Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

Colmars les Alpes : Été 2019 à la Maison Musée

9 Septembre 2019 , Rédigé par verdon-info

Colmars les Alpes  : Été 2019 à la Maison Musée
Colmars les Alpes  : Été 2019 à la Maison Musée
Colmars les Alpes  : Été 2019 à la Maison Musée
Colmars les Alpes  : Été 2019 à la Maison Musée
Colmars les Alpes  : Été 2019 à la Maison Musée
Colmars les Alpes  : Été 2019 à la Maison Musée
Colmars les Alpes  : Été 2019 à la Maison Musée
Colmars les Alpes  : Été 2019 à la Maison Musée
Colmars les Alpes  : Été 2019 à la Maison Musée
Colmars les Alpes  : Été 2019 à la Maison Musée
Colmars les Alpes  : Été 2019 à la Maison Musée
Colmars les Alpes  : Été 2019 à la Maison Musée

La Maison Musée du Haut-Verdon - Retours sur la programmation culturelle de l'été 2019

L'été 2019 a été particulièrement riche à la Maison Musée, avec une programmation diversifiée et tout public :

  • les « Nocturnes de la Maison Musée » : ces temps forts de l'été (Samedis 20 juillet, 3 et 17 août ) ont accueillis 487 personnes.

  • des ateliers, tous les mercredis « Dictée à la plumes », « Jeux et jouets », et l'« Enquête à la Maison Musée » (162 participants), pris en charge par Amélie et la Fresh Factory. 

  • Pour les passionnés d'histoire, 3 conférences étaient au programme : « Colmars et les enceintes urbaines de la Guerre de Cent Ans », par Nicolas Faucherre (10 pers.), « Découverte du patrimoine religieux de Colmars » par Maïna Masson-Lautier (15 pers.), et « Les femmes bas-alpines durant la Grande Guerre » par Jean-Christophe Labadie (70 pers.). 

  • des visites guidées (460 pers.) : le centre historique, la Maison Musée, et les fort de Savoie et de France. Ce dernier, fermé depuis 40 ans, a été réouvert cette année uniquement dans le cadre des visites, suivies par 133 intéressés.

  • des balades commentées, entre randonnée et visite historique, à la croisée des patrimoines naturel et culturel sur le sentier d'interprétation de Colmars, encadrées par un guide breveté d'état (13 pers.)

 

En tout, ce sont donc sur les mois de juillet et d'août 903 personnes qui ont été accueillies sur l'ensemble des animations proposées !

 

Zoom sur les Nocturnes de la Maison Musée

 

L'idée initiale des Nocturnes était de proposer un événement inédit, reposant sur les collections de la Maison Musée et valorisant l'histoire de Colmars. Pour cela, et compte tenu de la disposition particulière du musée, le choix a était fait de proposer plusieurs animations courtes et diversifiées mêlant théâtre, musique, lecture, ou encore jeux, afin d'aborder le patrimoine sous différents angles. Les 3 soirées ont été données à guichet fermé.

A l'entrée du musée, Amélie et Valentin accueillaient les groupes de visiteurs en tenues bourgeoises du début 20e siècle. Il fallait être à l'heure pour les Nocturnes, car chaque temps de la soirée était compté (15 minutes par scène) !

Au premier étage de la maison bourgeoise, dans la salle Tourisme, se tenait un accueil 1900 et une présentation de la soirée avec Julie et ce, en vers : 
« Bugadières, cuisinières, soldats ou prisonniers,
Globalement, c'est autant les hauts personnages
Que les petites gens et leurs piquants bavardages
Tous dans le village, rien n'est de moindre intérêt ! »
… Suivi d'un petit moment musical (Pavane de Fauré), un quatuor à cordes avec Florence, Cathy, Denis et Julie et quelques cornistes invités.

Au deuxième étage, dans la cuisine, Yvette et Marcelle, filles des montagnes, du cru, donnaient leurs recettes et leurs secrets sur la baratte, le hachoir et surtout le quotidien des colmarsiennes d'antan, qui devaient héberger et entretenir les soldats ! Une reconstitution vivante animée par Alice, Lola, Lydie et Lucie.

Puis les groupes étaient emmenés par le Major Antoine, dans son guet sur le chemin de ronde du musée, pour parler du quotidien des soldats et des fortifications de Colmars.

A la Porte de France, au niveau de la prison, se tenaient les geôliers (Richard, Romain et Romain, Matthis). Les groupes ne disposaient que de 10 minutes pour trouver les solutions aux jeux et énigmes posées, et ainsi ressortir de prison !

Puis Robert dans la Tour Dauphine, en uniforme de la Saint-Jean-Baptiste, présentait cette formidable fête si chère au cœur des colmarsiens.

Enfin, les groupes cheminaient sous bonne escorte, celle des bugadières Aline, Marinette, Marie-Christine et Francine, et ce jusqu'au jardin de Maître Saurin, apothicaire à Colmars sous Louis XIV.

Là, Franck, Lola et Roméo, donnaient nombres de détails sur les plantes du jardin, leurs usages thérapeutiques en 1715 et sur les devoirs d'un apothicaire.

En tout, 1h45 de parcours entre reconstitution historique, théâtre, mise en scène de collections, musique et jeux, pour tous les goûts et tous les âges 

"
Julie Emeric

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article