Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

Radio Verdon : Rencontre avec Anne Vary du PNRV qui parle de la loi Gemapi

28 Février 2019 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Podcast radio-verdon Castellane

 Radio Verdon  : Rencontre avec Anne Vary du PNRV qui parle de la loi Gemapi
 Radio Verdon  : Rencontre avec Anne Vary du PNRV qui parle de la loi Gemapi

 

Annabel Chauvet animatrice à Radio Verdon nous parle aujourd’hui du vaste sujet de la compétence GEMAPI pour la CCAPV et les 6 autres intercommunalités du Bassin-versant du Verdon avec Anne Vary du Parc naturel du Verdon. Quel Avenir pour le SIVU ? Le Parc naturel du Verdon et sa Régie va-t-elle reprendre cette fonction de travaux sur le Moyen et Haut Verdon ? bien d’autres questions seront soulevées dans le domaine de la gestion des eaux…

 

Un vaste sujet qui va intéresser tout un chacun directement ou indirectement mais qui reste très complexe à analyser et comprendre les finalités de ces changements qui vont impacter les territoires dans le futur.

Avant le 1er janvier 2018, l’entretien et la restauration des cours d’eau et des ouvrages de protection contre les crues incombaient à tous les niveaux de collectivités. Les régions, les départements, les communes et leurs intercommunalités pouvaient s’en saisir, mais aucune de ces collectivités n’en était spécifiquement responsable.

Aujourd’hui, ces travaux sont exclusivement confiés aux communes et à leurs établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre (EPCI FP). En effet, la loi a attribué aux communes depuis le 1er janvier 2018, une nouvelle compétence sur la GEstion des Milieux Aquatiques et la Prévention des Inondations (GEMAPI). Cette compétence est transférée de droit aux EPCI FP : communautés de communes, communautés d’agglomération, communautés urbaines et métropoles.

 

Pas toujours simple de comprendre, comment va fonctionner la gestion globale sur le bassin-versant qui est un territoire gigantesque et pas si simple a harmonisé ni à budgétiser de façon économe. Comment les communes vont pouvoir avoir la parole sur leur propre territoire et les actions sur les implantations et sécurité autour de leurs rivières, de leurs digues et infrastructures de sécurités. Comment gérer les urgences sur le terrain ?

Pas mal de questions restent à résoudre, il faudra sans nul doute une cohésion importante pour arriver à être efficace et une organisation millimétrée pour ne pas avoir des coûts de gestion trop importante que le citoyen devra assumer.

 

 

 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article