Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La Page poésie d'Odile ; Salut soleil

14 Avril 2018 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Image et poésie

La Page poésie d'Odile  ; Salut soleil

Commentaire de la page "Salut soleil"

Les toiles de Munch ne se caractérisent pas par la lumière et la joie, il traduit plutôt les thèmes existentiels comme l’angoisse, la mort, l’amour, et la mélancolie qui prennent la première place dans son œuvre souvent sombre. Mais je l'ai tout de même choisi pour son tableau le plus lumineux que je vous avais déjà présenté d'ailleurs. Il n'a eu de cesse d'exprimer "les états d’âme les plus subtils" en favorisant l'aspect psychologique et les sentiments puissants (expressionisme) au travers de symboles forts. Le soleil est le symbole de la vie, de la chaleur, de la joie, nous pouvons donc nous féliciter de son choix. Par contre Turner, peintre anglais -sans doute en manque de soleil- étant souvent surnommé le "peintre de lumière", est le maître auquel j'ai pensé en premier lieu pour illustrer le soleil (toute sa vie il n'a cessé d'observer et de peindre les levers et les couchers de soleil sur la mer depuis sa maison sur la côte). Contrairement à Munch, toutes ses toiles sont baignées d'un halo lumineux jaune doré ou orangé. Quant à Dali, je ne vous ai jamais caché l'admiration que je lui porte et à cette œuvre particulièrement, qui montre le soleil sous la forme d'un jaune d'œuf. L'œuf est très présent dans l'œuvre de Dali, comme tout ce qui touche à la fécondité. Quel symbole ! Celui de la naissance pour tout un chacun, mais aussi symbole chrétien de la résurrection du Christ et emblème de la pureté et de la perfection. Pour Dali, il évoque souvent la vie antérieure, intra-utérine et la re-naissance.

"L'hymne au soleil" de Lamartine est un poème très long dont j'ai extrait ce passage, lui aussi parle de re-naissance pour l'auteur qui retrouve la nature, l'air pur, la vie. On peut observer dans ce poème les incantations chères aux romantiques ("ô soleil"), et ce "plus beau de nos jours" que l'on trouve aussi dans "Le lac". "Le char" y est plusieurs fois évoqué, il s'agit d'un clin d'œil à la mythologie : le char d'Apollon*. 

"L'homme en t'adorant s'inclina devant toi" est aussi un rappel de l'adoration du soleil par les anciens (Ra et Aton pour les égyptiens par exemple : le roi Akhénaton en avait fait son Dieu unique, premier monothéisme de l'histoire). A noter le grand champ lexical sur la lumière mais aussi sur le règne... 

Il me reste à parler de Baudelaire mais il me faudrait si longtemps que je stoppe là. A noter simplement l'opposition du début du poème "soleil cruel" avec la deuxième partie, comme si la lumière faisait tout revivre à mesure. A observer aussi : le mot "roi" est employé également, comme chez Lamartine... cependant l'aspect misère/joie y est beaucoup plus présent, Baudelaire, souvent pessimiste, n'évoque jamais le côté idyllique des choses sans faire sentir son contraire...

*Dans la mythologie grecque, Phaéton (« le brillant ») est le fils d'Hélios, le Soleil. Il est mort foudroyé par Zeus pour avoir perdu le contrôle du char solaire de son père, avoir manqué d'embraser le monde, et perturbé le parcours des planètes.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article