Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La page poésie d'Odile "Au travail !"

15 Septembre 2017 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Image et poésie

La page poésie d'Odile "Au travail !"

Commentaire sur la page "Au travail !"

J'adore ce poème de Verhaeren, un peu grandiloquent, certes, mais combien émouvant et bien construit ! Il est certains que les invocations ("ô ce travail", "ô ces gestes" !) sont toujours un peu emphatiques mais ce texte est superbe. On y retrouve toutes les pépites  poétiques classiques : les alexandrins bien sûr mais aussi :

-Les inversions du sujet : "Quand se gonflent, aux vents atlantiques, les voiles"

-les allitérations : avec ce magnifique vers : "Et vous encor mineurs qui cheminez sous terre", et ce paragraphe qui vrombit :"vous, vibrent "vent" "voile" "les navires qui vont et vont" (on entend presque le vent dans les voiles)

-les champs lexicaux très riches (amusez-vous à rechercher les termes qui traduisent la force ou célèbrent le corps humain)

-les répétitions et les anaphores ("ces bras" (2X), "ces  gestes," "ce travail"..."Et vous", "et vous encore")

-les trouvailles et expressions inédites :"Visages d'encre et d'or"

Il loue le travail manuel, bien entendu, et plus particulièrement le travail de force. On sent à tous les vers l'admiration de l'intellectuel pour l'ouvrier et le paysan : le paragraphe "Je vous aime, gars des pays blonds ..." a été appris par tous les collégiens de France, je les connais encore car ils m'ont frappée, comme une ode à la gloire des travailleurs...(Arlette, si tu nous entends...)

J'ai accompagné ce texte de quelques grands classiques sur les métiers d'antan, j'adore le pointillisme couleur pastel de Signac qui contraste si violemment avec les traits marqués en noir et les postures statiques du tableau de Léger. (Douceur d'un côté, virilité de l'autre), je trouve que le tableau de Picasso ressemble à un Buffet (!!) la pose est fantastique, un geste plein de lassitude; quant à la laitière de Vermeer vous ne pouvez pas ne pas le connaître...

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article