Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

Barrême ''Marianne'' se confie

8 Juillet 2019 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Canton de Barrême

 Barrême ''Marianne'' se confie Barrême ''Marianne'' se confie

 

‘’Marianne’’ se confie

1792, la Convention décide de représenter la République sous les traits d'une femme coiffée du bonnet phrygien, emblème de la Liberté. Le surnom familier de Marianne lui a été donné à la même époque par la « vox populi ». 1871, pour donner du nouveau régime une image plus sage, le président Adolphe Thiers a interdit la représentation du bonnet révolutionnaire, considéré comme un « emblème séditieux ». Le bonnet phrygien ne réapparaîtra qu'en 1879.
Il n'y a jamais eu de buste officiel de la République. Chaque sculpteur est libre de représenter Marianne à sa façon et chaque maire est libre de choisir son modèle. 

À Barrême, quand vous pénétrez dans la salle de la Culture récemment rénovée, le buste de Marianne trône en bonne place et si elle pouvait parler, elle vous raconterait :

‘’Mon créateur s’appelle Claude Chailan . Originaire de Barrême, descendant d'une famille de menuisier ébéniste , il a toujours eu le goût du travail manuel, bien avant même que d'entreprendre des études qui le mèneront au professorat d'anglais. La retraite venue lui procurant plus de temps libre, il donne libre cours à une de ses passions :peinture et modelage en terre cuite. Ses Spécialités : Peinture, dessin, sculpture. 

Il y a quelques années, après une de ses expositions de sculptures de terre cuite  dans la salle de la distillerie de Barrême, un de ses voisins , adjoint au maire de Fréjus , lui fait voir un buste de Marianne très endommagé qu'il possédait  et dont on ne pouvait rien faire .L'idée lui vient de faire une statue de Marianne et de l’offrir à la municipalité de Barrême , son village natal ..

Dans l'atelier de Terre de la rue du Safranié à Saint Raphaël, il visionne alors toutes les" Marianne " qu’il a pu trouver sur Internet et en tire alors ‘’une sorte d'image de synthèse’’ .


Le résultat : venez me découvrir, au gré de vos déplacements, dans la salle de la culture de Barrême’’ .

Fernand Blanquet 

 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article