Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

Saint André les Alpes : « Il parle comme un livre… »

2 Avril 2019 , Rédigé par verdon-info Publié dans #St André les Alpes -

Saint André les Alpes : « Il parle comme un livre… »
Saint André les Alpes : « Il parle comme un livre… »Saint André les Alpes : « Il parle comme un livre… »
Saint André les Alpes : « Il parle comme un livre… »Saint André les Alpes : « Il parle comme un livre… »

Saint André les Alpes : « Il parle comme un livre… »

Dimanche 31 mars était organisée à la médiathèque une expérience originale, en partenariat avec l’association « Art et Culture Fabri de Peiresc », et intitulée « la bibliothèque humaine ».  A l’origine ce projet était destiné à lutter contre les discriminations, à connaître et comprendre l’autre. L’objectif ? Briser l’indifférence et l’ignorance que nous avons les uns des autres. Chacun de nous est riche de son expérience personnelle et peut prendre la parole pour raconter la façon dont il a vécu sa vie. Après avoir suivi un stage les derniers samedis avec Fathia Sadek, de la compagnie « Conte sur moi », les livres humains attendaient les habitants, voisins, connaissances, ou inconnus, pour livrer un bout de leur vécu. Rendez-vous était donné à la médiathèque pour suivre un livre humain dans un lieu qui puisse servir de cocon au conteur : Catherine : « Paris des années 50 » (agence Immo), Laetitia : « Genèse d’un rêve » (camion), Josette : « Lou souleiaire du soulier » (boulangerie), Gilbert : « Ils nous parlent à travers les murs » (église) ; Camille : « Pensées et doutes autour d’une brouette » les archives de la mairie; Naïma : « Carpe diem », (salle de musique) Jessica : « Sur la route »(dojo) et Michèle « Ma note bleue » (salle de musique). Une belle idée qui montre que notre voisin n’est pas si différent que nous et que cela vaut le coup d’écouter son histoire.            

 Odile Boetti

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article