Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

Pèlerinage Notre-Dame de la Fleur, 21 mai 2018

22 Mai 2018 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Haut Verdon

 Pèlerinage Notre-Dame de la Fleur, 21 mai 2018
 Pèlerinage Notre-Dame de la Fleur, 21 mai 2018 Pèlerinage Notre-Dame de la Fleur, 21 mai 2018
 Pèlerinage Notre-Dame de la Fleur, 21 mai 2018 Pèlerinage Notre-Dame de la Fleur, 21 mai 2018
 Pèlerinage Notre-Dame de la Fleur, 21 mai 2018 Pèlerinage Notre-Dame de la Fleur, 21 mai 2018
Image de l'ancienne chapelle

Image de l'ancienne chapelle

Pèlerinage Notre-Dame de la Fleur, 21 mai 2018

Le  transport à Notre-Dame de la Fleur,chapelle construite par l’abbé Pélissier près de la gare de Thorame Haute, perpétue la tradition du pèlerinage  de ce village., à la chapelle construite par l’abbé Pélissier,. C’est une belle dynamique d’organisation avec la préparation des bouquets de fleurs, l’ouverture et la décoration de l’église et son fleurissement, les contacts pour trouver la chorale (cette année c’était celle de Valderoure), l’organisation de la collation à l’issue de la procession pour tous les porteurs et le repas de midi. Il faut donc y associer de nombreux bénévoles  qui lui insufflent un dynamisme communicatif.

Comme chaque année le départ est prévu 7h30  de Thorame Haute pour la promenade vers Thorame Gare. Ils étaient encore nombreux, à soutenir cette belle tradition religieuse du transport de la Vierge. Vers 9h30, la troupe était aux abords de la gare comme prévu dans le programme, les autorités étaient présentes pour la circulation et la sécurité. Il en faut de la volonté pour le transport de Notre-Dame sur les 7 km qui séparent Thorame Haute de Thorame Haute Gare, cela demande aussi une organisation sans faille pour la sécurité, des chefs énergiques pour l’encadrement de la procession. Ils ont bien tout cela à Thorame Haute. Après tous ces efforts, la Vierge sera installée à l’église. Les promeneurs-porteurs iront sous le chapiteau pour “le Gratou” comme on dit chez nous.

La cérémonie religieuse commençait vers les 11 heures, la chorale de Valderoure donnera de la voix tout au long de l’office.

Dans le public encore une fois nombreux, on pouvait trouver des habitués mais aussi de la jeunesse . Le lundi de Pentecôte a sans doute encore un bel avenir dans la bonne tradition religieuse.

Il est à noter que l’association de sauvegarde du patrimoine culturel de Thorame Haute avait disposé, une nouvelle fois , sur les colonnes de la chapelle une exposition retraçant toute l’épopée de la construction. Un travail historique de qualité qui aura intéressé le public qui ne connaissait pas l’histoire de cette chapelle emblématique de notre territoire .

À l’issue de la distribution des bouquets bénis, (toujours très prisée par les pèlerins), qui a suivi la célébration religieuse, il sera l’heure pour les inscrits au repas de se diriger vers les barnums où les participants pouvaient partager le menu préparé et servi par le bistrot de pays de Thorame Haute assisté de bénévoles. Ils étaient nombreux à s’installer sous les barnums pour savourer ce repas convivial. L’équipe de Marc Liboa était motivée et active pour le plus grand plaisir des convives. La chorale de Valderoure démontrait sa qualité vocale tout au long du repas et son enthousiasme communicatif. D’ailleurs, Charlie et Marc (des voix de qualités du Haut Verdon) ont bien participé à créer l’ambiance chaleureuse et heureuse pendant tout ce repas festif et amical. Une belle rencontre et une belle réussite pour tous les bénévoles et la municipalité de Thorame Haute.

Un peu d’histoire

La légende

Au quinzième siècle, un paisible laboureur vivait à Thorame, possesseur d’un modeste troupeau qu’il menait lui-même au pâturage. C’était un chrétien aux mœurs patriarcales. Un jour, il se présente devant les magistrats municipaux, affirmant avoir été témoin de l’apparition d’esprits célestes qui ont marqué, à huit kilomètres de Thorame, l’emplacement d’une chapelle à construire en l’honneur de Marie. Il avait conduit son troupeau dans les pâturages abandonnés qui avaient fixé le choix de la Sainte Vierge, et pendant qu’il priait, une radieuse apparition ouvrant un coin du ciel, à l’endroit même qui avait été précédemment désigné, renouvela elle-même sa demande d’un sanctuaire.

Une rose cueillie dans le jardin du ciel fut laissée au berger comme un signe authentique de sa vision, ce qui valut à Marie le titre de Notre Dame de la Fleur.

Extrait de "A l’ombre du clocher - Histoire d’un pays entre Var et Verdon "Les Editions du CABRI

L’abbé Juvenal Pélissier,

L’abbé Juvenal, chapelain et curé de la paroisse, est né à Allos le 1er janvier 1879. En 1920, lui est confiée l’éducation spirituelle des paroissiens de Méailles et de Peiresc ; en 1925, il prendra la charge de la paroisse de Thorame Haute. Par ses bulletins et différentes actions entreprises (l’arrivée de la statue, pèlerinage…) naîtra le projet de construction de la nouvelle chapelle sous l’orientation actuelle. Pendant 15 années, il mettra tout en œuvre pour mener à bien ce projet, décrivant dans les bulletins la légende de Notre Dame de la Fleur, taillant des pierres du futur édifice ou sculptant les reliefs du Maître hôtel…. La pose de la première pierre aura lieu en 1936 (source Notre dame de la fleur, sa légende, sa statue, ses pèlerinages, Felix Jaume)




 

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferai mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

 

Les  espaces commentaires sont mis à votre disposition pour vous donner la parole. Merci de prendre le soin (et le temps) pour les formules de politesse . N'oubliez pas de vous relire et ne notez pas de formulation ambiguë ou diffamatoire : se cacher derrière un pseudo ne procure pas d’impunité , chacun est responsable en conscience de ses écrits publiés sur cet espace . La franchise et la cordialité sont tout à fait compatibles, pensez-y,  Merci

Associations , organisateurs , pensez à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Vous pouvez aussi nous fournir vos informations et photos par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article