Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

Réseau des Parcs : nouveau Président

16 Février 2018 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Parc Régional du Verdon

Réseau des Parcs : nouveau PrésidentRéseau des Parcs : nouveau Président

 

C’est à Apt, à la Maison du Parc naturel régional du Luberon que s’est déroulée, mardi 13 février 2018, l’Assemblée Générale de l’association Réseau des Parcs naturels régionaux de Provence-Alpes-Côte d’Azur. Créée en 2015, l’association rassemble les présidents et des élus de tous les parcs régionaux ainsi que ceux en préfiguration. Elle a pour objectif de permettre aux Parcs de parler d’une seule et même voix, de valoriser leurs actions au niveau régional et de faciliter le développement de projets communs menés en Interparc. Rappelons que les Parcs naturels régionaux représentent près du tiers de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. 

La Présidente de l’association, Henriette MARTINEZ, élue depuis mai 2016, a ouvert l’Assemblée Générale en remerciant la Présidente du Parc du Luberon, Dominique SANTONI, maire d’Apt, d’accueillir la réunion et Jacqueline BOUYAC, Conseillère régionale déléguée aux Parcs naturels régionaux, de sa présence. 

Après le mot de bienvenue de la présidente du Parc du Luberon, Madame MARTINEZ a tenu à saluer la présence des représentants du nouveau Parc de la Sainte-Baume dont son président, Michel GROS, maire de La Roquebrussanne. Labellisé en décembre 2017, le Parc de la Sainte-Baume est le 52e Parc de France et le 8e de Provence-Alpes-Côte d’Azur, une grande fierté pour le réseau régional qui a applaudit les nouveaux labellisés. 

Enfin, en préambule de la réunion, la Présidente a également félicité la récente nomination à un poste permanent au sein du CESER (Conseil économique, social et environnemental régional) de Jean MANGION, Président du Parc naturel régional des Alpilles. Une opportunité de plus de faire entendre la voix des Parcs naturels régionaux au-delà de leurs territoires. 

Des sujets d’envergure à l’ordre du jour 

L’ordre du jour a permis aux participants de débattre de sujets majeurs de la vie des Parcs dont le projet de création d’une cellule mutualisée Système d’Information Territoriale (SIT) Interparc qui permettrait de partager avec le grand public, l’ensemble des données collectées dans les Parcs dans de nombreux domaines : biodiversité, patrimoine, agriculture durable, activités économiques, aménagement du territoire, urbanisme, climat et énergie, enjeux sociaux, etc. 

Le Système d’Information Géographique (SIG) qui permet la mise à disposition des données au travers du SIT, est un outil devenu indispensable pour les Parcs, tant dans l’aide à la décision des élus, que dans les phases de bilan, la réglementation imposant un suivi et une évaluation permanente des données. En Provence-Alpes-Côte d’Azur, la moitié des Parcs sont équipés (Camargue, Luberon, Verdon et Queyras). La mutualisation permettrait de créer un service homogène à l’échelle régionale et de faire des économies d’échelle. 

Autre point abordé, la prochaine parution d’un document synthétisant l’action des Parcs dans le domaine de l’agriculture. L’Agriculture occupe une place importante dans les Parcs naturels régionaux et en particulier en Provence-Alpes-Côte d’Azur dont 1/4 des surfaces agricoles et plus du tiers des exploitations se situent dans un Parc. Parce que l’agriculture constitue le pilier économique, environnemental et social de nos territoires ruraux, les Chartes des Parcs consacrent une large part de leur ambition au développement d’une agriculture dynamique et durable. C’est pour présenter l’ensemble des domaines d’intervention et des actions des Parcs en la matière que l’Interparc agriculture a réalisé un fascicule à destination des acteurs sociaux professionnels et du grand public : la gestion du foncier agricole, l’aide à l’installation, la préservation de la biodiversité, la prise en compte des changements climatiques, l’accès à l’eau, la conservation des semences, le développement du pastoralisme, la promotion des circuits courts, la labellisation des produits Marque Valeurs Parc, etc. sont autant d’exemples démontrant l’engagement des Parcs dans l’Agriculture de nos territoires. 

Cette Assemblée Générale a également permis de faire le point sur les révisions de Chartes à venir. La Charte c’est le fondement d’un Parc naturel régional. C’est l’expression des objectifs portés par chacun des Parcs, pour concilier protection de l’environnement et développement du territoire. Ce projet doit être réactualisé tous les 15 ans. C’est ainsi que successivement les Parcs des Alpilles (échéance 2022), du Verdon (2023), le Luberon et le Queyras (2024), la Camargue (2026), les Préalpes d’Azur (2027) vont lancer la révision de leur Charte. Les procédures de révision sont longues et formatées. Pour le Parc des Alpilles, la démarche doit être engagée dès cette année avec la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur qui déclenche et accompagne les Parcs tant sur les aspects techniques que financiers. 

De l’avis de tous, envisagées de façon globale, ces révisions constituent pour la Région l’occasion de travailler à un grand projet régional pour la ruralité. 

Enfin, les élus présents ont abordé l’organisation du Congrès mondial de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) en 2020 pour lequel les Parcs naturels régionaux souhaitent prendre une part active. Ce congrès est organisé tous les 4 ans et devrait avoir lieu à Marseille, la candidature de la France, soutenue par le ministre à la Transition écologique et solidaire, Nicolas HULOT, étant la seule en lice. Le dernier congrès en 2016 s’était déroulé à Hawaii (plus d’informations sur uicn.fr). 

Plus de 10 000 personnes représentant 150 pays pendant 10 jours ainsi que des centaines d’ONG seront présentes, l’occasion de faire rayonner Marseille et la Région mais également les Parcs. Pour ce faire, le réseau envisage un dispositif en 3 points : 

 Accueil de délégations sur nos territoires ; 

 Développement d’un projet collectif en matière d’éducation à l’environnement et au territoire ; 

 Présence physique au centre des congrès dans les espaces dédiés. 

Jean MANGION, Président du Parc des Alpilles, devient le nouveau Président du Réseau des Parcs naturels régionaux de Provence-Alpes-Côte d’Azur 

Henriette MARTINEZ après avoir remercié l’ensemble des participants pour leur présence, a annoncé vouloir « passer la main ». Elle a remercié le Réseau pour la confiance qui lui a été accordée et salué le travail qui a été mené depuis la création de l’association. Elle a ensuite invité le Conseil d’Administration, composé des Présidents de Parcs, à se réunir pour élire un nouveau ou une nouvelle présidente. Après quelques minutes de discussion, Jean MANGION Président du Parc naturel régional des Alpilles a été élu à l’unanimité pour une durée de 2 ans. 

Heureux de sa nouvelle fonction, Jean MANGION a pris la parole pour dire qu’il ne ménagera pas ses efforts tant au sein de l’association que du CESER. Cette double casquette et sa proximité géographique d’avec Marseille va lui permettre d’être pleinement actif sur les dossiers à développer en commun avec la Région et de poursuivre le travail collectif mené par les Parcs naturels régionaux en Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur pour contribuer à la mise en place de son Plan Climat. 

Pour conclure, les représentants du Parc naturel régional de la Sainte-Baume ont invité les membres à partager le verre de l’amitié pour fêter leur récente labellisation. 

Les Présidents des Parcs naturels régionaux de Provence-Alpes-Côte d’Azur : 

 Alpilles : Jean MANGION, Maire de Saint-Etienne du Grès 

 Camargue : Rolland CHASSAIN, Maire des Saintes-Maries de la Mer 

 Baronnies provençales : MARTINEZ Henriette, Maire de Laragne-Montéglin 

 Luberon : Dominique SANTONI, Maire d’Apt 

 Sainte-Baume : Michel GROS, Maire de La Roquebrussanne 

 Verdon : Bernard CLAP, Maire de Trigance 

 Queyras : Christian GROSSAN, Maire de Ceillac 

 Préalpes d’Azur : Éric MELE, Maire de Gourdon 

 Projet Parc naturel régional du Mont-Ventoux : Alain GABERT, Maire de Monieux 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article