
St Julien du Verdon :  Mouvements T
St Julien du Verdon :  Mouvements T
St Julien du Verdon :  Mouvements T

 

L’association Art et Culture Fabri de Peiresc nous avait encore une fois concocté un programme des plus attractifs et innovants pour les mouvements T à St Julien du Verdon. Le temps n’a pas vraiment aidé les organisateurs, les artistes, les bénévoles, mais ils ont gardé la bonne motivation pour trouver des solutions, des lieux propices pour que le public ait tous les atouts pour savourer les animations surprenantes proposées. Ceux qui ont eu le courage de venir avaient bien le sourire et étaient heureux (euses) de leur participation.

L’association Culturelle de la CCAPV depuis 20 ans aide l’art en général à voyager dans nos territoires, propose aux habitants une nouvelle vision de l’art contemporain avec des artistes surprenants et novateurs qui enchantent le public, celui qui sait faire le premier pas, sortir de son confort télévisuel. L’association c’est aussi montrer les artistes locaux, et nous en avons plein. Cette année c’était « les kakofonies alpestres » une troupe de joyeux drilles motivés et motivants qui ont enchanté le public présent et donné l’occasion aux danseurs de montrer leur aisance naturelle « n’est ce pas Pierre Bonnet ? ». C’est ensemble, avec le travail commun que cette motivation culturelle peut ouvrir de nouvelle voies et proposer que la culture se montre, se partage, se crée même dans notre territoire de montagne, pourvu que chacun y participe.

Notons une communication très active de toute l’équipe de Art et culture avec une utilisation de tous les moyens de notre temps, mais aussi la mise en place de sauvegarde des images, des vidéos au cœur de l’action avec Rémi pour les garder dans l’association et s’ouvrir à d’autres rencontres, d’autres discussions, d’autres ouvertures culturelles. Bravo pour cette initiative présente sur plusieurs animations déjà et que nous trouvons judicieuse pour l’association…

 

Le programme modifié sera : 

10h/12h ATELIER DE DANSE. Salle des fêtes avec la  Cie Antipodes

10h30 ATELIER CHORÉ-GRAPHITE. Chapelle, avec la  Cie Sac de Noeuds

12h/14h ESPACE CONVIVIAL : Repas, discours et concert avec les Kakofonies Alpestres. Discothèque Le Pidanoux ,

14h JEAN, SOLO POUR UN MONUMENT AUX MORTS avec Patrice de Bénédetti

14h45 BAL IMPRO MUSETTE. Discothèque Le Pidanoux

17h spectacle  HÊTRE et PHASMES. Eglise de Saint-André-les-Alpes avec la cie-libertivore.

 

J’étais présent pour les ateliers de danse et le public qui a participé était heureux et réjoui de cette rencontre les visiteurs garderont plein de souvenirs de toutes ces rondes, toutes les gestuelles, toutes les informations chorégraphiques sous les directives des artistes de la compagnie Antipodes.

Dans l’après-midi retour à St André les Alpes où le spectacle était improvisé dans l’église, un des seuls lieux possibles au vu de l’installation des mâts. Les deux spectacles seront joués à la suite dans ce cadre improbable qui, avec l’apport de la lumière et du son, nous donnait une atmosphère fort sympathique. Les propositions en seront que plus impressionnantes : la première partie (Hêtre) tout dans la nuance et l’aérien avec un fil tendu et un  bout de bois qui connaît bien son rôle et l’harmonie, la symbiose avec l’acrobate est bluffante. La deuxième partie (Phasmes) met en scène une symbiose acrobatique du couple avec des enchaînements qui ont impressionné le public. Certains ont même souffert en pensant aux mouvements aux limites de l’équilibre mais que les artistes maîtrisaient avec une facilité déconcertante.

Un festival de danse encore une fois réussi même si le temps a joué quelques tours, les organisateurs, le public ont relevé toutes les barrières pour une journée culturelle mémorable qui restera dans les mémoires et marquera le territoire d’une belle empreinte conviviale, humaine et d’un travail commun réussi.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article