Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

DIGNE-LES-BAINS, VILLE-PORTE DU PARC NATUREL RÉGIONAL DU VERDON 

28 Août 2019 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Parc Régional du Verdon

DIGNE-LES-BAINS, VILLE-PORTE DU PARC NATUREL RÉGIONAL DU VERDON 
DIGNE-LES-BAINS, VILLE-PORTE DU PARC NATUREL RÉGIONAL DU VERDON 
DIGNE-LES-BAINS, VILLE-PORTE DU PARC NATUREL RÉGIONAL DU VERDON 

« DIGNE-LES-BAINS, VILLE-PORTE DU  PARC NATUREL RÉGIONAL DU VERDON » 

DIGNE-LES-BAINS, VILLE-PORTE DU PARC NATUREL RÉGIONAL DU VERDON 

La ville de Digne-les-Bains bénéficie désormais du label “Ville-porte du Parc naturel régional du Verdon”. 

Ce label est l’aboutissement d’un partenariat entre le Parc naturel régional du Verdon et la commune. 

Il symbolise les relations d’échanges, de complémentarité et de solidarité entre le Verdon et Digne-les-Bains et réaffirme leurs liens historiques et culturels. 

Ce 23 août 2019, Bernard Teyssier, Président de la Foire de la lavande, Vice-président de Provence Alpes Agglomération, Patricia Granet-Brunello, Maire de Digne-les-Bains, Présidente de Provence Alpes Agglomération, et Bernard Clap, Président du Parc naturel régional du Verdon ont officialisé ce label, en présence de Richard Strambio, Maire de Draguignan, et d’Eliane Barreille, vice-présidente du Conseil régional. 

UNE HISTOIRE COMMUNE 

Qui mieux que la Foire de lavande symbolise parfaitement les liens entre Digne-les-Bains et le Verdon ? 

Cette foire, lieu historique de négoce de la lavande, dont le Verdon est le principal territoire de production, témoigne des liens commerciaux et culturels entre nos territoires, mais aussi des liens humains issus des amitiés, des liens familiaux etc. 

Comme de nombreux territoires ruraux le Verdon a construit au fil des siècles des relations complexes avec ses villes voisines. Les grandes voies de circulation le structurent et les découpages territoriaux successifs témoignent de ces influences. Depuis les romains, le Verdon est un territoire de passage, de croisement entre les Provençaux et les Alpins. Il entretient ainsi des relations fortes avec les cités de Draguignan au sud, de Digne-les-Bains au nord. 

Routes romaines, commerciales, chemins de colporteurs, drailles de transhumance, … le Verdon est la porte des Alpes pour les bas-provençaux. C’est encore le cas aujourd’hui à la saison du ski. C’est aussi depuis les cités voisines qu’a commencé à se structurer le tourisme dans les gorges. 

Les relations entre les Parcs naturels régionaux et les villes existent depuis la création des Parcs en 1967, ces territoires étant alors souvent considérés au début comme les poumons verts des villes. Cela reste d’actualité sous l’angle espace de loisirs, de découverte, d’accès à la nature et aux sites naturels. 

Mais depuis, cette vision et les relations se sont étoffées autour de nouveaux enjeux et vers plus de réciprocité, de solidarité en lien avec l’évolution de l’espace rural plus attractif et des villes plus saturées, et le besoin de développer des échanges. C’est donc tout naturellement que des partenariats se formalisent. 

Aujourd’hui, l’objectif était de faire mieux connaissance entre les différents territoires et d’exprimer les besoins ou actions possibles à mettre en oeuvre pour développer des échanges culturels et économiques à destination des habitants des territoires du Verdon et de nos communes. 3 

 

Nos territoires sont intimement liés, il convient de préparer l’avenir ensemble en favorisant les partenariats, en se développant mutuellement tout en préservant fortement notre environnement de qualité, qui reste notre plus-value ! 

Cela passe par des politiques d’aménagement maitrisées qui préservent ces équilibres, qui oeuvrent à la transition énergétique comme avec l’élaboration du Plan Climat Air Énergie en cours par Provence Alpes Agglomération et dont certains effets devront bénéficier au Verdon. 

Ces partenariats vont au-delà du territoire de Digne-les-Bains et de celui de l'agglomération. Ils sont essentiels pour développer notre attractivité touristique. 

UN POSITIONNEMENT TOURISTIQUE REDEFINIT ET REAFFIRME 

Notre développement touristique a justement fait l’objet d’une nouvelle stratégie définie en fin d’année dernière et co-construite avec l’Office de tourisme de pôle et les acteurs du tourisme pour coller à notre nouveau territoire, celui de l’agglomération. 

Et vous le savez, le positionnement du territoire s’appuie désormais sur 3 destinations identifiables du territoire de Provence Alpes Agglomération : évidement le «Verdon», la «Haute-Provence», et «Purealpes». 

Et cela autour d’une signature commune : « Terre d’émotions pures », qui exprime une promesse d’expériences exceptionnelles, dans un environnement naturel unique. Et cela dans presque tous les domaines : sport, culture, bien-être, itinérance… 

Au-delà de la stratégie touristique de l’agglomération, celle de la Ville de Digne-les-Bains est bien celle de renforcer sa place dans le paysage départemental et régional, et de jouer pleinement son rôle de bassin structurant et de ville-préfecture, et cela en étant très en lien avec ses voisins. 

Cette stratégie a donc trouvé sa place dans celle des « villes-porte ». 

Construite sur une complémentarité géographique, sociale et économique, et traduisant une solidarité ville-campagne, la notion de “ville porte” correspond à une situation géographique, immédiate périphérie ou porte d’entrée sur le territoire, lieu d’accueil ou étape relais, ainsi que sur un partenariat basé sur des actions partagées. 

C’est gagnant-gagnant en termes de renvoi de flux touristiques et de sentiment d’appartenance à une dynamique forte pour les habitants et les acteurs locaux grâce à la notoriété du Verdon et aux valeurs véhiculés par le PNR. 

UN PARTENARIAT 

Pour faire vivre ces liens avec le Verdon, plusieurs projets sont en cours : 

• Avant tout cet accueil sur la Foire de la lavande du Parc et de certains de ses acteurs et producteurs, une soupe aux livres dédiés au Verdon ce 23 août à 18h. 

• Des actions autour de l’éducation à l’environnement, d’échanges scolaires entre écoles de ces territoires (par exemple une première action a eu lieu sur le thème de l’eau et des rivières entre l’école Beausoleil de Digne et l’école Rouvier de Riez). 

• Des projets d’exposition, des partenariats culturels avec notamment notre centre d’art, le CAIRN, qui a accueilli en résidence l’artiste Sylvain Gouraud. Ce dernier a décidé de travailler sur la vallée de l’Estoublaisse, où la rencontre avec les différents acteurs du territoire a donné lieu à un panorama composite de photographies La vallée partagée, et qui est exposé cet été à Majastres Elle sera ensuite présentée à l’école d’art de Digne-les-Bains du 18 septembre au 09 novembre 2019. 

• Des projets d’itinérance pédestre comme celui de création du GR de La « Routo » qui unissent nos territoires, ou encore des réflexions sur les offres de mobilité quotidienne et touristique, 

• Enfin systématiser dans notre communication cette référence au statut de « ville-porte » afin de participer à la diffusion de messages touristiques cohérents et respectueux des enjeux du Verdon. 

 

ZOOM 

LE PARC NATUREL REGIONAL DU VERDON 

Créé en 1997, le Parc naturel régional du Verdon s’étend sur une surface de 188 000 hectares. 

À cheval sur les départements des Alpes-de-Haute-Provence et du Var, il regroupe environ 33 000 habitants répartis sur 46 communes. Sa rivière, avec ses 165 km et une capacité de stockage de 434 millions de m3, constitue, avec la Durance, le château d’eau de la Provence. 

Riche d’une diversité naturelle et culturelle remarquable, de ses habitants et de ses visiteurs, ainsi que des défis auxquels il doit faire face, le territoire du Verdon a fait le choix de s’organiser en Parc naturel régional. C’est un territoire rural fragile aux patrimoines remarquables, qui s’organise autour d’un projet commun pour assurer durablement sa protection, sa gestion et son développement économique, social et culturel. Un Parc naturel régional a pour vocation de protéger et de valoriser les patrimoines naturels, culturels et humains de son territoire pour construire son avenir. 

Ses acteurs s’engagent donc à trouver un équilibre entre le développement économique et social et la protection de l’environnement. Cet engagement s’est traduit par une Charte signée entre la Région, les Départements et les Communes concernées. Elle définit les objectifs et les actions du Parc pour un maximum de 12 ans. 

Les missions confiées au Parc du Verdon sont de : 

• protéger et restaurer les patrimoines ; 

• contribuer à un développement économique, social et culturel ; 

• promouvoir un accueil de qualité, l’éducation et l’information du public ; 

• contribuer à l’aménagement du territoire ; 

• réaliser des expérimentations et des actions innovantes. 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article