Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

Barrême le conseil municipal de juin

3 Juillet 2018 Publié dans #Commune de Barrême

Barrême le conseil municipal de juin

Le conseil municipal s'est réuni Mercredi 27 juin  au cours duquel de nombreuses questions furent abordées, questions variées et loin d'être inintéressantes !

En premier lieu JL CHABAUD informait le conseil que le prochain recensement s'effectuera durant les 2 premiers mois de 2019. Ensuite M le Maire sollicitait l'autorisation de son conseil pour signer une convention avec un opérateur télé désireux d'installer deux émetteurs supplémentaires sur le site actuel de Lieye, demande acceptée à l'unanimité pour cr projet qui est susceptible d'apporter un peu plus de diversité et de qualité dans le choix des téléspectateurs Barrêmois. Concernant l'aménagement du cimetière qui avait fait l'objet d'une réflexion lors d'un pr précédent conseil, aménagement des structures défaillantes telles que murs et allées, M le Maire demande qu'un dossier soit établi et transmis au Fonds départemental d'appui aux communes (FODAC) , ce dossier pouvant en effet être éligible au sein de cet organisme, et pouvant bénéficier de subventions.. Pour ce qui concerne l'idée de réalisation d'un musée paléontologique, Afin de préalablement bien mesurer les conditions de réussite de cette ambition, M le Maire avait proposé de réaliser une étude d'opportunité, et de faisabilité.C’est dans cet esprit que se sont déroulées des réunions techniques qui ont débouchées sur un résultat intéressant : en effet le dossier ayant été retenu, et pouvant être subventionné, une étude va être lancée pour envisager selon quelles modalités et à quelle échelle ( communale ou intercommunale…) ce dossier va dorénavant s'orienter.

Réhabilitation de Assainissement, station d'épuration : vaste programme… M le Maire fait remarquer qu’après les différentes études menées conjointement avec IT 04 (Ingénierie et Territoires 04) et le Cabinet RX Ingénierie ( bureau d'études techniques spécialisé dans les travaux de Voirie, Réseaux, Divers.), le réseau s'est fortement dégradé depuis la réalisation du schéma directeur d'assainissement, et qu'il faut donc repenser la réhabilitation de la station d'épuration. Une demande DETR ( Dotation d'Équipement des Territoires Ruraux) ayant été faite en 2016, M le Maire demande donc une prolongation : le dossier afférent n'étant pas finalisé. JL CHABAUD informe ensuite les membres du conseil, que l' audit de l'Agence de l'eau réalisé en fin d'année 2017 confirme en tous points les déclarations établies par la Municipalité. Toutefois, (c'était trop beau ), l'Agence estimant les rendements de réseaux insuffisants, a décidé d'infliger des mesures de rétorsions au vu des années auditées.. À la connaissance de M le Maire, seules  les communes de La Mure et de  Barrême ont été auditées sur le territoire de la CCAPV : une demande de révision est faite au prés de l'Agence de l' Eau. 

En fin de séance J L CHABAUD demandait à son conseil de se prononcer sur deux délibérations sur deux sujets ''épineux''. En premier lieu cela concerne l'Agence de l'eau qui a décidé unilatéralement de supprimer, à partir de 2019, toute aide à des communes qui n'auraient pas transféré la compétence de l'eau et de l'assainissement aux ECPI, et ce en contradiction avec sa propre décision initiale de respecter la volonté des parlementaires qui est de permettre aux communes de gérer l'eau et/ou l'assainissement jusqu'en 2023 ! Cette délibération, prise à l'unanimité , demande à l'Agence de l'Eau RMC de respecter le choix des maires et de leur conseil.

En second lieu, l'autre délibération, prise à l'unanimité, s'oppose à une décision unilatérale de La Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement Provence-Alpes-Côte-d'Azur (DREAL). En effet, les services de la DREAL, ayant annoncé que la Région Sud Paca, actuellement en situation de crise en ce qui concerne l'élimination des déchets ultimes ( sur le Var et Les Alpes Maritimes), la seule solution à leurs yeux est l'évacuation de ces déchets, pour les mois à venir, sur les sites de Valensole (04) et du Beynon (05), ce qui nous vaut de voir depuis quelques temps le passage de camions surchargés d'où les jus s'écoulent sur la chaussée, parfumant nos villages d'odeurs pestilentielles, sans oublier les problèmes de sécurité liés à la circulation ! De plus, et non le moindre, la DREAL semble ignorer que les centres d'enfouissement alpins ont été réalisés pour une population de 300,000 habitants, très loin du potentiel de quelques 2 millions d'habitants du Var et des Alpes Maritimes. N'y a t il pas un risque de saturation assez rapide, avec les inconvénients y afférents ?

C'est sur ce positionnement que se terminait la réunion du conseil !

Fernand Blanquet

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article