Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

cinéma de pays la rentrée "photo de famille"

7 Octobre 2018 , Rédigé par verdon-info Publié dans #St André les Alpes -

cinéma de pays la rentrée  "photo de famille"

 

Séance de 21h  Photo de Famille

 

A Saint André les Alpes, c’était la rentrée pour le Cinéma de pays. Pour la séance de 21H une quinzaine de personnes avait fait l’effort de se déplacer pour cette rentrée cinéma à la salle polyvalente. En avant séance on peut apprécier des vidéos de nos territoires avec des images de drone et les vidéos de présentation de via ferrata ou du Parc Naturel du Verdon. C’est bien sûr toujours bien plaisant d’apprécier les lieux et nos paysages si attractifs dont on on oublie de voir toute la beauté dans la routine de nos vies. C’est ensuite la présentation des prochaines sorties cinémas. Et enfin la fermeture du rideau et le film de la soirée.

 

Gabrielle, Elsa et Mao sont frère et sœurs, mais ne se côtoient pas vraiment, comme c’est souvent le dans la vie du XXI siècle avec des repères compliqués et des contacts familiaux pas toujours simples.

La première est « statue » pour touristes, au grand dam de son fils ado. Elsa, elle, est en colère contre la terre entière et désespère de tomber enceinte. Et Mao, game designer de génie chroniquement dépressif, noie sa mélancolie dans l’alcool et la psychanalyse.

Quant à leurs parents, Pierre et Claudine, séparés de longue date, ils n’ont jamais rien fait pour resserrer les liens de la famille.

Pourtant, au moment de l’enterrement du grand-père, ils vont devoir se réunir, et répondre, ensemble, à la question qui fâche : « Que faire de Mamie ? » qui perd ses repères et a la mémoire un peu défaillante.

 

Les personnages sont complexes, aux comportements souvent maladroits, mais  restent terriblement attachants, sous l’œil bienveillant et compréhensif de la caméra. Il est vrai que l’on reconnaît bien la vie actuelle un peu folle avec le manque de repère , la cruauté et le tiraillement que cela peut causer dans les familles au moindre choc , changement de direction ou problématiques diverses.

 

Après "Je me suis fait tout petit", le deuxième long-métrage de Cécilia Rouaud mélange tragédie et comédie pour ce portrait craché d’un grand foutoir familial. On rit, on s’émeut, et les acteurs nous régalent. On passe un moment plaisant, où les sourires et les émotions sont bien présents dans le public, les frémissements caractéristiques nous le prouvent bien.

 

 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article