Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

ALLONS, réaménagement de l’ancien accès direct du village : c’est parti !

21 Novembre 2018 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Commune Allons

ALLONS, réaménagement de l’ancien accès direct du village : c’est parti !
ALLONS, réaménagement de l’ancien accès direct du village : c’est parti !ALLONS, réaménagement de l’ancien accès direct du village : c’est parti !
ALLONS, réaménagement de l’ancien accès direct du village : c’est parti !ALLONS, réaménagement de l’ancien accès direct du village : c’est parti !ALLONS, réaménagement de l’ancien accès direct du village : c’est parti !

L’ancien accès direct du village permettant de recréer le lien ancestral entre le village et la chapelle et la tour St Martin (dit Tour des templiers du 11eme/12eme siècle) a débuté, comme prévu par la mise en place de la passerelle sur l’Ivoire.

Son financement est pris en charge par la Communauté de Commune Alpes Provence Verdon et du Département des Alpes de Haute Provence. Nous profitons de ces quelques lignes pour les en remercier.

La Passerelle a coûté 14 400 € soit 6 000 € chacun, la Maîtrise d’Ouvrage incombe au département, qui s’acquitte en sus de la TVA. Celle-ci s’élève à 2 400€. Donc 8 400€.

Précisions : le bois de mélèze utilisé provient des contreforts Sud du massif Central pour des raisons de proximité avec la scierie de l’entreprise. Le mélèze d’altitude présente de meilleures qualités (de résistance et de conservation) car il croît plus lentement que le mélèze de plaine.

Deux constructions ont été nécessaires pour effectuer le travail :

–          Un GABION (1)

–          Une PLATINE (2)

Pour l’ensemble des observateurs des travaux cette passerelle devrait durer plus de deux siècles !

 En 2019 suivront les travaux de réhabilitation du sentier

Jean Marie Pautrat

(1) Un gabion (de l’italien gabbione signifiant « grosse cage ») est en génie civil un casier, le plus souvent constitué de solides fils de fer tressés et rempli de pierres non-gélives, utilisé dans les travaux publics et le bâtiment pour respectivement construire des murs de soutènement, des berges artificielles non étanches ou décorer une façade nue ou des aménagements urbains.
D’un coût modique si l’on dispose de pierres solides sur place, et d’une bonne tenue, ils sont relativement faciles à mettre en œuvre et aisément modulables.

Les gabions peuvent être constitués par tissage de fils métalliques (mailles hexagonales double torsion) ou par soudage de fils (électro soudage) avec des mailles carrées ou rectangulaires.

En raison de leur nature et conception, ils offrent une certaine souplesse et inertie face aux chocs et tremblements de terre ou mouvements de terrain ou aux mouvements de l’eau (l’eau peut percoler au travers d’un gabion, avec des phénomènes de dissipation d’énergie, exploitables par exemple pour la construction de « merlons amortisseurs » et notamment pour la gestion de flux d’eau dans un bassin versant ou un système de réservoirs d’eau.

(2) Une PLATINE est une plaque métallique d’assemblage et d’appui de poteaux ou poutres, généralement disposée dans un plan perpendiculaire à l’axe longitudinal de la pièce.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article