Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

Rencontre du Moyen Verdon La Mure Argens

23 Octobre 2017 , Rédigé par verdon-info Publié dans #La-Mure-Argens

Rencontre du Moyen Verdon La Mure Argens Rencontre du Moyen Verdon La Mure Argens
Rencontre du Moyen Verdon La Mure Argens
Rencontre du Moyen Verdon La Mure Argens Rencontre du Moyen Verdon La Mure Argens Rencontre du Moyen Verdon La Mure Argens

Rencontres du Moyen Verdon.Pour cette dernière rencontre 2017 , le rendez-vous était donné à St André des Alpes devant l’Office de tourisme. Non, en fait c’était à la minoterie, puis covoiturage devant l’Office de tourisme, parcours dans St André les Alpes jusqu’à la minoterie (pas tous les visiteurs n’ont eu les bonnes infos et donc certains sont partis sans participer...).

Catherine Leroy de l’association Petra Castellana, au départ du parcours, fera un rapide résumé des deux premières réunions qui se sont déroulées à Clumanc et à Castellane. Après une explication succincte de ce qu’est un PLU , elle donnera quelques informations sur le projet de la Communauté de Communes sur la mise en place du plan d’urbanisme intercommunal.

Ce sera ensuite la visite du village ancien agrémenté de commentaires historiques collégiaux sur l’évolution de la vie économique et industrielle de la commune de Saint André les Alpes .Ce parcours ramènera tout le monde jusqu’à l’ancienne Minoterie de la Mure-Argens  qui se situe à quelques centaines de mètres de St André les Alpes.

 

Après un peu d’attente, une grosse demi-heure, il fallait attendre les clefs pour l’ouverture du musée afin d’assister à l’exposé de Catherine Leroy: "L’expansion de ces villages".

 

On pourrait évoquer pendant ce laps de temps, avec les recherches ponctuelles de Denise Reboul ayant apporté sa documentation et quelques indications de l’historienne de l’Association Pétra Castellana, la vie industrielle de la Mure-Argens avec un peu d’historiques sur la minoterie et sur l’ancienne limaciere qui sont situées aux abords de la RD 955. Le Minoterie est maintenant un des musées « de Secrets de Fabriques ».

 

Que peut-on dire sur l’industrie de la Mure-Argens

« Dans les années 1835, Adrien Pascal aménage une draperie dont les mécanismes sont mis en mouvement par les eaux dérivées de l’Issole dérivée. La draperie employait quelques dizaines de personnes au XIXe siècle, et même jusqu’à 80 ouvriers dans les années 1850. Présence de machines de production. Elle subit un important incendie en 1861. Joseph Pascal par la suite y établit une fabrique de draps sur ce site. Édouard Dol en devient propriétaire par la suite. L’activité cesse vers 1895. Achille Dol 1902 aménage alors une minoterie qui fonctionnera jusqu’en 1972 et qui à cette époque était sous la direction d’Ernest Dol son petit-fils. Elle s’approvisionnait en blés de la région pour une petite part, et surtout de blés en provenance du centre de la France et de la région du Mans. La minoterie pouvait broyer jusqu’à 15 000 quintaux de blé par an. La turbine installée au début du XXe siècle permettait aussi d’alimenter en électricité la limacière située quelques dizaines de mètres en aval sur le cours de l’Issole. »

Raymond Dol, membre de la famille Dol et associé aussi dans la minoterie se lança dans les années 1950 dans la production de pâtes alimentaires. L’activité cessa après une vingtaine d’années.

Louis Gibert créa en 1912 (jusqu’en 1937) une usine de mise en conserve d’escargots, elle fut reprise par la suite par M. Jacques Fuche. Les escargots étaient ramassés sur place puis mis en boîte. Rapidement, l’exploitation ayant décimé l’espèce d’escargots prélevée dans la région de Saint-André, et il a fallu importer les gastéropodes de Tchécoslovaquie et de Bulgarie. Vers 1958, l’usine a été reconvertie en fabrique de fruits au sirop mais aussi légumes et champignons ( information recueillie auprès du petit fils en octobre 2017). Plusieurs scieries ont été présentes sur la commune avec les entreprises Bauchière (scierie qui avait brûlé et fut reconstruite à St André les Alpes) et Maurin qui est maintenant un entrepôt de matériaux…

 

Pour la vie commerciale disons quelques mots aussi.

Dans les années 50 et 70 il y avait bien des commerces à la Mure. On peut évoquer les épiceries de Marie Maurin qui avait repris une épicerie bureau de tabac en 1948, ce magasin fermera dans les années 80. Dans les Année 45-50 il y avait aussi une autre épicerie droguerie (grand rue), 3 bars (Mme Brun, Mme Marie Beraud, Mme Marie Rose Simon), mais aussi de 1900 aux années 50 un lieu d’échange pour les hommes (la chambrette). Dans les années 70-80 il y avait deux Night-club aux deux extrémités du village « le Pied tanqué » et « la Conche » ce qui amenait une certaine animation peut être parfois un peu trop bruyante pour les habitants. Tout cela a disparu à l’heure actuelle mais rien ne dit que de nouvelles évolutions commerciales ne sont pas possibles au cœur du village.


 

17 heures c’était le moment tant attendu de la conférence de Catherine Leroy.

La patience sera récompensée, ce fut un travail correct et instructif sur l'évolution des villages à travers le temps agrémenté de certains documents qui ont permis de mieux comprendre l’histoire des deux villages et pourquoi pas de réfléchir sur le futur commun ou pas. On peut noter que M Serge Prato, maire de St André les Alpes et M Alain Delsaux maire de la Mure-Argens étaient présents et attentifs aux conclusions de l’historienne.

Un bug de lumière a dû empêché de voir les documents recherchés et transmis sur le village de la Mure qui avaient été préparés lors de la réunion préparatoire, documents qui montraient bien l'expansion vers l'extérieur de la commune à partir des années 60.

 

Tout se finit par la présentation du futur PLUI qui amorcera l’avenir du territoire et la nouvelle CCAPV, Terre de Lumières, tout un programme.

 

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferai mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

 

Les  espaces commentaires sont mis à votre disposition pour vous donner la parole. Merci de prendre le soin (et le temps) pour les formules de politesse . N'oubliez pas de vous relire et ne notez pas de formulation ambiguë ou diffamatoire : se cacher derrière un pseudo ne procure pas d’impunité , chacun est responsable en conscience de ses écrits publiés sur cet espace . La franchise et la cordialité sont tout à fait compatibles, pensez-y,  Merci

Associations , organisateurs , pensez à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Vous pouvez aussi nous fournir vos informations et photos par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article