Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La page poésie d'Odile, Au royaume des fleurs

30 Mai 2018 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Image et poésie

La page poésie d'Odile, Au royaume des fleurs

 

Commentaire de la page "Au royaume des fleurs"

Ne confondons pas Catherine Klein, peintre allemande du début XXème siècle -morte en 1929- , avec Yves Klein, peintre français et créateur de l' IKB (International  Klein Blue ou "Bleu Klein" la célèbre couleur bleu vif créée par le peintre). Cette artiste peignait de magnifiques fleurs, oiseaux, papillons dont on a fait des collections de cartes postales (un peu comme Redouté, mais je trouve que Redouté peignait ses fleurs comme des planches botaniques, donc de façon encore plus précises, scientifiques même). Catharina Klein, les peignait  de façon extrêmement précise et réaliste mais pas vraiment scientifique. Enfin, c'est mon opinion perso. Pour les arums de Tamara de Lampicka, peintre que j'aime beaucoup, car son cubisme est empreint de douceur, de féminité -ce qui est un peu antinomique pour du cubisme-, j'ai aussi une anecdote perso. J'ai "rencontré" récemment un tableau sur la toile (non, pas fait exprès le jeu de mots, juré !) et en le voyant je me suis dis oh le joli Lampicka ! J'ai lancé une recherche sur la dite toile et j'ai trouvé que ce n'en était pas un, mais une    lointaine imitation, très jolie d'ailleurs. (Ni copiée ni plagiée, simplement imitée). Je vous ai 

      

                 

posté l'original sur ma page. Voici celui qui m'a bluffé : joli aussi, non ? Il s'appelle Cubist Lilies par Catherine Abel, artiste australienne contemporaine venue habiter en France. Pour faire bonne mesure j'ai ajouté les pavots qui sont très beaux aussi (cubist poppies).

Je dois vous dire un mot sur les poèmes du jour. Celui de Louise Colet est gentillet, mais ressemble à une comptine pour enfant avec ses vers de 4 pieds. A noter que l'on ne dit pas un phalène mais une phalène, (en tant que fille d'entomologiste je ne pouvais pas le laisser passer). Pour en revenir à Louise Colet et à la petite histoire : elle a été la maîtresse de plusieurs écrivains dont Gustave Flaubert, Vigny et Musset (quel palmarès !). Quant à Nérée Beauchemin, je vous en ai déjà parlé, c'est un médecin québecquois qui partage sa vie entre la médecine et l'écriture. Il est considéré comme le premier écrivain du terroir. Pour ma part je trouve la qualité de ce poème nettement supérieure au précédent mais c'est un avais personnel. D'abord ce sont des octosyllabes, les vers que je préfère, ensuite, on découvre une progression dans le poème qui passe de l'évocation du renouveau de la nature à la renaissance de l'amour, de l'espoir. ("revivre", "revive", "renouveau"). Jolie métaphore. 

Pour ceux qui aiment les fleurs en peinture voici un site où vous en trouverez des dizaines.

https://www.repro-tableaux.com/a/collection-fleurs.html

 

 

 

 

 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article