Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

Barrême 75 éme anniversaire: cérémonie émouvante

20 Juillet 2019 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Canton de Barrême

Barrême 75 éme anniversaire: cérémonie émouvante
Barrême 75 éme anniversaire: cérémonie émouvante
Barrême 75 éme anniversaire: cérémonie émouvante

« Quoiqu’il arrive, la flamme de la Résistance française ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas. » (De Gaulle, Appel du 18 juin) 

1940-1941 : de nombreux mouvements de Résistance apparaissent et se multiplient à partir de l’occupation de la zone libre. 

Février 1944 :L’étude des possibilités d’implantation dans les Basses Alpes débouche sur la création du maquis Fort de France , baptisé ainsi en hommage à "Manfred", originaire de la Martinique . Ce maquis s’installe à la Haute-Melle et bénéficie du soutien des habitants locaux qui le ravitaillent.

Il est armé suite à un parachutage au début du mois de mars 1944, sa mission étant de ralentir les déplacements allemands sur la « route Napoléon ». Au début du mois de juin 1944, il s’attelle à cette tâche, harcelant chaque convoi allemand qui emprunte ce trajet. Durant ces quelques mois d’existence, le maquis réalise diverses actions : il réceptionne des parachutages annoncés par Radio-Londres, mène des actions de guérilla contre l’occupant dans la région de Digne, et participe aux combats de la Libération.

18 Juillet 1944, Manfred fut arrêté à Mézel, Brutalisé, il aurait répliqué : « Sachez, Messieurs, qu’un officier de l’armée noire ne parle jamais ». Il fut exécuté avec Victor Arnoux à la Barre d’Auran en représailles des attaques subies par la colonne allemande le long de la route. Sa dépouille fut inhumée à Barrême, où une place porte le nom du « capitaine Pierre Rose dit Manfred, Héros de la Résistance ». Il obtint la mention « Mort pour la France ». 

Chaque 18 juillet, Barrême se souvient. Une stèle a été édifiée à la Barre d’Auran, C'est à cette stèle que chaque année, les représentants de l'Amicale Fort de France et les représentants de la commune, viennent avec émotion et recueillement déposer une gerbe au monument érigé à la mémoire de ces deux hommes, sans oublier leurs frères d’armes, tous morts pour un idéal

Cette année , pour le 75 éme anniversaire, ce devoir de mémoire n’en a été que plus poignant : les années passent et les anciens de ce maquis se font de moins en moins nombreux….et le souvenir de ces hommes qui ont combattu et sont devenus des martyrs en défendant une idée, ‘’la LIBERTÉ’’, la plus belle qui soit, est plus que jamais nécessaire.

Pour cette commémoration, René FLESSELLE, Freddy O CURTY TREBBIANI, Paul COLLOMP, André VALENTINI étaient encore présents pour honorer leurs camarades de combat. L’Amicale du Maquis Fort de France et la municipalité de Barrême avaient invité  la population à se joindre à eux

Après avoir , le 17 juillet, participé à la cérémonie souvenir à la Basse Melle et à la Haute Melle , avec la participation entre autres de plusieurs   membres  de  l'association  du Patrimoine de l'Escale, puis à 17h assister aux dépôts de gerbes aux stèles des volontaires du maquis Fort de France tués au combat, tout le monde se retrouva le 18 juillet pour assister à la messe célébrée à l'église de Barrême, puis assister au dépôt de gerbes à la stèle du capitaine Gérard Pierre Rose et du Capitaine Victor Arnoux à la Barre d’Auran, puis au monument aux  morts et aux carrés de combattants au cimetière de Barrême . 

En fin de matinée, les participants étaient invités à assister à la cérémonie inauguratrice de la salle de mémoire du Maquis Fort de France à la mairie de Barrême. C’est après les discours d’André VALENTINI, alias « Hervé » , Président de l'Amicale, de Gérard GARRERAS Délégué Général du Souvenir Français , de Jean François BONNOL, représentant la municipalité de Morne Rouge, ville Natale de Manfred, et de Jean Louis Chabaud , maire de Barrême que la salle de mémoire accueillit ses premiers et nombreux visiteurs. Ceux ci ont pu admirer le travail réalisé par les amis du Maquis Fort de France en coordination avec le musée de la Résistance de Castellane; un travail remarquable pour que  l’histoire locale de la Résistance  ne soit pas oubliée. 

Fernand Blanquet

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article